22 C
Yaounde
lundi, 19 août 2019 20:50
Acceuil INNOVATION Cybersécurité Espionnage : Huawei nie avoir espionné le siège de l’Union africaine

Espionnage : Huawei nie avoir espionné le siège de l’Union africaine

[Digital Business Africa] – « Huawei peut se targuer d’une riche expérience de standard irréprochable en matière de fourniture de solutions technologiques en Afrique». C’est la substance d’un communiqué du groupe chinois de télécommunications Huawei publié le 18 avril 2019, dans lequel il rejette en bloc les accusations d’espionnage du siège de l’Union africaine. Selon le groupe, les services qu’il assure en matière de TIC à l’Union africaine sont emprunts d’une loyauté sans faille.

« Huawei n’a pas accès au data center de l’UA, data center qui est contrôlé et géré par son staff dédié aux Nouvelles technologies », renseigne l’opérateur dans son communiqué. Il précise ensuite qu’actuellement un nombre très limité de données non essentielles de l’UA est sauvegardé sur les serveurs et autres supports techniques qu’il fournit. De manière précise, Huawei affirme que ces données secondaires sont domestiquées, centralisées et gérées par le staff de l’UA en charge des questions TIC.

Dans sa contre-offensive médiatique, le groupe Huawei a reçu des soutiens de taille, celui du président de la Commission de l’Union africaine, le tchadien Moussa Faki Mahamat, ainsi que celui de l’ancien premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn qui ont publiquement affirmé que Huawei restait loyal à l’institution panafricaine dans le cadre des services qu’il fournit. Il s’agirait, selon ces deux personnalités, d’affirmations non fondées dont l’objectif serait de jeter du discrédit sur l’Union africaine, ainsi que sur l’opérateur chinois.

Même si ces propos viennent apporter une sorte de bouffée d’oxygène à Huawei, il n’en demeure pas moins que l’opérateur est depuis plusieurs mois obligé de batailler sur la défensive.

En plus d’être accusé d’espionner le siège de l’Union africaine, Huawei est également accusé par les Etats-Unis d’être un pion des renseignements chinois qui travaille à la solde du gouvernement de Chine.

Dans la foulée, l’administration américaine a pris des sanctions à l’encontre de l’opérateur et lui a refusé les autorisations nécessaires pour vendre ses équipements pour l’important marché de la 5G.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Digital Business Africa
Digital Business Africa
Digital Business Africa est le site web de référence sur les infos stratégiques du secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Il est animé par une équipe de journalistes et d'experts passionnés de ces thématiques. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour contacter Digital Business Africa : [email protected] Téléphone: +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,074FansLike
6,139FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Télécommunications : En 2018, l’Afrique subsaharienne a enregistré 456 millions d’utilisateurs de mobile - https://t.co/AbCuwRP4d0

Télécommunications : En 2018, l’Afrique subsaharienne a enregistré 456 millions d’utilisateurs de mobile - https://t.co/AbCuwRP4d0

Télécommunications : En 2018, l’Afrique subsaharienne a enregistré 456 millions d’utilisateurs de mobile https://t.co/AbCuwRP4d0

Voir plus...

Télécommunications : En 2018, l’Afrique subsaharienne a enregistré 456 millions d’utilisateurs de mobile

- En matière de télécommunications et d’usage de mobile, l’Afrique subsaharienne reste l’un des marché mondiaux les plus porteurs de croissance....

Selon la GSMA, il y aura 700 millions de connexion 3G en Afrique subsaharienne d’ici 2025

- A la fin de l’année 2019, la 3G sera la technologie la plus utilisée en Afrique subsaharienne, devant la 2G...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements (GIS)»

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...

Surveillance douanière : Le Liberia s’enquiert de l’expérience camerounaise avec sa technologie 100% Scanning

- Une délégation libérienne conduite par le Directeur général des Douanes du Cameroun, Edwin Fongod Nuvaga, est venue s’enquérir de l’expérience...