Acceuil AFRIQUE DE L’OUEST La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des...

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises

[Digital Business Africa] –  C’est une innovation majeure. Au Bénin, les états financiers des entreprises pour l’exercice comptable 2018 sont attendus jusqu’au 30 juin 2019 par voie électronique via la plateforme ebilan.impots.bj. Le ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni, et le directeur général des Impôts, Nicolas Yenoussi, ont officiellement lancé ce 25 juin 2019 à la salle de conférence de Sèmè city à Cotonou, cette plateforme e-Bilan.

Annoncé aux contribuables par un communiqué le 20 juin 2019, e-Bilan permettra aux usagers des Centres des Impôts des Moyennes et Petites Entreprises du Littoral, de l’Atlantique, du Borgou-Alibori et de la Direction des Grandes Entreprises de soumettre leurs états financiers en ligne via la plateforme ebilan.impots.bj.

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises

Cette plateforme offre l’avantage de dispenser les entreprises de la production des cinq exemplaires des états financiers et l’avantage de débarrasser l’administration fiscale des cargaisons de papiers.  

e-Bilan crée un cadre favorable à une exploitation moins laborieuse des données des états financiers en éliminant les redondances et bénéficiant des atouts des technologies nouvelles (requêteur automatique, recoupement, tableau de bord en temps réel, etc). Les outils modernes mis en place par cette plateforme résorberont les difficultés de traitement rencontrées par les services de contrôle fiscal et de vérification.

L’objectif et les bénéficiaires

L’objectif général de la plateforme e-Bilan est la dématérialisation du dépôt des états financiers. A titre spécifique, il s’agit de créer un environnement intégré et structuré de gestion du système d’information de gestion des états financiers ; d’automatiser les travaux de contrôle et de traitement des états financiers au niveau du GUDEF ; de générer une attestation électronique de dépôt des états financiers avec signature; de faciliter l’exploitation des informations financières contenues dans les états financiers pour les besoins du contrôle fiscal ; de dématérialiser la procédure de leur mise à dispositions des utilisateurs, notamment la BCEAO et l’INSAE, en vue de leur simplifier l’accès  et de dématérialiser le visa obligatoire prévu par la directive de l’UEMOA.

Pour la mise en œuvre de cette plateforme plusieurs acteurs ont été mis à contribution. D’abord les entreprises à qui incombe l’obligation de déposer les états financiers : les responsables financiers ou les comptables ; ensuite l’OECCA-Bénin et ses membres qui certifient et visent les états financiers avant leur dépôt ; puis l’administration fiscale qui collecte les états financiers et délivre une attestation de dépôt aux entreprises. Viennent ensuite le greffe du tribunal de commerce qui reçoit copie des états financiers ; la Direction Nationale de la BCEAO qui centralise tous les états financiers pour la centrale des bilans et l’INSAE qui exploite les données pour des fins des agrégats macroéconomiques.

La fin des falsifications d’attestation de présentation des états financiers

Pour Nicolas Yenoussi, le DG des Impôts, qui se réjouit de cette innovation, « une administration fiscale qui se veut moderne ne peut choisir de vivre en marge des progrès technologiques susceptibles de contribuer à la modernisation de la gestion de l’impôt. C’est dans cette logique, que la DGI s’est engagée dans une série de réformes dont la plupart sont axées sur la dématérialisation des procédures fiscales en vue de faciliter les formalités pour les contribuables, nos partenaires privilégiés ».

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »
Nicolas YENOUSSI, DG des Impôts du Bénin.

Le DG affirme que cette plateforme viendra par ailleurs mettre fin aux falsifications d’attestation de présentation des états financiers. L’OECCA-BENIN a en effet récemment dénoncé plusieurs cas de falsification d’attestation de présentation d’états financiers et d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable.

Selon Nicolas Yenoussi, il s’agit là de graves violations des textes régissant la production et le contrôle de l’information financière contenue dans les états financiers et qui sont de nature à éroder l’assiette fiscale. « Des propositions de réforme de la mise en œuvre du visa des états financiers avaient été donc suggérées par l’OECCA. Le projet e-bilan vient donc sonner le glas des difficultés et tracasseries liées à l’élaboration et la réception des états financiers pour le bonheur aussi bien de l’administration fiscale que de vous-mêmes nos chers partenaires », se réjouit le DG des Impôts.

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises
Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances du Bénin.

Fier de cette avancée notable, le ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni, affirme qu’il s’agit là d’une « révolution qui place le Bénin en tête de l’ensemble des pays de l’UEMOA. Aucun pays de l’UEMOA n’a encore réussi cette réforme. Nous sommes les premiers ».

Par Digital Business Africa

Lire aussi : Nicolas Yenoussi : « Le projet e-bilan vient sonner le glas des difficultés et tracasseries liées à l’élaboration et la réception des états financiers »

Comment fonctionne la Plateforme e-BILAN?

La plateforme e-Bilan est un service en ligne offert par la Direction Générale des Impôts pour la télétransmission des états financiers. Ce service se matérialise par la conception et l’implémentation d’une plateforme orientée Web avec un portail développé en java.

Chaque intervenant, après une demande de connexion en ligne dispose d’un espace abonné type au travers duquel :

  • les Entreprises ou contribuables :
  • choisissent leurs experts comptables ou leurs commissaires aux comptes pour, soit la tenue et la surveillance de la comptabilité, soit l’élaboration des états financiers de fin d’exercice. Un mandat électronique est généré automatiquement ;
  • déposent leurs états financiers suivant un modèle type en ligne ;
  • formulent une demande de certification de leurs états financiers auprès de leurs experts comptables. Des signatures et attestations électroniques sont générées automatiquement ;
  •  utilisent le centre de messagerie pour envoyer des mails dans un cadre de réseau social professionnel.
  • les Experts comptables :
  • reçoivent les notifications en provenance des clients pour constituer leur portefeuille ;
  • sollicitent un mandat auprès des clients les missions d’expertise comptables ;
  • consultent et contrôlent la régularité des états financiers soumis en ligne ou élaborés par eux-mêmes ;
  • certifient en ligne les états financiers, appliquent une signature électronique, génèrent une attestation et les télétransmettent, par eux-mêmes ou par les clients, à la Direction Générale des Impôts.
  • la Direction Générale des Impôts : 
  • réorganise et redynamise le GUDEF ;
  • collecte en ligne et centralise les états financiers déposés après un contrôle de cohérence automatique ;
  • récupère en base de données toutes les informations financières et comptables ;
  • établit au besoin une interface avec les bases de données existantes ;
  • produit des tableaux de bord, réalise les travaux d’exploitation des données, procède aux contrôles fiscaux et archive les données ;
  • transmet les fichiers numériques des états financiers aux partenaires (BCEAO, Tribunal de Commerce, INSAE etc..).
  • les Partenaires (destinataires) :
  • s’inscrivent en ligne ;
  • collectent les fichiers numériques des états financiers pour les besoins de leur exploitation.

Source : DGI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,109FansLike
5,991FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Cameroun : Orange lance un code court pour permettre aux candidats aux examens de retrouver leurs noms et centre d’examen

(TIC Mag) – Pour la session des examens 2017, l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun a annoncé la mise à disposition d’un code court...

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

La Guinée, la Sierra Léone, Smart Africa et Tata Communications posent les bases de l’interconnectivité en Afrique

- C’est l’une des clés de voûte de la numérisation du continent, le prérequis pour transformer l’Afrique en un marché numérique...

Idriss Déby Itno : Pourquoi j’ai imposé la restriction de l’usage des réseaux sociaux au Tchad pendant 16 mois

– Depuis le 13 juillet 2019, les Tchadiens peuvent librement surfer sur Internet. Après 16 mois de censure, l’accès aux réseaux sociaux...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#MTNCongo et #AirtelCongo vendent des cartes SIM sans identification : la mise en demeure de l’#ARPCE - https://t.co/2xmKAGXUr4

#MTNCongo et #AirtelCongo vendent des cartes SIM sans identification : la mise en demeure de l’#ARPCE - https://t.co/3ot9e7gDjQ

Cameroun : Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto, protagonistes principaux d’un jeu vidéo https://t.co/9xv0UUjFFq

Voir plus...

Cameroun : Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto, protagonistes principaux d’un jeu vidéo

- Au Cameroun, c’est une idée qui apportera dans une certaine mesure une conciliation dans un environnement marqué par un climat...

Cameroun : Les clients de Camair-Co peuvent payer leur billet d’avion par MTN Mobile Money et Orange Money

- La nouvelle direction générale de Camair-Co, la compagnie aérienne nationale du Cameroun, pilotée par Louis Georges Njipendi Kouotou, ex PCA et...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...

La DGI du Bénin lance e-Bilan pour la déclaration en ligne des états financiers des entreprises

-  C’est une innovation majeure. Au Bénin, les états financiers des entreprises pour l’exercice comptable 2018 sont attendus jusqu’au 30 juin...