23 C
Yaounde
vendredi, 6 décembre 2019 02:44
Acceuil Dernières publications Sénégal : Pour la première fois, la Sonatel franchit le cap des...

Sénégal : Pour la première fois, la Sonatel franchit le cap des 1 000 milliards de F Cfa de chiffre d’affaires

[Digital Business Africa] – Au Sénégal, c’est une performance historique qu’a réalisé le groupe de télécommunications Sonatel qui vient de publier ses résultats financiers pour le compte de l’année 2018. Une année globalement favorable pour l’opérateur, filiale du français Orange. « Les trajectoires de rentabilité se sont améliorées, reflétées par l’évolution positive de la croissance de l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) à 462 milliards FCFA soit +2,2% par rapport à 2017. La poursuite de la monétisation des données Mobile grâce au renforcement de l’avantage concurrentiel sur la connectivité avec notamment la 4G et 4G+ au Sénégal et au Mali et la 4G à Bissau a généré un chiffre d’affaires de 191 milliards (+41,1% par rapport à 2017) », explique l’opérateur dans un communiqué.

Illustration de cette belle santé financière, le groupe présent en Guinée Bissau, en Guinée, en Sierra Léone, au Mali et au Sénégal annonce un chiffre d’affaires 2018 au-dessus des 1 000 milliards de F Cfa. Exactement 1.022 milliards de francs CFA. Ce qui représente une progression de 5% comparé à 2017. Dans la foulée, Sonatel annonce que son résultat net pour l’année 2018 a atteint 208 milliards de francs CFA, soit une croissance de 0,4% par rapport à 2017.

Ces bonnes performances de la société sont à imputer entre autres, à l’amélioration de la rentabilité de l’entreprise et à la monétisation des données mobiles. Au niveau macroéconomique, la Sonatel affirme également que ses bons résultats lui ont permis d’impacter positivement les économies des pays dans lesquels il est implanté. C’est ainsi que l’opérateur revendique avoir contribué pour « plus de 500 milliards » de francs CFA aux recettes budgétaires versées à titre d’impôt, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes dans les pays en question.

A côté des caisses publiques, les entreprises privées ont également tiré parti de la croissance de la Sonatel : « Au titre du développement du secteur privé local, fait-elle également valoir, les activités du groupe ont généré au profit des entreprises locales plus de 148 milliards de FCFA de chiffres d’affaires », revendique le groupe dans son communiqué qui ajoute : « Les activités du groupe ont permis de générer plus de 4.500 emplois directs et près de 200.000 emplois indirects grâce à une distribution commerciale étendue, à la sous-traitance et aux différents partenariats ».

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

1 COMMENT

  1. Performance économique oui mais performance technique ZERO.
    Depuis plus d’un an nous demandons le transfert de la ligne téléphonique et internet 33 996 00 99 du Centre Gouvernance Participative Kolda des HLM Sikilo au quartier Bantagnel prés du daaral de bouna en plein centre ville de kolda aprés notre déménagement mais la SONATEL et ORANGE sont incapable techniquement. Nous avons les documents de nos différentes démarche du nouveau local au plus haut sommet.
    Au retour Orange nous a proposé l’internet mobile plus on avance chaque mois nous payons trois fois plus chère avec le même dispositif et des services réduits. Nous avons résilié le contrat.
    Ensuite une dame de l’agence de kolda est venu nous voir pour régler le problème et depuis lors c’est demain et aprés demain.
    Le problème ce n’est pas les agents c’est les dirigeants de SONATEL et nos autorités qui sont entrain d’accepter que Orange élimine tous les services d’investissement de la SONATEL au profit des communautés et en retour ORANGE propose des services pour que les citoyens payent plus chères.
    Nous nous sommes retenus de protester en public avec la concertation avec certaines autorités en pensant que ce problème sera résolu pas seulement pour le Centre Gouvernance Participative Kolda mais pour toute la région comme la zone de Médina Yoro Foulah Myf, la zone de dialambéré Thiéwal Lao, zone de pakour.. voir le sénégal mais en vain depuis plus d’un an.
    Nous reviendrons avec notre plan d’action car c’est de l’arnaque avec la complicité de nos autorités vue le chiffre d’affaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,056FansLike
6,643FollowersFollow
375SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

Minette Libom Li Likeng : « La révolution digitale ne doit pas être perçue comme un risque par les collectivités territoriales »

–  A l’ouverture de la rencontre entre CAMTEL et les parties prenantes du secteur des communications électroniques du Cameroun le 25...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4WHf

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4W4H

Mactar Seck : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse demain à Yaoundé» https://www.digitalbusiness.africa/mactar-seck-faut-il-passer-a-un-rgpd-africain-reponse-demain-a-yaounde/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter @DigitalBusiness

Voir plus...

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

Mactar Seck [CEA] : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse à Yaoundé»

–  La réunion régionale africaine de suivi et d’examen du SMSI sur le thème : « les technologies de...

Piratage des contenus audiovisuels sur Internet : les propositions d’Albert Kamanou de TNT Africa Cameroun [VIDEO]

- Exit le séminaire international sur la lutte contre le piratage des contenus audiovisuels via Internet. Durant deux jours, du 25...

Cameroun : Judith Yah Sunday lance une opération de charme auprès des FAI et des telcos en faveur des services Camtel

-  La Cameroon Telecommunications (CAMTEL), l’opérateur public des télécommunications du Cameroun, va maintenir son opération de charme auprès des acteurs camerounais...

10 ans de l’ARPCE Congo : les réalisations et ingrédients du succès, selon Yves Castanou, DG

–  25 novembre 2009 – 25 novembre 2019. L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo Brazza...