Cameroun /Télécoms : Le Pr Philémon Zoo Zame reçoit les copies des opérateurs en matière de modernisation du réseau

[Digital Business Africa] – A nouveau reçus au siège de l’ART, les opérateurs concessionnaires ont rendu leurs copies. La séance de travail intense de ce 15 Mai 2023 aura duré quelque six heures d’horloge. Elle était présidée par le directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunication, le Pr Philémon Zoo Zame et a permis d’ évaluer le niveau de mise en oeuvre des recommandations issues de la réunion de crise, organisée par le ministère des Postes et Télécommunications, le 27 avril 2023.

Celle-ci était le corollaire du mouvement d’humeur des consommateurs, baptisé « Mode avion ». Pour calmer la grogne, le Minette Libom Li Likeng avait alors  édicté des recommandations et instruit à l’ART de suivre la mise en œuvre de celles-ci. Cette concertation avait donc tout son sens comme l’a laissé entendre le Conseiller Technique N°1 de l’ART, Mouhamadou Awallou.

« C’était l’occasion pour nous de faire un bilan de nos activités avec ces opérateurs, spécifiquement concernant le volet qualité service depuis 2022. D’abord par une descentes à Douala pour apprécier de près les infrastructures de ces opérateurs. Ce qui  a permis d’organiser un forum de ces opérateurs en décembre 2022. Ensuite au début de l’année avec chaque opérateur, nous avons regardé ce que chacun avait comme plan d’actions pour l’exercice 2023… C’est l’occasion pour nous de maitriser davantage la structuration des réseaux ces opérateurs. Parce que c’est par là que nous allons amener des solutions idoines pour offrir une meilleure qualité des services à l’ensemble des consommateurs », a-t-il dit.

La qualité des services, un processus

Pour ceux qui estiment que la réunion de ce 15 mai 2023 était une sorte de bis repetita de celle de janiver 2023 et qu’elle n’apporte rien de nouveau à ce qui a été dit au cours de la sectorielle du 27 avril 2023 au Minpostel, le Conseiller technique N°1 de l’ART, Mouhamadou Awallou leur répond :

« C’est un processus. Vous savez que le besoin de la qualité de service est devenu un problème crucial et que le régulateur a décidé d’observer cela au jour le jour avec l’ensemble des opérateurs. Nous avons tenu certes des assises au début de l’année, mais on va les poursuivre. D’ailleurs, après cette concertation, nous avons prévu d’autres décentes auprès des infrastructures que ces opérateurs ont déployées. C’est pour dire que nous sommes dans la dynamique d’apprécier tous les efforts qui sont faits par ces opérateurs-là. Après cette concertation avec MTN, nous avons noté des avancées significatives, en matière d’investissement ou de modernisation de son réseau que MTN s’est engagé à faire…», a apprécié Mouhamadou AWallou, Conseiller technique N° 1, ART.

Au sortir de ces assises, tous les deux opérateurs concernés par le boycott, à savoir Orange Cameroun et MTN Cameroon, ont revendiqué chacun la note de 5/5 sur les recommandations formulées par le Minpostel. De bonne guerre; pas question de dormir sur ses lauriers.

Le duel à distance

Chez MTN Cameroon par exemple, on continue de travailler avec le régulateur pour voir dans quelles conditions accélérer le plan d’investissements afin d’ améliorer la qualité de services, l’a fait savoir Jean Melvin Akam, General Manager Regulatory and Corporate Affairs chez MTNC.

Concernant la dernière mesure de la mise à disposition d’informations systématiques du débit montant et descendant de la Data (qui n’était pas appliquée par les deux jusqu’ici), elle existe déjà chez tous les opérateurs. Mais Jean Melvin Akam de MTN annonce que l’entreprise est entrain de développer son propre outil qui sera aussi mis à la disposition des usagers « très rapidement ».

Orange Cameroun, pour répondre à la concurrence, a annoncé une nouvelle solution qui pourrait réjouir sa clientèle. Son DG Patrick Benon, la veille de la sectorielle de ce 15 mai 2023, a lancé l‘infinity Boxe Home, une offre qui donne accès à une connectivité illimité aux domiciles et bureaux. Pour les appels et les SMS, Patrick Benon assure que l’entreprise « travaille sur des offres alléchantes pour satisfaire les clients ».

Camtel était plutôt reçu dans un autre cadre. L’entretien avec l’ART a d’ailleurs mis moins de temps comparé à MTNC et Orange CM. L’opérateur historique des Télécommunications du Cameroun a présenté son plan d’investissements mais s’est senti également concerné par les directives du Régulateurs au sujet de l’ amélioration de la qualité de ses services, malgré qu’il ne soit pas embarqué dans le « mode avion ».

Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Congo : Plusieurs localités des plateaux connectées grâce au...

Congo : Plusieurs localités des plateaux connectées grâce au Fasuce

Côte d’Ivoire : E-PDCI, le portail digital pour faciliter...

Côte d’Ivoire : E-PDCI, le portail digital pour faciliter l’adhésion, informer et faire un don au parti...

Tchad : Grande concertation pour la mise en œuvre...

Tchad : Grande concertation pour la mise en œuvre du projet d'installation des émetteurs d'ondes courtes