Une dizaine de lycéens camerounais exclus pour publication de photos compromettantes sur Facebook

0
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(TIC Mag) – Une dizaine d’élèves du lycée de Burkina à N’Gaoundéré (Nord du Cameroun) viennent de se faire exclure de leur établissement scolaire au motif d’« exhibition en tenue de classe exécutant des scènes obscènes sur Facebook ». D’après le quotidien Cameroon Tribune qui rapporte l’information dans sa livraison du 14 mars 2016, il s’agit principalement des élèves en classe de Terminale, Première, Seconde et Troisième qui auraient posté sur le réseau social des photos d’eux en tenue de classe ivres, esquissant des attitudes obscènes.

D’après le journal, tout aurait débuté après une fugue des cours des élèves en question, constitué de garçons et filles qui se seraient ensuite retrouvés chez l’un des leurs pour un moment bien arrosé, au rythme de la chanson « Coller la petite ». Et pendant la « fête », certains d’entre eux ont eu l’idée d’immortaliser le moment, en prenant des photos « en tenue de classe dans des postures frôlant la pornographie ». Des photos qui vont ensuite être publiés sur Facebook, via une page crée à cet effet et dénommée : « Les élèves du lycée de Burkina à N’Gaoundéré ». C’est ainsi que le buzz crée autour de cette page va finir par alerter l’administration de l’école, qui va traduire tous les élèves impliqués devant un conseil de discipline le mercredi 9 mars dernier, qui aboutira à leur exclusion de l’établissement.

Notons qu’il ne s’agit pas de la première fois que des photos du genre incriminant des élèves se retrouvent sur les réseaux sociaux. Au début de l’année académique, une autre vidéo du même genre était postée par les élèves du Lycée classique de Bafoussam, obligeant outres les responsables académiques, mais également les autorités administratives à monter au créneau pour dénoncer ces comportements et appeler à utiliser les réseaux sociaux à bon escient.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici