Sébastien Soriano : « Je salue la méthodologie de l’ART Cameroun. J’ai été impressionné… »

[Digital Business Africa] – Lors de la cérémonie de  clôture du 16ème séminaire du Réseau francophone de la régulation des télécommunications (Fratel) le 03 avril 2019 à Douala, Sébastien Soriano, le président de l’Arcep France, et président en exercice du Fratel, a particulièrement félicité l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun qui a accueilli les 140 participants représentant 21 autorités de régulation, membres du Réseau francophone de la régulation des télécommunications (Fratel), membres des institutions internationales (AFD, UEMOA, UIT), des administrations, membres du secteur académique et acteurs du secteur (opérateurs et association d’opérateurs, associations régionales de régulateurs, équipementiers, cabinets de consultants). Ils y étaient pour le partage d’expériences et des discussions autour du thème : « Méthodologies et outils pour la mesure de la couverture et de la qualité de service mobile ».

Après avoir dressé le bilan de cette rencontre, Sébastien Soriano a exprimé son « immense remerciement à l’ART Cameroun qui nous a accordé un accueil fabuleux ». Il s’est dit impressionné par l’organisation et surtout par l’habillement des personnels de l’ART Cameroun qui lui donne des idées pour l’Arcep France. Digital Business Africa vous propose des extraits de son intervention.

« Le titre de notre séminaire était « Méthodologies et outils pour la mesure de la couverture de la qualité de service ». Je voudrais d’abord saluer la méthodologie de l’ART Cameroun. Particulièrement, j’ai été impressionné par sa gestion du protocole. Je crois que tous on a à prendre de la graine. C’était très impressionnant de voir le déroulage et le minutage assez exceptionnel. Et bien évidemment, tout le soin qui a été apporté pour nous donner cette salle pour organiser les débats et permettre que techniquement cela fonctionne.

Lire aussi : Amélioration de la qualité des services mobiles : A Douala, les régulateurs télécoms préconisent des mesures et des cartes au lieu des sanctions des opérateurs

Je voudrais ensuite saluer les outils. Vous nous avez donné tous ces outils qui nous ont permis de communiquer. Parfois les débits étaient capricieux, mais j’ai appris que la difficulté de communiquer à distance avec notre camarade tunisien résidait également en partie de la responsabilité de la connexion tunisienne. Vous nous avez donné tous ces outils essentiels pour que nous travaillions ensemble et même à distance.

Je voudrais également saluer la mesure. La mesure du temps d’abord, car on a respecté notre timing. ET franchement c’était essentiel. Autre mesure, j’ai été particulièrement bluffé par les habits que portent les personnels de l’ART Cameroun, qui je crois sont des habits sur mesure. Vraiment, cela me donne des idées pour l’Arcep France. C’est très impressionnant.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec la ministre des Postes et des Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, et de réaliser tout l’engagement du gouvernement camerounais pour les sujets de télécommunications. Moi, je n’en doutais pas. Mais, quand on a l’occasion d’échanger, c’est toujours plus impressionnant.Sébastien Soriano

Je voudrais également saluer la couverture. C’est tout simplement la chaleur que vous nous avez accordée à travers ce dîner exceptionnel qui a fait découvrir la gastronomie du Cameroun et à travers la présence de la ministre des Postes et des Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. J’ai eu l’occasion d’échanger avec elle et de réaliser tout l’engagement du gouvernement camerounais pour les sujets de télécommunications. Moi, je n’en doutais pas. Mais, quand on a l’occasion d’échanger, c’est toujours plus impressionnant. 

Pour la qualité que je salue, c’est la qualité de ce lieu, la qualité de l’accueil, la qualité des repas. Pour le service, l’ART a été au petit soin avec nous avec tous les agents de l’ART Cameroun qui nous ont vraiment accompagnés. Je voudrais particulièrement saluer Fadimatou, Benoit, Yannick, Christian, Alain Robert, Henry, Séraphin, j’en oublie d’autres. Je voudrais également saluer le secrétariat exécutif du Fratel. Nos deux piliers, deux agents de l’Arcep : Julien et Antoine qui portent à cœur le travail du Fratel et qui lui donne une âme. Encore une fois, Philémon, mille mercis pour l’accueil exceptionnel de l’ART Cameroun qui a mis la barre assez haut. Je suis certain qu’on passera de très bons moments à Bucarest. Merci beaucoup et à bientôt ! »

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Cameroun : “Maman nationale du digital”, Minette Libom Li...

Journée mondiale des Télécoms : zoom sur Minette Libom Li Likeng, apôtre de la transformation numérique du...
Bénin : Ouverture ce jour à Cotonou de la 3e édition du Senia, premier salon africain dédié à l'intelligence artificielle 

Bénin: ICT Media STRATEGIES présente au Senia les cartes...

- Le cabinet de veille stratégique, de Personal branding et d’e-réputation, ICT Media STRATEGIES, est  présent...