21 C
Yaounde
samedi, 19 octobre 2019 04:09
Acceuil AFRIQUE CENTRALE Cameroun Madina Mohamadou : « Avec SMARTSCOPE, l’on peut faire l’examen du paludisme...

Madina Mohamadou : « Avec SMARTSCOPE, l’on peut faire l’examen du paludisme et son diagnostic où que l’on se trouve »

[Digital Business Africa] – Au terme de la semaine de l’innovation au Cameroun le 28 juin 2019, SmartScope a remporté le second  prix spécial du Président de la République, Paul Biya, dans le secteur du numérique. C’était vendredi dernier, 28 juin 2019. L’équipe s’est démarquée des 15 projets présélectionnés et a reçu les faveurs du jury.  

L’équipe SmartScope a occupé le second rang après celle d’Agrix Tech, première. Elle était suivie par l’équipe Transport Intelligent. Deuxième de ce classement sur 15 projets, L’équipe de Smartscope, dirigéé par Madina Mohamadou, gagne un chèque de deux millions de francs Cfa ; un mois d’incubation dans le HUB d’innovation d’Ericsson à DUBAI où ils seront formés en technologies innovantes, en stratégie et en innovation entrepreneuriale ; des rencontres de startups et visites de l’écosystème numérique à DUBAI ; une participation au Programme Academia Challenge Winners d’Ericsson ; un mois de mentorat sur la base du concept de réussite ; des rencontres virtuelles hebdomadaire sur le suivi du projet avec l’équipe d’Ericsson ; un ordinateur portable HP offert par MTN Cameroon + un modem connecté offert par Camtel. La valeur totale de ces prix étant de 10 000 000 de francs Cfa.

La jeune Madina Mohamadou, promotrice de SmartScope, explique à Digital Business Africa ce qui fait la particularité de son application.

Digital Business Africa : Quelle est la petite histoire qui se cache derrière votre Smartscope ? Comment est-elle née et quels sont ses objectifs ?

Madina Mohamadou : L’idée est née du fait qu’un 31 décembre 2008 à Maroua, j’ai perdu mon grand-frère de suite de paludisme diagnostiqué tardivement. Il était âgé de 15 ans. C’est ainsi que je décide d’orienter mes études d’ingénieur en télécommunications et TIC vers la recherche d’une solution numérique adaptée à la lutte contre le paludisme ayant pour objectif de diagnostiquer instantanément et automatiquement cette endémie et de réduire le taux de mortalité infantile dû au paludisme, parce que d’après l’OMS, un enfant meurt toutes les deux minutes du paludisme. 

Digital Business Africa : Comment votre projet va-t-il simplifier la vie dans votre communauté ? 

Madina Mohamadou : Le projet simplifie la vie de notre communauté en ce sens qu’il permet un gain considérable en temps lors du diagnostic du paludisme. Car avec SMARTSCOPE, l’on peut faire à la fois l’examen microscopique du paludisme ainsi que le diagnostic partout où l’on se trouve. Et ce, de manière instantanée contrairement au test de diagnostic rapide qui dure 10 à 20 minutes et au microscope 20 à 30 minutes. Avec SMARTSCOPE on peut savoir si l’on a le paludisme ou pas sans se déplacer pour faire une consultation. C’est un avantage pour les populations de zones reculées. 

Digital Business Africa : Quel est votre parcours personnel ? 

Madina Mohamadou : Originaire de la région de l’Extrême-Nord Cameroun, je fais mes études maternelles, primaires et secondaires à Maroua où j’ai obtenu un baccalauréat scientifique C en 2013. Ayant passée le concours d’entrée à la Faculté de Génie Industriel de l’Université de Douala, j’ai lancée en 2015 Africa Health Care, une application mobile de consultation médicale en ligne des maladies hydriques et tropicales. Mais cette dernière n’a pas marché, car toutes les zones de notre territoire national ne sont pas couvertes par Internet. En 2016, l’idée de mettre en place les kits de diagnostic des maladies m’est venue et j’ai commencé par le kit de paludisme qui a fait l’objet de mon projet de fin d’études en 2018 en tant qu’ingénieur en télécommunications et TIC.

Les récompenses attribuées aux vainqueurs :

Digital Business Africa : Sur quel projet précis travaillez-vous en ce moment ? 

