Fibre optique : Maroua, Limbé et Buéa connectés dès 2015

Le ministère des Marchés publics (Minmap) est à la recherche d’un consultant pour la construction des boucles optiques urbaines des villes de Maroua et Limbé, sur financement du Fonds spécial des télécommunications, exercice 2014, vient-on d’apprendre d’un avis d’appel d’offres, rendu public dans les colonnes du quotidien  gouvernemental camerounais Cameroon Tribune.

 

Le projet vise l’extention du réseau à 49,423 km à Maroua, 35,20 km à Limbé et 29,186 km à Buea. « Cette configuration en boucle a été choisie pour qu’en cas de coupure en un point, on puisse toujours desservir les abonnés à partir des autres points de notre réseau. Ou tout simplement, en allant dans le sens inverse de la boucle. Avec la boucle, le réseau pourra aller dans un sens comme dans l’autre », a expliqué Albert Kamga, inspecteur chargé des questions techniques au Minpostel.

La boucle optique urbaine est une autoroute numérique faite de fibres optiques qui passe par les principaux quartiers d’une ville et qui permet de transporter à une vitesse très élevée, les données des télécommunications et de l’informatique (téléphones, Internet, données d’entreprises, vidéo, etc.). La date limite de dépôt des dossiers de soumission des candidatures est fixée au 8 octobre 2014 prochain.

Elle permettra au Cameroun de faire un grand pas vers la société de l’information grâce à la mise en œuvre d’une administration électronique, de la monétique grand public, de la télémédecine, de l’enseignement à distance, du commerce électronique, de l’emploi en ligne… », déclare Jean-Pierre Biyitti bi Essam, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel).

Le projet de réalisation de la boucle optique dans les 10 chefs-lieux de régions du Cameroun a été lancé en 2011. A ce jour, seules les deux grandes métropoles : Yaoundé et Douala sont connectées. Après les villes de Maroua, de Limbé et Buéa, le programme d’installation des boucles optiques urbaines devrait s’étendre à Ebolowa, Bafoussam, Bamenda, Garoua, Ngaoundéré.

Lire aussi :

Le Cameroun veut construire deux boucles optiques à Maroua et Limbé

Camtel va publier une offre d’interconnexion de référence pour les stations d’atterrissement des câbles sous-marins

L’ART va garantir un accès équitable et non discriminatoire au WACS

 

 

 

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le projet autorisant le traitement des données à caractère...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d’une...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d'une croissance rapide