Cameroun : Les sept défis de Minette Libom Li Likeng pour l’année 2019

0
Minette Libom Li Likeng : « L’action des 500 000 ordinateurs, c’est un déclic !»
Une attitude de la ministre Minette Libom Li Likeng lors d'une l'émission spéciale de Canal 2 International

[Digital Business Africa] – Après traditionnelle conférence annuelle des responsables des services centraux déconcentrés et des Services sous-tutelle du Ministère des Postes et Télécommunications du Cameroun (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, le chef de ce département ministériel, a présenté les grandes lignes de son action pour l’année 2019 qui commence. C’était le 24 janvier à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux qui a clôturée cette conférence annuelle.

Selon la ministre, au cours de l’année 2019, l’activité de son département ministériel portera principalement sur la consolidation des acquis des années antérieures ainsi que sur la maîtrise des nombreux enjeux et défis relatifs à la transformation digitale du Cameroun. Elle en dénombre sept :

  1. 2019 devra connaître l’implémentation du programme de réforme du secteur des Télécommunications et TIC, avec l’appui de la Banque Mondiale, afin de l’arrimer aux exigences de l’économie numérique. « Pour ce faire, cette réforme comprend entre autres le renforcement de la réglementation et de la régulation dans le secteur, la formation des jeunes et le développement de la recherche dans le domaine des TIC, Télécommunications, l’intégration des TIC dans les autres secteurs de l’économie en vue de favoriser l’emploi», indique la ministre ;
  2. Le Minpostel devra également poursuivre en 2019 l’accompagnement et l’encadrement des initiatives et projets des jeunes dans le numérique à travers la mise en place d’un écosystème approprié, pour l’éclosion des entreprises numériques. Ceci, énonce la ministre, à travers le renforcement des capacités de SUP’PTIC BUSINESS ACADEMY, l’incubateur de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, Télécommunications et TIC, et le démarrage imminent des projets de construction d’une cité numérique et de mise en place d’un cyber-parc ;
  3. Le chantier de la restructuration de la Poste dans le cadre du Contrat Plan Etat / CAMPOST, en vue du développement de l’inclusion financière et numérique sera poursuivi. « Avec comme axe majeur, le développement d’un swicth national, qui favorisera l’inter opérabilité des plateformes d’échanges et de transfert d’argent sur le territoire national», indique la ministre;
  4. Le ministère œuvrera par ailleurs au renforcement de la cybersécurité afin de lutter contre les malveillances contre le cyberespace national. A travers notamment des campagnes de sensibilisation à l’utilisation responsable des réseaux sociaux ;
  5. Aussi, un accent sera mis sur la réduction de la fracture numérique à travers les programmes de vulgarisation et de sensibilisation de masse en vue du développement de la culture des TIC.
  6. Minette Libom Li Likeng promet également le renforcement de «  l’Etat Régulateur et de l’Etat facilitateur », en vue de l’assainissement des activités du secteur, à travers l’amélioration du climat des affaires, l’instauration d’une saine concurrence entre les opérateurs et le renforcement du dialogue  Public / Privé, grâce au Comité de Concertation Permanente Public / Privé du secteur des Postes et Télécommunications.
  7. Le Minpostel devra également relever le défi d’une meilleure gouvernance caractérisée entre autres par la promotion de la culture des résultats pour tous les personnels, le renforcement de l’interaction entre le Ministère et les structures déconcentrées, ainsi que l’accroissement de la visibilité des actions menées, pour répondre plus efficacement aux attentes des usagers.

Ces différents défis, Minette Libom Li Likeng ne les atteindra pas seuls. Elle compte sur tous ses collaborateurs et sur l’ensemble des acteurs du secteur. D’où son appel : « La mission qui nous attend au cours de l’année 2019 est immense, le train du numérique qui a quitté la gare dans les délais doit atteindre la vitesse de croisière et arriver à destination. J’invite donc l’ensemble des personnels du MINPOSTEL, l’ensemble des structures sous tutelles à œuvrer efficacement pour nous permettre de relever ces importants défis. J’invite également tous les acteurs du secteur à continuer à soutenir l’action du Gouvernement, pour contribuer plus activement à la croissance du secteur et au-delà, à l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 ».

Par Digital Business Africa

TAS-2019.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici