Accueil Internet Actualités Internet Internet : Quand, comment et à combien enregistrer son nom de domaine en...

Internet : Quand, comment et à combien enregistrer son nom de domaine en .africa

(TIC Mag) – Le nom de domaine africain de premier niveau .africa est en période de Sunrise depuis le 04 avril 2017 et ce jusqu’au 02 juin 2017.  Par période Sunrise, il faut entendre la période accordée à toute entreprise ou marque au lancement d’une extension afin qu’elle puisse enregistrer son domaine. Pendant cette période, l’enregistrement n’est accordé qu’aux titulaires de marque afin qu’ils puissent protéger leur droit.

C’est le 10 mars 2017 que l’Union africaine a annoncé avoir « enfin » obtenu son identité numérique. Ceci, après la décision rendue à la mi-février par la Cour supérieure de justice de Californie. Elle autorisait le régulateur d’Internet, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (en anglais Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, ICANN) à déléguer la gestion du domaine générique de haut niveau dotAfrica (.africa) à l’organisation sud-africaine, ZA Central Registry (ZACR).

Cette décision venait mettre un terme à des années de tractations judiciaires entre DotConnectAfrica (DCA), une structure basée à l’île Maurice qui souhaitait aussi gérer le nom de domaine « .africa » et ZA Central Registry.

Sunrise

D’après certains registrars (bureau d’enregistrement ou un registraire de nom de domaine), le coût de l’enregistrement d’un domaine en .africa en période Sunrise s’élève à 181,66€ H.T. en grille A. Soit 119 161 francs Cfa. Et sont éligibles à l’enregistrement en phase de Sunrise, les propriétaires de marques ayant un enregistrement auprès d’un organisme accrédité TMCH. TMCH étant le système de protection des marques sur Internet dans le domaine des nouveaux gTLDs.

D’après SafeBrands, la création de la Trademark ClearingHouse s’inscrit dans le cadre du programme lancé par l’ICANN en vue de la libéralisation du processus de création d’extensions de noms de domaine internet. Ce programme permet la création, depuis novembre 2013, de centaines de nouvelles extensions.

Après la période de Sunrise, débuteront quatre phases d’enregistrement limité, pendant lesquelles il sera nécessaire certains registrars pour procéder à l’enregistrement. Chez le registrar Gandi par exemple, les coûts des quatre phases sont suivants :

  • Du 5 au 9 juin inclus, 5600€ H.T., soit 3 673 359 francs Cfa HT.
  • Du 12 au 16 juin inclus, 2240€ H.T., soit 1 469 343 francs Cfa HT.
  • Du 16 au 23 juin inclus, 1200€ H.T., soit 787 148 francs Cfa HT.
  • Du 26 au 30 juin inclus, 700€ H.T. soit 459 169 francs Cfa HT.

Du 04 au 31 juillet, l’enregistrement des domaines .AFRICA en Landrush (Premier à demander ou enchères pour certains domaines) sera ouvert à tous sur Gandi pour 181,66€ H.T. Soit 119 161 francs Cfa.

Prix pour le grand public

Enfin, après l’ouverture générale du .africa qui aura lieu le mercredi 02 août 2017, l’enregistrement sera facturé auprès des registrars au tarif standard de 31,43€ H.T. (20 616 francs Cfa HT) par an en grille A pour la première année, et 21,92€ H.T. (14 378 francs Cfa HT) par an les années suivantes chez Gandi.

Bon à savoir, d’après les experts de SwitchPlus, la phase “Landrush”, option dure pour le nouveau gTLD, qui dure environ 30 jours permet à n’importe qui d’acheter un domaine à un prix beaucoup plus élevé que dans la phase de régistration publique ultérieure. Dans le cas où deux ou plusieurs parties souhaitent enregistrer le même nom de domaine, soit le plus rapide obtient le domaine, soit une vente aux enchères a lieu. La plus haute enchère récupère donc le nom de domaine.

Ecrit par TIC Mag


Cet article fait partie du Dossier spécial : « .africa : une longue histoire, mais désormais une fierté continentale ». Lire les autres articles de ce dossier…

Internet : Le nom de domaine .africa officiellement ouvert au public

Internet : .africa, une histoire de persévérance de Moctar Yedaly pour l’intérêt général

Moctar Yedaly : « Nous voyons un engouement sans précédent des marques internationales sur le .africa »

Internet : De l’importance du .africa dont la devise est « l’Afrique dans un seul espace »

Internet : .com, .org, .sn, .cm, .africa, etc., comprendre ce qu’est un nom de domaine

Internet : Voici la liste des 100 premières grandes entreprises et marques ayant déjà réservé leur nom de domaine en .africa

Internet : Quand, comment et à combien enregistrer son nom de domaine en .africa

Internet : L’Union africaine lance le .africa qui coûtera environ 11 100 francs CFA

Internet : Les Chinois à l’assaut du nom de domaine .africa

Pierre Dandjinou : « Pour le .africa, les choses ont bien avancé »

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Investissements : Faure E. Gnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’Afrique https://t.co/r9KpaK4qhy #DigitalBusinessAfrica

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/ZwNRwK1reE via @DigitalBusiness

Voir plus...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Cameroun : L’ART engage la lutte contre les équipements télécoms non homologués

- Au Cameroun, l’Agence de régulation des télécommunications ne veut plus d’équipements de télécommunications non homologués dans le pays. C’est la...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...