RDC : Après la suspension du régulateur, les opérateurs baissent les prix d’Internet

0

(TIC Mag) – La crise qui divise les associations de consommateurs et les opérateurs des télécoms au sujet de l’augmentation subite des prix de l’Internet en République démocratique du Congo vient de connaitre un nouveau rebondissement. Après la suspension le 19 juin de toutes les nouvelles offres des opérateurs par l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) “, et alors que les négociations sont encore en cours, les opérateurs annoncent déjà un rabais des tarifs Internet dans le pays.

Au mois de mai 2016, les opérateurs Vodacom, Airtel, Orange et Tigo avaient fait passer leur tarif de 50 gigabits pour 100 dollars valables 30 jours à 5 Gbit pour 100 dollars. Pour sa part, Africell, lui, avait fait passer ses tarifs de 100 Gbit à 5 Gbit pour 100 dollars. Selon les nouveaux tarifs annoncés par ces opérateurs, on apprend qu’Airtel, Orange et Tigo sont revenus à 20 gigabits pour 100 dollars. Alors que Vodacom offre 32 Gbit et Africell 40 Gbit pour le même tarif.

Pour rappel, les opérateurs avaient justifié cette hausse des tarifs par le fait d’être passés à une nouvelle phase dans la commercialisation de leurs produits. D’après eux, les prix précédemment en vigueurs représentaient une étape de promotion qui visait à attirer la clientèle.

Désormais, il est question pour eux de rentabiliser leurs produits. Une version jugée peu crédible par le gouvernement congolais, qui évoque plutôt la piste d’une entente illégale entre les opérateurs, pour relever au même moment leurs tarifs. Pour l’instant, le gouvernement a demandé au régulateur d’ouvrir une enquête sur la question.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici