Cameroun : Les temps forts  de Benjamin Gérard Assoouzo’o sur Digital Business Africa [Hommage]

0

[Digital Business Africa] – Benjamin Gérard Assouzo’o, le directeur marketing de la Cameroon Telecommunications, Camtel, décédé le 15 janvier 2019 à Yaoundé, entame ce jour 07 février 2019, sa dernière marche vers l’éternité. Sa levée de corps a lieu à 15h à l’hôpital de la CNPS à Yaoundé.

Fervent défenseur de l’opérateur historique des télécoms du Cameroun, Benjamin Gérard Assouzo’o s’est notamment illustré dans la défense des intérêts de Camtel quand l’entreprise publique était en désaccord avec ses partenaires ou avec la Banque mondiale. C’est lui qui portait publiquement la position de Camtel sur plusieurs sujets importants avec une bonne dose de patriotisme.

Digital Business Africa partage avec vous quelques temps forts des entretiens réalisés avec l’ex directeur marketing de Camtel du moment où Digital Business Africa s’appelait encore TIC Mag.

Benjamin Gérard Assouzo’o : « Tout le monde envie Camtel parce qu’il y a du concret ! » [VIDEO] 

Benjamin Gérard Assouzo’o [CAMTEL] : « Nous demandons moins d’ingérence de la Banque mondiale ! »

« Nous fournissons l’infrastructure à l’ensemble des opérateurs. En même temps, nous sommes distributeurs de services et en tant qu’entreprise étatique nous ne sommes pas les seuls au monde à le faire. Et de toute façon, il existe une Agence de régulation des télécommunications qui est chargée de régler les soucis de concurrence.

Sans compter qu’en termes de concurrence nous avons-nous aussi des motifs de nous plaindre. Nous voyons des gens creuser pour poser la fibre optique en toute illégalité et notre monopole sur la téléphonie fixe a été brisée par les call-box qui sont une hérésie mondiale. Mais, face à ces problèmes qui sont les nôtre, la Banque mondiale ne semble se soucier que des intérêts des multinationales étrangères quand elle parle de concurrence. Nous trouvons cela malheureux que les intérêts des entreprises nationales ne soient pas également pris en compte dans leur rapport.

Donc, nous demandons un peu moins d’ingérence de sa part. Surtout en cette période de crise mondiale ou les entreprises étrangères cherchent à se redéployer. Cela ne devrait pas se faire à nos dépends.» Benjamin Gérard Assouzo’o

Cameroun : Pour Camtel, Orange a donné une information erronée sur l’interruption de son réseau

Le réseau de transmission en fibre optique de Camtel est fiable, et incontestablement solide, parce que bâti sur la base des standards internationalement reconnus, et sur lequel les services des plus innovants sans le domaine des TIC sont adossés, à la satisfaction de tous, y compris les ISP et les opérateurs à concession installés dans notre paysBenjamin Gérard Assouzo'o

Benjamin Gérard Assouzo’o : « CREOLINK joue encore à cache-cache avec CAMTEL »

benjamin-gerard-assouzoo

Camtel travaille pour que l’Etat du Cameroun se dote de toutes les suffisances en matière de TIC et du Service universel des télécommunications. Loin de nous donc une autre idée, que de rappeler, peut-être avec insistance, que chacun doit jouer sa partition et son rôle à fond pour satisfaire l’opinion, les partenaires et les orientations stratégiques de notre paysBenjamin Gérard Assouzo'o

A Camtel, la mort du CT Phone est programmée

Le CT Phone a eu 900 000 recrutements. Il a souffert de ce qu’il n’y a pas de marchés de terminaux. Donc, chaque fois que les terminaux sont finis, on perd les abonnés en masse. Chaque fois que quelqu’un ne peut pas aller quelque part acheter un terminal, on perd. Et Camtel n’a pas vocation à vendre la quincaillerie. Nous n’allons pas continuer à nous engluer dans un marché de CT Phone qui ne nous rapporte pas grand-chose Benjamin Gérard Assouzo'o

Cameroun : Orange dément avoir des factures impayées chez Camtel qui menace à nouveau de tout couper

Camtel a décidé de rétablir les services d’Orange Cameroun sur la bonne foi de l’engagement qu’ils ont pris à régler cette facture mardi (soit demain, 10/10/2017, ndlr). Et si mardi ils n’ont pas réglé cette facture, on va à nouveau couper.Benjamin Gérard Assouzo'o

Cameroun : Pourquoi Camtel a coupé l’Internet et les appels dans les départements ministériels

D’après Benjamin Gérard Assouzo’o, il ne s’agit pas d’une décision extrême, mais d’un mécanisme normal entre un client (les départements ministériels, ndlr) et son fournisseur de services. « Surtout lorsque toutes les voies de concertation sont épuisées et qu’on n’a plus d’interlocuteur avec qui s’entendre sur les modalités de paiement ou de différé de paiement.  En suspendant les services voix et data, nous n’avions aucun autre objectif que de savoir pourquoi on n’est pas payé et comment cela devra se faire. Eh bien, nous continuons de servir sans relâche avec l’assurance que nous avons été compris par tous »

Les témoignages des proches et le programme des obsèques de Benjamin Gérard Assouzo’o

Paix à son âme et courage à ses proches, à ses collègues et à sa famille si durement éprouvée !

Par Digital Business Africa

PUB-Innovation-4-Human.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici