27 C
Yaounde
mardi, 12 novembre 2019 19:56
Acceuil TÉLÉCOMS International Création de contenus éducatifs numériques: où en est l'Afrique?

Création de contenus éducatifs numériques: où en est l’Afrique?

À la traine ou plutôt en avance ? Si l’intégration pédagogique effective des manuels scolaires numériques se heurte encore à divers obstacles, qu’en est-il de la création de contenus éducatifs numériques en Afrique ?

Petit état des lieux

Le développement de contenus éducatifs numériques semble préoccuper chaque jour un peu plus, les acteurs du monde de l’éducation en Afrique. Lors du Forum ministériel africain sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation qui s’est tenu à Tunis en décembre dernier par exemple, la question de savoir si ceci était une nécessité pour l’éducation africaine, a été posée, non sans une certaine acuité. Simple effet de mode ou débat sérieux ? La question reste (encore) tout entière. Cependant, face au manque criant de contenus éducatifs numériques, les initiatives visant à former (ou simplement intéresser) davantage d’acteurs à la création de contenu éducatifs numériques se multiplient sur le continent.

Qu’elle vise à produire des contenus éducatifs comme WikiAfrica Cameroun (production de contenus à l’intention des élèves du primaire) ou Open Sankoré ; la mise au point de tablettes éducatives permettant l’accès à des contenus éducatifs des classes de la maternelle à l’université ou de projets plus ambitieux tels que ceux visés par l’AUF dans le cadre de son dernier appel à projets numériques éducatifs, visant (entre autres) à inciter les institutions universitaires à créer des MOOCs, et tutti quanti, la mobilisation des acteurs de tous bords (organisations internationales, gouvernements, milieux associatifs et même entreprises privées) témoigne, de l’intérêt de plus en plus manifeste des professionnels de l’éducation pour la création de contenus éducatifs numériques.

Cependant, créer des contenus numériques implique un nombre important de paramètres dont la prise en compte n’est pas toujours aisée. Il s’agit notamment de compétences pratiques, de la disponibilité des moyens (tant matériels qu’humains), et peut-être aussi bien de la mise en place au niveau institutionnel, de politiques incitant les différents intervenants au développement de tels contenus et tenter de régulariser ce secteur qui, d’une certaine manière, pourrait contribuer au développement social et même économique du pays. Des réalités dont les complexités (peut-être) poussent les acteurs à choisir une toute autre option : la numérisation de contenus.

Création ou numérisation de contenus éducatifs : quels enjeux ?

Si les ressources éducatives libres gagnent du terrain sur le continent depuis quelques années, les questions sur leur conception et leurs origines restent le plus souvent sans réponse. Créations inédites ou simples numérisations de documents papiers, la méprise n’est jamais loin. Et bien que la production et la numérisation de contenus figurait parmi les 15 priorités du Premier Forum Mondial de la langue française, les efforts allant dans ce sens ne semblent pas nombreux sur le continent. Et pourtant.

S’il est avéré que la numérisation de son savoir traditionnel pourrait permettre à l’Afrique, tout en conservant sa culture originelle, d’amorcer sereinement son développement, la numérisation de contenus éducatifs ne pourrait-elle pas également y contribuer comme cela pourrait être le cas en ce qui concerne l’intégration pédagogique des TIC ?

Absence de manuels scolaires de qualité à numériser ? Absence de ressources humaines qualifiées et compétentes ? Autant de questions dont les réponses demeurent aussi floues que les politiques visant à encadrer les manuels scolaires (dans les pays où il en existe une).

La création de contenus éducatifs apparait ainsi comme étant le talon d’Achille de toutes les initiatives visant une meilleure appropriation des TICE par les professionnels de l’éducation en Afrique. Cependant, si les initiatives allant dans ce sens se multiplient, leurs effets ne sont encore que très peu perceptibles.

 

Références

Menkoue, Philippe. « Des Manuels scolaires numérique pour l’Afrique ». Thot Cursus. 12 juin 2013. Lien :http://cursus.edu/article/20314/des-manuels-scolaires-numeriques-pour-afrique/#.Uv_T2mJ5NYR

ICT in Education, Africa. « Développer du contenu éducatif numérique ? Une nécessité pour l’éducation africaine ». Lienhttp://www.africaictedu.org/fr/content/d%C3%A9velopper-du-contenu-%C3%A9ducatif-num%C3%A9rique-une-n%C3%A9cessit%C3%A9-pour-l%E2%80%99%C3%A9ducation-africaine

Wikipédia. « WikiAfrica Cameroun ». 16 février 2014 (consulté). Lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:WikiAfrica/Cameroun

Sankoré. « Partenariats pour créer des Ressources Numériques Educatives Libres – RNEL ».  17 septembre 2012. Lienhttp://sankore.org/fr/actualite/partenariats-pour-creer-des-ressources-numeriques-educatives-libres-rnel

Jeune Afrique. « La première tablette éducative ivoirienne bientôt dévoilée à Barcelone ». Le 07 février 2014. Lienhttp://economie.jeuneafrique.com/index.php?option=com_content&view=article&id=21335

Agence Universitaire de la Francophonie. « Appels à projets numérique éducatif 2013-2014 ». 22 novembre 2013. Lienhttp://www.auf.org/actualites/appel-projets-numerique-educatif-2013-2014/

IFADEM. « Les 15 priorités du premier Forum mondial de la langue française ». Juillet 2012. Lien :http://www.ifadem.org/fr/2012/10/30/les-15-priorites-du-premier-forum-mondial-de-la-langue-francaise

eLearning Africa. « Le choix de l’Afrique : numériser son savoir traditionnel ou perdre sa culture et son développement ». 05 décembre 2012. Lienhttp://www.elearning-africa.com/eLA_Newsportal/fr/123/

Mian, Antoine. «  Afrique : les TIC en éducation pour l’entrepreneuriat et l’employabilité ». 11 décembre 2013. Lienhttp://ticeduforum.akendewa.net/actualites/afrique-les-tic-en-education-pour-lentrepreneuriat-et-lemployabilite/

 

Source : Cursus.Edu

A lire aussi :

« Les TIC sont aujourd’hui le troisième pourvoyeur au budget de l’Etat, après le pétrole et le bois »

Emmanuel Chimi : « La percée des satellites mobiles est possible dans un avenir prévisible »

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,061FansLike
6,543FollowersFollow
350SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Rwanda : Le gouvernement s’est servi de Whatsapp pour espionner des opposants de Kagame

- C’est un scandale qui illustre une fois encore les failles de confidentialité sur les réseaux sociaux. Et cette fois, c’est...

Les premiers tests de la 5G au Gabon seront effectués par Gabon Telecom sur trois sites à Libreville

– Après l’annonce du lancement imminent des tests de la 5G au Gabon il y a quelques jours par Lin Mombo,...

Afrique de l’Ouest et du Centre : Vers la création de deux réseaux des organisations du secteur privé du numérique dès février 2020

- L’Afrique de l’Ouest et du Centre souhaitent désormais coordonner leurs stratégies numériques, tout au moins au niveau des organisations du...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#Rwanda : Le gouvernement s’est servi de #Whatsapp pour espionner des opposants de #Kagame - https://mailchi.mp/digitalbusiness.africa/rwanda-le-gouvernement-sest-servi-de-whatsapp-pour-espionner-des-opposants-de-kagame

#Rwanda : Le gouvernement s’est servi de #Whatsapp pour espionner des opposants de #Kagame - https://mailchi.mp/ticmag/rwanda-le-gouvernement-sest-servi-de-whatsapp-pour-espionner-des-opposants-de-kagame

Rwanda : Le gouvernement s’est servi de Whatsapp pour espionner des opposants de Kagame - https://www.digitalbusiness.africa/rwanda-le-gouvernement-sest-servi-de-whatsapp-pour-espionner-des-opposants-de-kagame/

Voir plus...

Rwanda : Le gouvernement s’est servi de Whatsapp pour espionner des opposants de Kagame

- C’est un scandale qui illustre une fois encore les failles de confidentialité sur les réseaux sociaux. Et cette fois, c’est...

Afrique de l’Ouest et du Centre : Vers la création de deux réseaux des organisations du secteur privé du numérique dès février 2020

- L’Afrique de l’Ouest et du Centre souhaitent désormais coordonner leurs stratégies numériques, tout au moins au niveau des organisations du...

Le Togo recherche une entreprise pour l’installation d’une station fixe de contrôle et de gestion du spectre des fréquences radioélectriques [Appel d’offres international]

- Dans le cadre du Programme régional Ouest-africain de développement des infrastructures de Communication (West African Regional Communications Infrastructure Program ou...

Doing Business 2020 : Comment la digitalisation a propulsé le Togo au rang de meilleur réformateur d’Afrique en 2019 [VIDÉO]

– Plusieurs médias et observateurs avisés de la scène économique africaine ont salué les performances du Togo dans le 13ème rapport...

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...

Téléphonie mobile : Un roaming à moindre coût entre le Congo et le Gabon au plus tard le 31 décembre 2019

-  L’Agence de Régulation des Postes et des Communications électroniques du Congo (ARPCE) et l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et...