21 C
Yaounde
mercredi, 24 juillet 2019 10:59
Acceuil Actualité Abdoullahi FAOUZI : « La dématérialisation des procédures apporte une transparence totale »

Abdoullahi FAOUZI : « La dématérialisation des procédures apporte une transparence totale »

 (TIC Mag) – Lors de la Journée d’information du Guichet unique du commerce extérieur du Cameroun (GUCE), le 19 mars dernier, Abdoullahi FAOUZI, le chef du département des Opérations a expliqué à TIC Mag les enjeux du projet de dématérialisation des procédures.

TIC Mag – Certains opérateurs se plaignent de la longueur des procédures de passage des marchandises au port de Douala. D’où vient le problème ?

Abdoullahi FAOUZI – Ce qui coince c’est une méconnaissance des procédures douanières. Ce qui amène certains à parler de complexité. Il y a une multitude d’intervenants et d’acteurs dans la chaine logistique. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui connait dans quel ordre les uns et les autres interviennent et quels sont les différentes responsabilités. Voilà pourquoi chacun peut initier des procédures sans que ce soit véritablement géré dans un ensemble. C’est ce qui rend cette procédure complexe et cela justifie en partie le fait que les délais soient prolongés. On a également l’absence d’informations et de formation des différents intervenants.

TIC Mag – Le Guichet unique du commerce extérieur a mis sur pied un projet de dématérialisation des procédures. Qu’est ce qui va changer avec ce projet ?

AF – Principalement, ce qui va désormais changer c’est que les usagers vont désormais dédouaner en utilisant les Technologies de l’information et de la communication. Toutes les formalités et les paiements utilisés pour pouvoir faire sortir les marchandises pourront être effectués depuis un ordinateur.

TIC Mag -Quels sont les aspects concernés par ce projet de dématérialisation ?

AF – Dans l’architecture de l’organisation du plan de la dématérialisation, nous avons identifié un aspect qui concerne les procédures. Nous avons eu à faire de l’harmonisation et de la standardisation des procédures et ces procédures sont en train d’être mis en ligne au fil des années. Il y a également ce que nous appelons les activités d’accompagnement. Il y a de l’information, de la sensibilisation et même des problématiques sous-jacentes à des procédures telles que la nécessité de faire des procédures logistiques, la création des magasins et le dédouanement extérieur qui sont autant d’activités d’accompagnement pour faciliter l’utilisation des procédures.

TIC Mag -Quelles sont les entraves à la dématérialisation de ces procédures ? 

AF – De manière globale, on observe des résistances au changement aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé, vu que la dématérialisation induit une nouvelle façon de travailler. Il y a aussi le fait que certains acteurs de la chaine trouvent des avantages dans l’opacité de la procédure. Or, la dématérialisation des procédures apporte avec elle une transparence totale.

TIC Mag – Quel est le plan de déploiement de ce projet de dématérialisation ? 

AF – Aujourd’hui, Douala étant la principale porte d’entrée du Cameroun, prioritairement, nous nous sommes attelés à opérationnaliser les procédures sur l’ensemble des points où s’exécutent les formalités du Commerce extérieur. Mais, avec la réception des systèmes d’information des administrations qui concerne maintenant toutes les délégations régionales des ministères techniques et avec l’ouverture des nouveaux ports tels que ceux de Kribi ou de Limbé, nous nous trouvons dans la nécessité d’étendre le projet sur le territoire national. Et pour ce faire, le gouvernement a initié un projet d’inter connexion de 300 sites ciblés. La phase 1 a commencée avec 89 sites que nous espérons finaliser dès la fin de ce second trimestre 2016.

TIC Mag – Comment comptez-vous faire pour faciliter l’accès des usagers à l’information ? 

AF – Il s’agit là d’un problème réel et global, parce que l’absence d’information des opérateurs économiques est ce qui a entrainé une mauvaise perception du climat des affaires au niveau du Cameroun. Alors, le Guichet unique entend déjà par le relais des médias et par l’organisation des Journées d’information sensibiliser les médias et pouvoir transmettre la bonne information. Mais, au-delà de cela, nous comptons organiser au courant de cette année et au cours de l’année prochaine des séminaires spécifiques destinés à ces opérateurs économiques.

Propos recueillis par JJT et TIC Mag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,103FansLike
6,011FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : Le Business Forum AITEX 2019 se tiendra les 24 et 25 octobre 2019 à Rabat avec le Congo et la Chine comme...

- La 4e  édition de l’AFRICA IT EXPO (AITEX 2019), Business Forum international des technologies de l’information, se tiendra les 24 et 25 octobre...

Cameroun : Philjohn Technologies veut lever 460 000 000 de F.Cfa pour construire un Data Analysis Innovation Center

– La Start-up camerounaise de services numériques et de services d’ingénierie informatique, Philjohn Technologies, a annoncé ce 23 juillet 2019...

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...