Accueil Articles recommandés Cameroun : René Sadi promet d’investir les réseaux sociaux pour mieux communiquer

Cameroun : René Sadi promet d’investir les réseaux sociaux pour mieux communiquer

[Digital Business Africa] – René Emmanuel Sadi, le tout nouveau ministre de la Communication nommé à ce poste lors du réaménagement du gouvernement du 04 janvier 2019, a indiqué ce 30 janvier 2019 lors de la cérémonie de présentation des vœux  sa volonté de déployer une communication digitale adéquate sur les réseaux sociaux.

Au début de chaque année et généralement au mois de janvier, les personnels des départements ministériels se réunissent pour présenter leurs vœux aux ministres. Cela intervient pour de nombreux départements ministériels après la conférence annuelle des services centraux et déconcentrés du département ministériel concerné ainsi que des structures sous-tutelle. C’est également l’occasion d’évaluer le chemin parcouru et de fixer le cap ou la feuille de route de la nouvelle année qui commence. Le ministre, dans son allocution à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux, indique la voie qui sera suivie tout au long de l’année.

Vérité, véracité et espoir

Pour René Emmanuel Sadi, en 2019, face aux fake news et aux fausses informations distillées sur le web dans le but de manipuler l’opinion, la communication de son département ministériel doit répondre à une triple exigence : celle de la vérité, de la véracité et de l’espoir. Et cette triple exigence doit non seulement être suivie par l’ensemble du personnel de son département ministériel, mais également et surtout par les centres de communication placés auprès des représentations diplomatiques du Cameroun à l’étranger chargés de vendre et promouvoir l’image du Cameroun.

« Il n’échappe à personne que les réseaux sociaux, en particulier, sont devenus l’espace privilégié de la dissémination de fausses nouvelles, de l’amplification des rumeurs et de la déformation de la réalité. C’est pourquoi, nous devons nous aussi investir ces espaces, afin d’anticiper davantage sur la diffusion de l’information gouvernementale qui doit devenir la référence, et le cas échéant, afin de raccourcir le temps de réaction à des situations qui pourraient nous être opposées », déclare René Emmanuel Sadi.

En qui concerne la promotion de l’image du Cameroun à l’extérieur, le ministre de la Communication entend donner « une capacité de performance » à ces  centres de communication placés auprès des représentations diplomatiques à l’étranger. Et ce, sur la base d’un diagnostic plus précis des indices de perception du Cameroun auprès des publics cibles. « Il s’agira de ce point de vue d’inverser la tendance à la désinformation et à la manipulation de l’opinion publique sur les faits d’actualité concernant notre pays », indique le ministre qui se dit conscient des ressources financières limitées de ces centres et promet d’y remédier dans la mesure des moyens disponibles.

Une meilleure appropriation des communications digitales

En somme, résume le ministre, le Mincom devra procéder à une rationalisation du dispositif de communication au sein de l’appareil gouvernemental, avec une intégration plus accentuée des centres d’impulsion des messages gouvernementaux et une meilleure appropriation des communications digitales. Ceci, dans une approche cohérente, active et productive, précise le ministre qui rappelle que cette stratégie est inspirée des instructions du chef de l’Etat Paul Biya lors du Conseil ministériel de ce mois de janvier 2019.

Le président de la République avait alors déclaré, rappelle-t-il, qu’« il est très important que les médias nationaux continuent de diffuser une information crédible et vérifiée. Il est absolument nécessaire qu’ils n’hésitent pas à rétablir la vérité lorsque les nouvelles fausses (fake news) sont diffusées par des publications étrangères ». « C’est dans cette veine que nous entendons, au cours de l’année qui commence, inscrire la communication gouvernementale. Autrement dit dans une approche cohérente, active et productive », ajoute René Emmanuel Sadi.

Le ministre de la Communication n’est d’ailleurs pas le seul ministre à vouloir mieux communiquer sur le web. La semaine dernière, Minette Libom Li Likeng, la ministre des Postes et Télécommunications, indiquait qu’en 2019 un accent sera mis sur la communication des actions de son département ministériel sur les réseaux sociaux et sur la sensibilisation des Camerounais pour un usage responsable des réseaux sociaux. C’était le 23 janvier 2019 lors des séances questions-réponses avec les agents de son département ministériel à l’occasion de la conférence annuelle des services centraux et déconcentrés de son département ministériel.

Par Digital Business Africa

La photo de famille à l’issue de la cérémonie de présentation des vœux au ministre
René Emmanuel Sadi

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,118FansAimer
5,977AbonnésSuivre
318AbonnésSouscrire

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Cameroun : Orange lance un code court pour permettre aux candidats aux examens de retrouver leurs noms et centre d’examen

(TIC Mag) – Pour la session des examens 2017, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun a annoncé la mise à disposition d’un code court...

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Idriss Déby Itno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au Tchad pendant 16 mois

– Depuis le 13 juillet 2019, les Tchadiens peuvent librement surfer sur Internet. Après 16 mois de censure, l’accès aux réseaux sociaux...

Madina Mohamadou : « Avec SMARTSCOPE, l’on peut faire l’examen du paludisme et son diagnostic où que l’on se trouve »

– Au terme de la semaine de l’innovation au Cameroun le 28 juin 2019, SmartScope a remporté le second  prix spécial du...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Des approches réglementaires collaboratives et innovantes: un impératif pour exploiter tout le potentiel des technologies numériques https://t.co/EYQTL4Y4sg #DigitalBusinessAfrica

#IdrissDébyItno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au #Tchad pendant 16 mois - https://t.co/IkOWzCu4ep

Idriss Déby Itno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au Tchad pendant 16 mois https://t.co/PzlXUEpsba

Voir plus...

Idriss Déby Itno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au Tchad pendant 16 mois

– Depuis le 13 juillet 2019, les Tchadiens peuvent librement surfer sur Internet. Après 16 mois de censure, l’accès aux réseaux sociaux...

Les bonnes pratiques de régulation 2019 pour accélérer la mise en place de la connectivité numérique pour tous

- Les régulateurs des communications électroniques du monde entier se sont réunis à Port‑Vila (République du Vanuatu) du 9 au 12...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises

-  C’est une innovation majeure. Au Bénin, les états financiers des entreprises pour l’exercice comptable 2018 sont attendus jusqu’au 30 juin...