Madina Mohamadou : Actuellement, nous travaillons sur l’amélioration technique de SMARTSCOPE et de son design pour sa mise sur le marché. En effet, nous finalisons le prototype afin qu’il soit plus fonctionnel avec plusieurs fonctionnalités. Mais, il fonctionne déjà et est utilisable par notre clientèle, que sont les ménages camerounais. 

Digital Business Africa : Quelles sont vos ambitions ? 

Madina Mohamadou : Nous ambitionnons de contribuer à l’éradication du paludisme à l’échelle mondiale grâce à notre solution de diagnostic automatique et instantanée, car un diagnostic rapide permet une prise en charge efficace et un traitement ciblé. Nous étendrons notre solution technologique au dépistage rapide des maladies épidémiques et endémiques et des maladies où l’agent responsable se trouve dans le sang. 

Digital Business Africa : Comment à votre avis le gouvernement devrait-il venir en aide aux jeunes entrepreneurs et  innovateurs du pays ? 

Madina Mohamadou : L’aide du gouvernemental peut se matérialiser par la création des plateformes web permettant non seulement de mettre en avant les réalisations de tous ces jeunes entrepreneurs, mais aussi de lever des fonds afin de suivre et de permettre la maturité de ces projets. Le gouvernement devrait créer des salons d’expositions des innovations pour une visibilité internationale du génie « made in Cameroon» afin que l’inventeur ne se concentre pas seulement à chercher les finances, mais aussi à perfectionner son produit/ service. 

Digital Business Africa : S’il vous était donné de rencontrer le Président de la République, Paul Biya, que lui diriez-vous ?

Madina Mohamadou : Excellence, nous vous remercions déjà des efforts consentis du gouvernement pour mettre en lumière le génie camerounais dans le domaine de l’innovation technologique. Nous vous prions de garder le cap pour ce qui reste encore à faire dans ce sens. 

Propos recueillis par Digital Business Africa

Digital Business Africa
Digital Business Africa
Digital Business Africa est le site web de référence sur les infos stratégiques du secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Il est animé par une équipe de journalistes et d'experts passionnés de ces thématiques. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour contacter Digital Business Africa : [email protected] Téléphone: +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,025FansLike
6,440FollowersFollow
333SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...

Cameroun – TNT : StartTimes veut offrir 480 chaines TV pour des abonnements entre 1 200 et 6 000 F Cfa

(TIC Mag) – En pleine discussion avec le gouvernement camerounais pour la commercialisation des offres de Télévision numérique terrestre (TNT), le géant chinois des...

Dr Ing. Pierre-François Kamanou : « J’ai envie de féliciter l’ART pour avoir pris ce type de mesure pour la première fois de sa...

- Le Dr Ing. Pierre-François Kamanou est le président du Réseau des professionnels des TIC et  du numérique au Cameroun (REPTIC.CM) et fondateur...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Côte d'Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique - https://t.co/cGXHetQXlj

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires - https://t.co/mNiINPTC0J

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019 - https://t.co/cDYnVycgTx

Voir plus...

Dr Ing. Pierre-François Kamanou : « J’ai envie de féliciter l’ART pour avoir pris ce type de mesure pour la première fois de sa...

- Le Dr Ing. Pierre-François Kamanou est le président du Réseau des professionnels des TIC et  du numérique au Cameroun (REPTIC.CM) et fondateur...

Cameroun : Le ministère des Finances dématérialise les bons de caisse

– Au Cameroun, c’est une réforme qui devrait permettre l’assainissement du fichier solde et pension de l’Etat. Le ministre des Finances...

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...

Téléphonie mobile : Un roaming à moindre coût entre le Congo et le Gabon au plus tard le 31 décembre 2019

-  L’Agence de Régulation des Postes et des Communications électroniques du Congo (ARPCE) et l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et...

Les sept conseils d’Yves Castanou aux jeunes innovateurs africains : « Rêvez grand ! Préparez-vous pour l’adversité !… »

– La 10e édition de la conférence JCertif 2019 s’est ouverte ce 03 octobre 2019 au Palais des Congrès de Brazzaville...

Les 15 recommandations des experts pour accélérer le développement de l’économie numérique en Afrique centrale

- La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et le gouvernement de la Guinée équatoriale ont organisé du 23 au...