Cameroun – Télécommunications : l’ART veut améliorer la couverture des zones rurales

0

(TIC Mag) – L’Agence de régulation des télécommunications (Art) du Cameroun souhaite davantage inciter les opérateurs de la téléphonie mobile présents sur le marché national à couvrir les zones rurales, en dépit de leur faible rentabilité. C’est l’objet d’un appel d’offres qu’a lancé le Directeur général de l’Art pour le recrutement d’un cabinet de consultants chargé de réaliser une étude technique et économique en vue de la desserte des zones rurales non couvertes par le cahier des charges des opérateurs et de l’élaboration d’un annuaire universel électronique à l’ART.

D’après l’avis d’appel d’offres de l’Art, le cabinet qui se verra confié le marché travaillera en trois étapes. La première étape consiste à analyser techniquement les zones de dessertes (déterminer les choix technologiques possibles pour la desserte des zones rurales en prenant en compte les différentes contraintes). La seconde quant à elle consiste à analyser économiquement les zones de dessertes. Notamment évaluer les coûts d’investissements et d’exploitation en tenant compte des choix technologiques possibles. Enfin, il sera question de formuler des recommandations en vue de la desserte des zones rurales non couvertes par le cahier des charges des opérateurs et de l’élaboration d’un annuaire universel électronique. Au terme de l’étude, le Cabinet de consultants devra produire un rapport final faisant ressortir les trois étapes de l’étude.

En ce qui concerne le coût prévisionnel des travaux, il est estimé à 15 millions de FCFA, pour un délai d’exécution de trois mois. On apprend du communiqué de l’Art que trois cabinets ont été présélectionnés, notamment Ltm Group Axess, Matrix Télécoms et Resytal SA. Ils ont jusqu’au 11 octobre 2016 pour déposer leurs offres à la cellule des marchés de l’Art.

TAS-2019.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici