Accueil Téléphonie Actu MTN Nigeria : au lendemain de son introduction en bourse, MTN emprunte 500...

Nigeria : au lendemain de son introduction en bourse, MTN emprunte 500 millions d’euros

[Digital Business Africa] – Introduit sur le Nigeria Stock Exchange le 16 mai, MTN annonce avoir obtenu le soutien de sept établissements bancaires qui lui ont accordé un prêt de 200 milliards de nairas (494 millions d’euros) courant sur les sept prochaines années. « Je suis ravi que si peu de temps après notre cotation réussie à la Bourse du Nigeria, nous soyons en mesure de la compléter par un ajout aussi important à notre portefeuille de dette », a déclaré le 17 mai 2019 Fredi Moolman, directeur général de MTN Nigeria.

Ce prêt, coordonnée par Citibank, s’inscrit dans un programme visant à privilégier les emprunts en monnaie locale, afin d’aider l’opérateur à atténuer la volatilité des taux de change. Il doit financer les dépenses d’investissement et le fonds de roulement de l’entreprise.

La veille de cette annonce, MTN Nigeria, filiale du groupe sud-africain MTN, leader continental de la téléphonie mobile, venait de passer sa première journée de cotation sur la place boursière nigériane. Son introduction, avec une capitalisation de 5,8 milliards d’euros, en fait la deuxième entreprise la plus importante listée au NSE, après Dangote Cement. Si la valeur initiale de ses action était de 90 nairas, leur prix n’a fait qu’augmenter depuis pour terminer à 108,9 nairas le 17 mai en fin de journée.

Une introduction bienvenue pour la place nigériane, dont les actions ont chuté de 9,5 % cette année, en faisant l’une des bourses les moins performantes à l’échelle mondiale. Grâce à l’arrivée de MTN Nigeria, le NSE a évité un neuvième jour de baisse consécutif : sur les deux jours suivant l’introduction de MTN Nigeria, son cours à gagné 2 %.

Cette introduction n’est par ailleurs qu’une première étape. Pour l’instant, elle ne concerne que les parts du groupe déjà détenues par des investisseurs nigérians (20 % du capital). Mais MTN prévoit – à une date qui n’a pas encore été fixée – d’introduire en bourse des parts détenus par sa maison-mère (79 % de MTN Nigeria) pour faire en sorte que 30 % du capital de MTN Nigeria soit détenu localement.

L’opérateur tente en effet de trouver une sortie de crise avec les autorité nigérianes après divers conflits, mais une affaire reste encore à régler : le prétendu non-paiement par l’opérateur de deux milliards de dollars d’arriérés d’impôts.

Si l’introduction boursière de MTN à Lagos était une des conditions fixées par les autorités pour trouver une sortie de crise, l’opérateur a annoncé que sa seconde phase d’introduction n’aurait pas lieu tant que l’affaire des impôts prétendument impayés ne serait pas réglée. La prochaine audience devrait avoir lieu le 26 juin.

Premier opérateur téléphonique du continent africain, MTN a réalisé en 2018 près du tiers de son profit grâce à sa filiale nigériane, qui compte 58 millions d’utilisateurs

Par Gaëlle Massang

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : La cession des parts de l’Etat dans Maroc Telecom se fera en deux volets https://t.co/YcwgC1x3rI #DigitalBusinessAfrica

#Investissements : #FaureEGnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’#Afrique - https://t.co/4blXgxV0oP

#Investissements : #FaureEGnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’#Afrique - https://t.co/C5YxymI71c

Voir plus...

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

- Les technologies numériques ne connaissent pas de frontières. Elles transcendent les frontières, les secteurs et les disciplines, ouvrent de nouvelles perspectives qui transforment...

Quel agenda pour les Rendez-vous Vivatech 2020

L'édition 2019 des Rendez-vous Vivatech, tenu du 16 au 18 mai, à Paris, avec 124 000 participants et 3 milliards de vues...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...