Installé DG de Sénégal Numérique SA, Isidore Diouf présente ses quatre clefs pour la réussite

[DIGITAL Business Africa] – Isidore Diouf est désormais officiellement installé à la tête de l’ex-Agence de l’Informatique de l’État devenue Sénégal Numérique SA.

Après 10 ans passés à la tête de cette institution, Cheikh Bakhoum a passé le témoin au nouveau DG nommé à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 15 mai 2024. C’était ce vendredi 7 juin 2024 au siège de Sénégal Numérique SA sis à Pikine Technopôle.

Le président du Conseil d’Administration de Sénégal Numérique SA, le professeur Diégane Sène, a présidé la session d’installation de M. Diouf dans ses fonctions de directeur général de Sénégal Numérique SA.

La cérémonie publique de passation de service a été marquée par une série d’allocutions. Le secrétaire général de Sénégal Numérique SA, Dr Mouhamadou Lô, après une brève introduction, a d’abord donné la parole au président de l’Amicale des Agents de la société, Biram Sow, qui, au nom du personnel, a remercié le directeur général sortant pour ses efforts visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs et souhaité la bienvenue à son successeur, non sans promettre de lui transmettre une liste d’actions urgentes souhaitées au bénéfice du personnel.

Cheikh Bakhoum et Isidore Diouf
Cheikh Bakhoum et Isidore Diouf

Le bilan de Cheikh Bakhoum

Celui qui aura passé 9 ans et 11 mois à la tête de la structure passe ainsi la main en faisant le bilan de son magistère. « Il n’est pas simple de résumer le bilan d’une aventure quasi décennale en quelques lignes », a prévenu M. Bakhoum qui a, ensuite, énuméré les projets phares qu’il a pilotés, notamment Smart Sénégal, PAMA, GIRAFE, le déploiement de près de 4400 km de fibres optiques, le câble sous-marin SHARE, la construction et la mise en service en 2021 du Datacenter national de Diamniadio, la dématérialisation de procédures administratives, etc. Enfin, il a exprimé sa satisfaction d’avoir accompli son devoir et a adressé ses meilleurs vœux de succès à son successeur, Isidore Diouf.

À la suite de ce rituel républicain, les deux directeurs généraux ont eu un long tête-à-tête marquant le début de la passation de service, en présence de la représentante de l’Inspection des Affaires administratives et financières du ministère de la Communication, des Télécommunications et du Numérique.

Diouf pour concrétiser la vision de Diomaye Faye

Lors de la cérémonie de passation de service, le nouveau leader chargé de guider la politique numérique du pays défini par le Président de la République, Son Excellence Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a exposé les grandes lignes de sa vision.

Isidore Diouf considère le numérique comme un moteur de développement à tous les niveaux (économique, industriel, sanitaire, éducatif, etc.) et place Sénégal Numérique, « une entreprise stratégique de l’État », au cœur de cette transformation.

Rappelant que l’économie numérique représente 3,3 % du PIB et que le taux de pénétration d’Internet est d’environ 46 % selon les statistiques de 2021, le nouveau directeur général de Sénégal Numérique SA souligne la sous-digitalisation de l’administration et ses impacts sur la vie quotidienne des citoyens.

Pour réussir, il identifie des éléments clés : la construction d’une infrastructure robuste et sécurisée, le rôle de tour de contrôle dans la compilation des programmes numériques de l’État, une approche inclusive avec les DSI, ainsi que le partage de sa vision pour une meilleure collaboration avec les acteurs du domaine.

Isidore Diouf insiste sur l’importance des directives présidentielles, soulignant que leur mise en œuvre nécessite un management de qualité, une prestation de haute qualité, la discipline, la rigueur et le travail acharné, des valeurs qui lui sont chères.

Il réaffirme également que Senum SA ne peut pas, à elle seule, porter toute la stratégie numérique du pays et appelle à une ouverture envers les parties prenantes, en favorisant un cadre réglementé et inclusif avec les startups, afin d’éviter une approche fragmentée.

Isidore Diouf assure enfin que son cheval de bataille sera d’assurer une haute qualité de prestation.

Isidore Diouf, ancien directeur de projet IT EPM/BI et consultant indépendant, possède une expérience en gestion de projet informatique, en transformation des fonctions finance IT et en architecture IT bancaire.

Il a travaillé chez KPMG France pendant près de 14 ans, occupant des postes de direction technique et de gestion de la transformation technologique. Le nouveau directeur général de Sénégal Numérique SA dispose ainsi d’une expérience et d’une expertise en tant que MOA IT, mais aussi dans l’élaboration de schémas directeurs IT.

Par Digital Business Africa, Source : Sénégal numérique SA

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alioune Sall au WAIGF : « L’ IA est...

Alioune Sall au WAIGF : L’ IA est la clé de voûte de la 4e révolution industrielle

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d’une...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d'une croissance rapide
Yves KOM

Yves KOM : « Chez Orange, nous croyons au génie...

– Chaque jeune a un talent et Orange est là pour le révéler. Telle est l’ambition...