Wandashop présente les défis de l’e-commerce au Cameroun

0

(TIC Mag) – Dans une interview accordée à Cameroon Tribune dans sa livraison du 26 janvier 2016, Anaise Tchienda, promotrice du site de commerce en ligne Wandashop évoque les réalités du commerce en ligne au Cameroun. Pour elle, le e-commerce représente un potentiel énorme en matière de développement et offre beaucoup d’avantages, comparé au système commercial classique : « D’abord, les boutiques en ligne sont ouvertes 24h/24, tous les jours de la semaine et ne nécessitent pas de présence physique pour servir les clients. Ensuite, les activités commerciales ne sont plus limitées par les frontières géographiques, sans compter le gain de temps », explique Anaise Tchienda (photo).

Seulement, la promotrice de Wandashop estime que beaucoup d’étapes doivent encore être franchies pour pouvoir atteindre une intégration complète des habitudes du e-commerce au Cameroun. Notamment au niveau des moyens de paiement : « les clients sont réticents à utiliser les cartes bancaires et le paiement mobile. Par conséquent, la plupart des paiements se font encore en cash à la livraison, ce qui pose des problèmes de sécurité », explique Anaise Tchienda.

Elle évoque également des difficultés au niveau de la livraison et du faible taux de pénétration de l’Internet : « Les livraisons sont également difficiles à faire, du fait de la mauvaise qualité du système d’adressage urbain. Comment occulter la qualité d’accès à Internet, encore médiocre dans plusieurs villes du Cameroun ».

Comme solutions, Anaise Tchienda propose la mise sur pied des programmes d’initiation au e-commerce. Dans le même sillage, pour accompagner les entreprises exerçant dans le secteur, elle appelle les pouvoirs publics « à adopter des mesures fiscales et douanières incitatives pour les entreprises exerçant dans le domaine du e-commerce ».

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici