Le Cameroun, 126e mondial selon le rapport NRI sur la fracture numérique

1

Le Forum économique mondial vient de rendre public un rapport intitulé Networked Readiness Index (indice de préparation aux réseaux), qui évalue les politiques et les institutions qui permettent à un pays de tirer pleinement parti de technologies de l’information et de la communication (TIC) pour accroître la compétitivité et le bien-être. De ce rapport, on apprend qu’en matière de fracture numérique, le Cameroun occupe le 126e rang.
Certes, le pays reste au bas du classement dominé par Singapore, la Finlande et la Suède, mais le NRI se réjouit de l’avancée observée par rapport aux années antérieures. En 2014 par exemple, le Cameroun occupait le 131e rang. Sur une année, c’est donc un bond de cinq places qu’il fait, explique le rapport du NRI.
Dans la sous-région Afrique centrale, le Cameroun n’occupe que le 2e rang. Même si la carte interactive publiée sur Internet n’a pas de données sur la RCA, la Guinée équatoriale, le Congo-Brazzaville et la RDC, c’est le Gabon (122e mondial) qui arrive en tête.
Le thème du rapport est «TIC pour une croissance inclusive». 143 économies ont été étudiées. L’étude a été faite en fonction de leur capacité à se tenir prêts à utiliser et tirer parti des TIC.
« En tant que technologie à usage général, l’impact des TIC s’étend bien au-delà des gains de productivité. Les TIC sont des vecteurs de transformation économique et sociale. En améliorant l’accès aux services, l’amélioration de la connectivité, créant affaires et d’emploi, et en changeant les façons dont les gens communiquent, interagissent et se livrent entre eux et avec leurs gouvernements, les TIC peuvent transformer notre monde », expliquent les auteurs.
« Pourtant, seulement l’utilisation généralisée et systématique des TIC par toutes les parties prenantes, particuliers, les entreprises et le gouvernement peut déclencher une telle transformation. Le Networked Readiness Index (NRI) révèle la corrélation presque parfaite entre le niveau d’un pays de l’adoption des TIC et les impacts économiques et sociaux des TIC sur son économie et de la société », concluent-ils.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici