D’ici 2050, il y aura plus de comptes Facebook appartenant aux morts qu’aux vivants (Etude)

0
D’ici 2050, il y aura plus de comptes Facebook appartenant aux morts qu’aux vivants (Etude)
Mark Zuckerberg / Crédits : Flickr

[Digital Business Africa] – D’ici à 2050, les comptes Facebook appartenant aux personnes décédés seront bien plus nombreux sur le réseau social Facebook que ceux appartenant à des personnes en vie, et actives sur la plateforme. C’est en tout cas l’une des conclusions d’une nouvelle étude publiée par l’Internet Institute (OII) de l’Université d’Oxford.

De manière pratique, l’équipe qui a mené les recherches table sur la prévision selon laquelle au moins 1,4 milliard d’utilisateurs actuels de Facebook seront décédés d’ici à 2100. En prenant en compte le rythme de croissance sur le réseau social, elle arrive à la conclusion selon laquelle les personnes décédées pourraient atteindre 4,9 milliards en 2100. De fait, les comptes commémoratifs seront forcément plus nombreux sur le réseau social. Bien plus nombreux que les comptes appartenant à des utilisateurs vivants et actifs.

L’étude est accompagnée d’un article qui peint deux scénarios : Dans le premier, on suppose qu’il n’y aura plus d’utilisateurs supplémentaires à partir de 2018, le nombre d’utilisateurs décédés en Asie augmenterait rapidement pour représenter près de 44 % du total à la fin du siècle, avec près de la moitié des profils provenant d’Inde et d’Indonésie, pour atteindre environ 279 millions de décès d’ici 2100.

Dans le deuxième scénario, on suppose que Facebook continue de croître d’environ 13 % par année jusqu’à ce que le marché soit saturé. Dans ce cas, l’Afrique dominera la part des utilisateurs partis, le Nigéria étant l’une des principales régions à contribuer à ce nombre. Les utilisateurs occidentaux deviendront un facteur de contribution minoritaire, seuls les États-Unis se classant parmi les dix premiers parmi les taux les plus élevés de profils d’utilisateurs décédés.

Enfin, les chercheurs évoquent de potentiels problèmes d’ordre éthique que pourrait entrainer cette situation, notamment sur l’utilisation des données des personnes décédées.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici