22 C
Yaounde
samedi, 21 septembre 2019 11:04
Acceuil AFRIQUE CENTRALE Valentin Mbozo’o explique la future interopérabilité des paiements mobiles en zone F.Cfa...

Valentin Mbozo’o explique la future interopérabilité des paiements mobiles en zone F.Cfa [Vidéo]

[Digital Business Africa] – Votre plateforme web d’informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique, Digital Business Africa, a organisé en collaboration avec la Fondation Inter-Progress la première édition d’Innovation 4 Human. L’événement s’est tenu du 18 au 22 février 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé dans le pavillon numérique de Promote 2019, le salon international de l’investissement. 

Valentin Mbozo’o,  le directeur général du GIMAC (le Groupement Interbancaire monétique de l’Afrique Centrale), a été panéliste à la conférence Innovation 4 Human modérée par Beaugas Orain Djoyum, DG de ICT Media STRATEGIES et DP de Digital Business Africa, à Yaoundé le 20 février 2019. C’était sur le thème : «Monnaie électronique et régulation en Afrique centrale : quels défis ?».

Etaient également présents à ce panel modéré par Beaugas – Orain DJOYUM, DG de ICT Media STRATEGIES et DP de DIGITAL Business Africa, Alain Nono, le Directeur de MTN Mobile Money (Cameroun) ; Patrick Kengne, le PDG de Wouri TV et Jean-Jacques Massima-Landji, le Représentant de l’UIT pour l’Afrique Centrale et Madagascar.

Valentin Mbozo’o a expliqué au cours de cette conférence les raisons de l’interdiction par le gouverneur de la Béac il y a quelques années des transferts mobiles d’argent entre la zone Cémac et la zone Uémoa. Mais également, il a annoncé les différentes mesures en cours dans l’optique d’une interopérabilité intégrale non seulement en Afrique centrale, mais également entre la zone Cémac et la zone Uémoa. Digital Business Africa vous présente dans cette vidéo les grandes séquences de son intervention.

Valentin Mbozo’o explique la future interopérabilité des paiements mobiles en zone F.Cfa [Vidéo]
Valentin Mbozo’o, Directeur général du Gimac : Favoriser l’interopérabilité intégrale en zone Cémac.
Nous pouvons, en ce moment, vous dire que nous sommes en pré-production avec les banques. Nous allons faire l’interopérabilité avec les banques, les opérateurs mobiles, les services de mobile banking, les sociétés de transfert d’argent et tous ceux qui sont susceptibles de faire des paiements et des transactions électroniques. Valentin Mbozo’o

Valentin Mbozo’o : « En ce qui concerne les contraintes de compensation, les deux banques centrales de la zone Cfa (Béac et Bcéao) ont un accord-cadre. Un projet d’interconnexion des deux zones au niveau des paiements est en cours. Et à ce sujet, pour parachever ce volet de paiement, il va falloir que Star-Uemoa qui est le système de télécompensation en Afrique de l’Ouest et le Systac qui est le système de télécompensation en Afrique centrale, tous des outils de la Banque centrale, se mettent en collaboration ou en interconnexion (…) Après on pourrait ajouter les couches telles que la carte Gimac, la carte Uemoa et évidemment l’interopérabilité des mobiles (…) et pourquoi pas les transferts inter zone Cfa. »

Valentin Mbozo’o : « Tout aussi important, l’instruction qu’a prise Monsieur le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale, Abbas Toli Mahamat, sur ce qu’on appelle l’interopérabilité intégrale. Elle date du 10 août 2018. Cette instruction va amener tous les opérateurs impliqués dans les paiements ou l’intermédiation financière à interopérer (au 31 mars 2019 au plus tard, ndlr). Ceci vise à développer un tissu de paiement un peu plus élaboré et un peu plus traçable et convergeant dans tout l’espace Cémac. Cela va apporter plus de visibilité.

Cela veut dire quoi ? Au-delà de l’interopérabilité carte bancaire que faisait le Gimac, on va y ajouter l’interopérabilité du mobile money et l’on va même y associer le transfert d’argent. D’ailleurs, nous avons commencé la phase pilote avec les opérateurs mobiles, y compris MTN Cameroon, depuis le mois d’octobre 2018. Nous pouvons, en ce moment, vous dire que nous sommes en pré-production avec les banques. Nous allons faire l’interopérabilité avec les banques, les opérateurs mobiles, les services de mobile banking, les sociétés de transfert d’argent et tous ceux qui sont susceptibles de faire des paiements et des transactions électroniques ».

Innovation 4 Human

D’après Beaugas Orain Djoyum, Innovation 4 Human à Promote 2019 consistait à animer le pavillon numérique de Promote avec un accent sur les Conférences thématiques, ateliers et débats sur des thèmes collés à l’accélération du développement numérique au Cameroun. 

Le thème général d’Innovation 4 Human était « Accélérer le développement d’un Cameroun numérique ». L’objectif général étant de créer un cadre de rencontres professionnelles entre entreprises, de regrouper des experts sur des thématiques importantes du numérique avec un accent sur les retours d’expériences et bonnes pratiques, de proposer des solutions adaptées aux entreprises entamant leur transformation numérique, de découvrir des services et solutions innovantes adaptées aux entreprises, de partager les enjeux, opportunités et innovations du numérique.

Par Digital Business Africa 

Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation for Human

Cet article fait partie du Dossier spécial : Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation 4 Human. Lire également et voir les interventions des autres panélistes.

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,053FansLike
6,305FollowersFollow
330SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

L’université inter-Etats Cameroun-Congo lancera un concours pour les filières TIC

(TIC Mag)   - L’Université inter-Etats Cameroun-Congo, dont les locaux seront logés à Sangmélima (région du Sud-Cameroun) accueillera «dès novembre 2015» des étudiants des deux...

Start-Up : Bridge for Billions lance un concours de pitch international

- - Alors que Bridge for Billions s’apprête à fêter son 4ème anniversaire à annoncé ce 18 Septembre 2019, l'écosystème...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Côte d'Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique - https://t.co/cGXHetQXlj

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires - https://t.co/mNiINPTC0J

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019 - https://t.co/cDYnVycgTx

Voir plus...

Gabon : Un répertoire numérique pour identifier les citoyens dans et hors du pays

- Il sera désormais possible au Gabon d’identifier chaque citoyen de manière complète à partir d’un identifiant numérique. C’est le sens...

Internet / Télécommunications : Intersat signe un contrat avec l’Azerbaïdjanais Azercosmos OJSC pour arroser l’Afrique

- L’opérateur de télécommunication Intersat qui propose des solutions Internet par satellite dans la région africaine a annoncé la signature en...

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

Comment surveiller les transactions mobiles financières, Digital Business Africa N°004 présente quelques pistes avec James G. Claude de GVG

- Le numéro 004 de la version Mag de Digital Business Africa est disponible dans vos kiosques numériques. A la Une...

La République de Guinée et l’ARPT vont intenter un recours en annulation de la sentence arbitrale en faveur de GVG

L’autorité de Régulation des Postes et Télécommunications a signé un contrat avec le groupe GVG, en mai 2009, dans des conditions très...

RD Congo : Proche de FATSHI, Augustin Kibassa Maliba est le nouveau ministre des Postes et Télécoms

- Le tout premier gouvernement de Félix Antoine Tshisekedi (FATSHI) est connu sept mois après son investiture. Le Premier ministre, Sylvestre...