Saloua Karkri-Belkeziz à AITEX 2019 : « La maîtrise de la 5G va donner un autre élan à la disruption technologique »

[Digital Business Africa] –  La quatrième édition du Salon Africa IT Expo (AITEX 2019) s’est ouverte ce 24 octobre à Rabat au Maroc. Le salon a été officiellement ouvert par Moulay Hafid Elalamy,  le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique. Le Congo Brazza et la Chine sont les deux pays à l’honneur.

Dans son discours de circonstance, Saloua Karkri-Belkeziz, la présidente de l’APEBI, organisatrice de l’événement, a justifié le choix de ces deux pays. Pour elle, « l’Afrique a été à bien des égards le pourvoyeur de base et le fournisseur des matières premières à prix relativement modérés. Mais, l’Afrique n’a pas véritablement profité de cette manne et reste le continent le plus pauvre et le moins développé de la planète. Les nouvelles technologies lui donnent l’occasion d’inverser la tendance ».

La présidente de l’APEBI invite les gouvernements à prendre conscience de la disruption de l’innovation technologique et à saisir l’opportunité pour imprimer à nos pays africains une transformation radicale pour une mise à niveau.

Saloua Karkri-Belkeziz insiste sur le fait que les nouvelles technologies sont un secteur pluridimensionnel et transversal, car « elles concernent tous les secteurs sans exception ». Elles sont un secteur horizontal, « car elles concernent toutes les composantes de la société, les citoyens, les administrations, les institutions et les entreprises ». D’où l’importance de les adopter rapidement.

« La Chine affiche une avancée plus certaine dans la maîtrise de la 5G »

« Quand on est dans le secteur des nouvelles technologies, les choses évoluent constamment et rapidement. La maîtrise de la 5G va donner un autre élan à la disruption technologique et marquer un impact plus important sur nos sociétés. La Chine affiche une avancée plus certaine dans la maîtrise de la 5G. La Chine, pays le plus peuplé du monde, qui fête cette année ses 70 ans de régime est en passe de devenir la première économie mondiale. Elle a été incontestablement pendant des années l’usine du monde. Elle est la seule à pouvoir discuter aux Etats-Unis sa suprématie technologique. La Chine est pays à l’honneur de cette 4e édition de l’AITEX », justifie-t-elle. 

Concernant le Congo Brazza, pays francophone d’Afrique centrale de quatre à cinq millions d’habitants, elle dira que « malgré ses ressources minières importantes, le pays peine à avoir une croissance soutenue. Mais, il table sur les nouvelles technologies pour pouvoir relancer son économie.  Il est le pays africain à l’honneur de cette quatrième édition. Nous avons voulu marquer cette quatrième édition de l’AITEX en soulignant l’axe Pékin-Rabat-Afrique francophone. Nous espérons que ce forum sera fructueux dans la consolidation de cet axe ».

Saloua Karkri-Belkeziz
Saloua Karkri-Belkeziz, présidente de l’APEBI, organisatrice de l’événement

30 ans de l’APEBI, nouveau logo

Le thème de cette édition 2019 d’AITEX est « le numérique moteur de croissance en Afrique ». Les thématiques qui seront abordées durant cette 4ème édition sont diverses. On peut citer : Quelle Afrique numérique à Horizon 2025 ; L’innovation inversée ; le futur du travail ; les technologies de rupture et leur impact (IA ,5G ,IOT,…..) ; le Citizen Centric ou encore la Cybersécurité.

Comme depuis les trois années déjà, AITEX 2019 a été durant ces deux jours (24 et 25 octobre 2019) la plateforme d’échanges, de partenariats et de rencontres inter-entreprises, institutions, consultants et experts de renoms. Le salon AITEX a offert de multiples opportunités pour les entreprises et institutions de pouvoir discuter avec les pays à l’honneur et les participants afin de développer leur écosystème d’innovation, de collaborer avec les startups, de présenter les dernières technologies, de développer les réseaux, de débattre de nouvelles idées et de rencontrer les différents décideurs présents.

Le Salon AITEX est organisé par l’Apebi, la Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring que préside Saloua Karkri-Belkeziz depuis 2015. Lors de cette édition d’AITEX 2019, elle a d’ailleurs présenté, à l’occasion de la célébration des 30 d’existence de la fédération, le nouveau logo de l’Apebi et invité ses futurs successeurs de perpétuer la flamme AITEX. « Aitex, ce n’est pas une fois tous les deux ans. C’est chaque année ! », lancera-t-elle à l’endroit de ses collaborateurs de l’APEBI. Comme à chaque édition, AITEX 2019 était placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI.

Par B-O.D., à Rabat

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit
Amadou Coulibaly

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Coulibaly à la...

– « Stop au sorcier numérique ! » C’est le slogan choisi par le ministre de la...