Acceuil Dernières publications Modeste MOPA : « En matière de numérique au service de la...

Modeste MOPA : « En matière de numérique au service de la fiscalité, le champ des possibles ne fait que s’ouvrir »

L’organisation à Yaoundé au Cameroun du 10 au 13 juin 2019 de la 34ème Conférence du Cercle de Réflexion et d’Echange des Dirigeants des Administrations Fiscales (CREDAF) sur le thème : « Le numérique au service de l’élargissement de l’assiette fiscale » est un évènement multidimensionnel à plusieurs égards. D’abord en ce qui concerne l’institution CREDAF elle-même.

Née à Yaoundé, en 1982 sous l’appellation de « Centre de Rencontres et d’Etudes des Dirigeants des Administrations Fiscales », le CREDAF opère de nouveau sa mue dans la capitale camerounaise à l’occasion de la Conférence annuelle de 2019.

En effet, la dernière assemblée générale de cette organisation tenue à Haïti en mai 2018 lui donne la nouvelle dénomination de « Cercle de Réflexion et d’Echange des Dirigeants des Administrations Fiscales ». L’acronyme CREDAF reste inchangé.

Modeste MOPA : « En matière de numérique au service de la fiscalité, le champ des possibles ne fait que s’ouvrir »
Du sommet de l’Etat, le Président de la République du Cameroun, Son Excellence PAUL BIYA, a toujours rappelé à ses compatriotes l’importance stratégique du numérique dans le nouveau monde en construction. Cette vision s’est encore traduite de façon éloquente dans une de ses déclarations les plus récentes,Modeste Mopa, DGI du Cameroun

Au fond cependant, l’institution connaît une profonde mutation. Cette mutation se traduit par des changements majeurs apportés aux statuts de l’association, qui ambitionnent tous de la rendre plus efficace et plus proche des préoccupations de ses membres. En même temps, globalisation oblige, l’association se veut désormais plus ouverte sur le monde, elle qui est restée longtemps un « Cercle » de la France et des pays francophones.

Ensuite le thème même du Colloque. « Le numérique au service de l’élargissement de l’assiette fiscale » est non seulement un sujet d’actualité, au regard de la révolution digitale en cours dans nos sociétés, mais également un enjeu d’amélioration de la mobilisation des ressources internes des Etats, préoccupation constante de toutes les autorités publiques.

La 34ème Conférence du CREDAF posera donc les bases des transformations nécessaires des administrations fiscales qui, dans un souci d’efficacité, devront impérativement adapter leurs méthodes de travail et changer nombre de leurs paradigmes. Enfin, la qualité du pays hôte. La 34ème Conférence internationale du CREDAF se tient dans un pays en phase avec la révolution numérique.

Du sommet de l’Etat, le Président de la République du Cameroun, Son Excellence PAUL BIYA, a toujours rappelé à ses compatriotes l’importance stratégique du numérique dans le nouveau monde en construction. Cette vision s’est encore traduite de façon éloquente dans une de ses déclarations les plus récentes, notamment son discours à la nation du 31 décembre 2018.

Dans cette allocution, le Chef de l’Etat a réitéré son attachement à la transformation numérique de notre pays en soulignant que : « il est indispensable que nous fassions davantage pour intégrer les progrès du numérique dans le fonctionnement de nos services publics et de notre économie. La société digitale qui s’annonce n’attendra pas les retardataires ».

En faisant écho au discours présidentiel, l’Administration fiscale camerounaise a pris depuis quelques temps et de façon résolue le chemin de sa digitalisation. Elle a dans ce cadre compris que la révolution digitale présentait un potentiel inestimable pour améliorer notre système fiscal. Progressivement, la façon dont la Direction Générale des Impôts enregistre les contribuables, collecte, contrôle et recouvre les impôts et taxes se transforme sous nos yeux. Il ne s’agit là que d’un début car, en matière de numérique au service de la fiscalité, le champ des possibles ne fait que s’ouvrir.

Par Modeste MOPA

Lire aussi :
Cameroun : Les administrations fiscales africaines à Yaoundé pour explorer les possibilités qu’offre le numérique pour collecter les taxes et impôts

*Modeste MOPA est le Directeur Général des Impôts du Cameroun

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,109FansLike
5,991FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Cameroun : Orange lance un code court pour permettre aux candidats aux examens de retrouver leurs noms et centre d’examen

(TIC Mag) – Pour la session des examens 2017, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun a annoncé la mise à disposition d’un code court...

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

La Guinée, la Sierra Léone, Smart Africa et Tata Communications posent les bases de l’interconnectivité en Afrique

- C’est l’une des clés de voûte de la numérisation du continent, le prérequis pour transformer l’Afrique en un marché numérique...

Idriss Déby Itno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au Tchad pendant 16 mois

– Depuis le 13 juillet 2019, les Tchadiens peuvent librement surfer sur Internet. Après 16 mois de censure, l’accès aux réseaux sociaux...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#MTNCongo et #AirtelCongo vendent des cartes SIM sans identification : la mise en demeure de l’#ARPCE - https://t.co/2xmKAGXUr4

#MTNCongo et #AirtelCongo vendent des cartes SIM sans identification : la mise en demeure de l’#ARPCE - https://t.co/3ot9e7gDjQ

Cameroun : Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto, protagonistes principaux d’un jeu vidéo https://t.co/9xv0UUjFFq

Voir plus...

Cameroun : Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto, protagonistes principaux d’un jeu vidéo

- Au Cameroun, c’est une idée qui apportera dans une certaine mesure une conciliation dans un environnement marqué par un climat...

Cameroun : Les clients de Camair-Co peuvent payer leur billet d’avion par MTN Mobile Money et Orange Money

- La nouvelle direction générale de Camair-Co, la compagnie aérienne nationale du Cameroun, pilotée par Louis Georges Njipendi Kouotou, ex PCA et...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises

-  C’est une innovation majeure. Au Bénin, les états financiers des entreprises pour l’exercice comptable 2018 sont attendus jusqu’au 30 juin...