La Commission de la CEMAC a reçu de la GIZ un système de gestion d’informations

0

(TIC Mag) – La Coopération allemande (GIZ) a officiellement remis ce 25 janvier 2017 à la Commission de la CEMAC (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale) un nouveau « système de gestion des connaissances » baptisé m2n@CEMAC.

Cette facilité numérique, présentée au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel la Falaise à Yaoundé, la GIZ l’a développé dans le cadre de son projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique (REMAP\CEMAC), particulièrement dans le domaine des industries extractives.

Pour garantir le fonctionnement efficace du nouveau système de gestion des connaissances, le projet REMAP a également contribué à la mise à disposition des acteurs clés de la commission de la CEMAC d’un serveur à haute capacité de stockage de données qui sera, apprend-on, installé au siège de la CEMAC.

Le siège de la CEMAC et les représentations pays disposent donc désormais d’un outil informatique et managérial de gestion de données et des ressources humaines indiqués pour accéder rapidement à l’ensemble des documents, dossiers et informations traitées au sein de la Communauté et des Etats membres. Ces données sont également accessibles sur des serveurs distants permettant ainsi aux personnels de la Cémac en déplacement hors de leur zone de compétence d’accéder à ces données quel que soit le lieu où ils se trouvent.

Au-delà du renforcement de la gestion des connaissances au sein de la CEMAC, le projet REMAP\CEMAC a aussi intégré la formation du personnel de la sous-région. Le programme de « renforcement des capacités institutionnelles de la CEMAC » a ainsi permis d’apprendre aux membres de la commission de la CEMAC comment utiliser le système m2n@CEMAC et accéder de manière sécurisée aux connaissances traitées au sein du bureau.

Ce qu’est m2n@CEMAC

M2n@CEMAC est une application informatique de pointe qui met à la disposition de l’utilisateur un puissant outil de recherche et d’analyse, avec des filtres dynamiques intelligents, des représentations graphiques des résultats et des possibilités de partage d’information et de collaboration pour la recherche, la gestion et le partage des connaissances au sein de la commission.

Ce système repose sur la technologie « knowledge discovery » qui permet à un utilisateur de la Cémac d’être guidé et accompagné par l’intelligence artificielle dans la recherche dynamique de l’information : l’utilisateur peut préciser ses critères de recherche au fur et à mesure de la recherche en se laissant inspirer par la présentation dynamique que donne le système de relations entre informations. L’intelligence artificielle peut ainsi aider l’utilisateur en indiquant par exemple quels projets ont été menés sur un thème particulier sur lequel travaille l’utilisateur, en présentant une classification des documents relatifs ce thème, en proposant des extensions ou des approfondissements de la recherche.

La puissance de l’intelligence artificielle se développe avec le nombre de documents et autres informations rentrées dans le système. Cette alimentation du système est très facile car l’intelligence artificielle se charge d’identifier, indexer et référencer les informations contenues dans un document.

De ce fait, le travail de la commission est rendu plus efficace pour faciliter l’atteinte de ses objectifs et permettre l’obtention de résultats plus visibles, contribuant par ailleurs à une meilleure visibilité de la CEMAC en général et du succès du projet REMAP en particulier.

Le système offert par la GIZ à la Cémac a été conçu par Integrated Consulting Group et a coûté 89 millions de francs Cfa. L’ensemble du projet ayant coûté près de 150 millions de F.Cfa.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici