Concours de la Police : l’inscription en ligne, un business à Douala

1

1000 F.Cfa, voilà le montant que les candidats au concours de la police vivant dans la capitale économique (Douala) doivent débourser pour enregistrer leur dossier sur la plateforme d’inscription en ligne mise en place par la Délégation générale de la Sûreté nationale  (DGSN).
Le quotidien Cameroon Tribune qui rapporte cette information apprend qu’à Bonanjo, quartier administratif où se trouve notamment la représentation régionale de la DGSN, plus de sept concessionnaires ont été recensés. D’après le journal, les services offerts par ces hommes d’affaires saisonniers obligent les candidats à faire la queue.
Condamnant ce business illégal et qui peut limiter l’accès à certains candidats, à la DGSN, on rappelle aux candidats que le système d’’inscription en ligne est ouvert gratuitement à tous les candidats. « D’ailleurs, en optant pour l’outil Internet, l’objectif de la DGSN était d’offrir la possibilité à un maximum de candidats de postuler », a déclaré une source à la DGSN jointe par téléphone.
Le concours lancé en décembre 2014 dernier, vise le recrutement de 9700 fonctionnaires de la Sureté nationale. Les profils recherchés concernent des spécialités d’ingénieurs, de mécaniciens, de médecins, d’informaticiens… La date limite du dépôt des dossiers est prévue le 6 février 2015. Entre 2014 et 2015
Pour cette édition, l’âge limite a été repoussé. De 24 à 27 ans pour les gardiens de la paix ; de 25 à 28 ans pour les inspecteurs de Police ; de 27 à 30 ans pour les Officiers et Commissaires de Police. L’âge minimal requis pour la participation au concours est fixé à 17 ans.
Les inscriptions en  ligne  se font via les sites Internet : www.dgsn.cm, ou www .dgsn-cm.org / concours2014. La date limite d’inscription est le vendredi 6 Février 2015.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici