Le Cameroun perd chaque année plusieurs milliards de FCfa à cause de la fraude à la Sim Box

0

(Agence Ecofin) – Andy Gent est formel. Entre le 12 et le 13 août 2015, Revector, sa compagnie spécialisée dans la détection des fraudes sur le Gsm dans le monde, a passé un millier d’appels-tests au Cameroun. «700 appels ont été émis avec des cartes Sim des opérateurs Orange et Mtn. 65% de ces appels ont été émis de manière illégale», a-t-il confié au quotidien privé camerounais Mutations, qui rapportait les conclusions d’un forum sur la fraude à la boîte à outils Sim (Sim Box), récemment organisé à Yaoundé à l’initiative de la Muna Governance and Economics Forum (Mugef).

Selon les explications de Me Akéré Muna, avocat camerounais de renom, «la Sim Box est un dispositif qui contient plusieurs cartes Sim et fait apparaitre les appels venant de l’étranger comme émis au Cameroun».Ainsi, poursuit l’avocat, le fraudeur qui en fait usage peut se soustraire des tarifs à l’international et des taxes y afférentes, avec à la clé des pertes qui s’élèvent en milliards de francs Cfa pour les opérateurs et les pouvoirs publics. A titre d’exemple, a révélé Andy Gent, en 2013, «les fonds détournés se chiffraient à 2,63 milliards de dollars (plus de 1000 milliards de francs Cfa)» au niveau mondial.

Outre ces pertes financières importantes, a-t-on appris, la fraude à la boite à outils Sim est à l’origine de la congestion souvent observée sur le réseau téléphonique, le bruitage, l’échec de certains appels émis, les longs délais observés dans l’établissement des communications. Face à cette situation préoccupante, le Ministre Jean-Pierre Biyiti bi Essam des Postes et Télécommunications, a assuré que le gouvernement réfléchit actuellement à la mise en place de solutions techniques pour éviter ces fraudes.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici