Un projet de recyclage des vieux téléphones au Cameroun

0

(TIC Mag) –La Fondation camerounaise de la terre vivante (FCTV) et ‘’les ateliers  du  bocage’’ en France ambitionnent de recycler les carcasses de téléphones portables après leur usage. Il s’agira de collecter les détritus de téléphones portables auprès des réparateurs,  les  revendeurs  de téléphones mobiles et autres détenteurs les téléphones hors-usages.

L’objectif de l’opération est de collecter au minimum une tonne chaque année, avec un budget initial de 23 millions de FCFA et d’un effectif de cinq personnes :  «Avec plus de 17 millions d’abonnés,  on  pourrait  estimer,  en considérant  qu’un  téléphone avec ses accessoires pèse environ 150 g, qu’il y a en circulation quelques  2  600 tonnes  de  déchets  potentiels que  le  Cameroun n’est pas encore préparé à prendre  en  charge,  et  qui  risquent  de  se  retrouver  dans  la nature,  si  aucune  action  n’est entreprise », explique Lucien  Yoppa, le coordinateur de l’atelier à Douala cité par Le Quotidien de l’Economie.

On apprendra également de Lucien Yoppa que l’opération se fera en plusieurs étapes. La première phase sera celle de la collecte sur la base des prix préalablement fixés (environ 8 000 FCFA pour le kg de cartes mères et 250 F pour les autres composantes comme les chargeurs, la coque, les écrans, les écouteurs et autres). Ensuite, les détritus collectés seront ramenés à l’atelier pour des tries et leur répartition en fonction des composantes. La dernière étape consistera au confinement de ces déchets dans des cartons pour être ensuite rapatriés en France, vu que le Cameroun ne dispose pas d’équipement pour traiter ce type de déchets.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici