Dr Ing. Pierre-François KAMANOU : « Le REPTIC lance un appel à dons auprès du Chef de l’État, S.E. M. Paul Biya »

  • [DIGITAL Business Africa] – La ministre des Postes et des Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a accordé une audience à une délégation du Réseau des professionnels des TIC du Cameroun (REPTIC) ce 23 mars 2023 à Yaoundé. Dans cet entretien avec Digital Business Africa, le Dr Ing. Pierre-François KAMANOU, président du REPTIC, fait l’économie de cette rencontre et évoque les projets du REPTIC.

Digital Business Africa : Le REPTIC a rencontré la ministre des Postes et Télécommunications ce 23 mars 2023.  Quel était l’objectif de cette rencontre ?

Dr Ing. Pierre-François KAMANOU : A la suite de ma participation à la 1ère édition du SIPEN-UEMOA (Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique de l’UEMOA) les 16 et 17 février 2023 à Dakar, j’ai souhaité rencontrer Madame la ministre pour lui présenter le compte-rendu qui a été récemment publié dans Digital Business Africa.

C’était également l’occasion pour la délégation du REPTIC qui m’a accompagné d’échanger avec la Ministre sur notre plaidoyer en vue d’un développement plus inclusif de l’économie numérique au Cameroun.

Comme autre point évoqué, nous avons échangé sur la volonté du REPTIC de se positionner comme l’un des interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics dans l’implémentation des projets en rapport avec le développement de l’économie numérique.Dr Ing. Pierre François Kamanou : "Le REPTIC lance un appel de dons au Président Paul Biya"

Les membres du REPTIC présents à l’audience avec la ministre Minette Libom Li Likeng, assistée de sa collaboratrice Pauline Tsafack.

1. Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU, PDG GTS-Infotel Cameroon

  1. Antoine NKOLO BIYIDI, DG JFN Center
  2. Sorel MOUAFO, DG de la plateforme mynetshop.biz
  3. Durand NANA, DGA Matrix Telecom
  4. Felix SUMBELE, Coordinateur du projet NPSI/CAMPOST.

DigitalBusiness Africa : Que peut-on retenir de cette rencontre en termes d’engagements de chacune des parties ?

Dr Ing. Pierre-François KAMANOU : Cette rencontre a été très fructueuse pour le REPTIC. Je tiens à remercier Madame la Ministre pour son temps précieux qu’elle nous a accordé, ses conseils éclairés ainsi que ses encouragements. Elle a réaffirmé son engagement à soutenir des actions concrètes qu’elle attend du REPTIC. La balle est donc dans notre camp si je peux m’exprimer ainsi.

Digital Business Africa : Quels sont donc les projets et actions concrètes que le REPTIC entend mettre en œuvre à court terme ?

Le REPTIC aujourd’hui entend apporter des réponses concrètes à l’interpellation du Chef d’Etat dans son discours de fin d’année 2018 qui disait : « Il est indispensable que nous fassions davantage pour intégrer les progrès du numérique dans le fonctionnement de nos services publics et de notre économie…».

Près de 5 ans après, on peut relever pour le déplorer que la quasi-majorité des TPE (personnes morales) sont contraintes pour diverses raisons d’utiliser les numéros mobiles de leurs employés (personnes physiques) pour gérer toutes leurs communications interpersonnels et professionnelles de type conversationnel et transactionnel.

C’est le cas notamment de l’usage croissant de ces numéros mobiles comme codes-marchand pour les paiements d’argent mobile de compte à compte (on-net) par leurs clients via le portail USSD de chaque opérateur mobile, tout en faisant supporter à ces clients les frais de retrait de ces sommes pour le déposer dans la caisse de l’entreprise, avec un risque de détournement de ces fonds.

On se retrouve dans une situation ubuesque où le consommateur préfère payer désormais par son compte d’argent mobile et doit rajouter un « coût d’usage du numérique » pour payer ses produits d’une part, et où le marchand doit passer par un employé pour recevoir ce paiement par cash en comptant sur sa bonne foi. Si vous faites une enquête auprès des startups et TPEs (Commerce général, Hôtel, Restaurant, Professions libérales, Associations…), vous constaterez que ces personnes morales souhaitent bénéficier des avantages du numérique pour améliorer l’expérience-client multicanal sur un numéro de téléphone d’identification et l’utiliser comme code-marchand unique quel que soit le choix du fournisseur de service de paiement mobile par USSD accessible à tous leurs clients mobiles.

C’est pour répondre à cet enjeu que les Pouvoirs Publics ont récemment publié un nouveau décret sur les ressources en numérotation qui introduit des numéros fixes virtuels d’identification des personnes morales dans toutes ses interactions multicanales (Voix, SMS, USSD, WhatsApp, Web) avec la clientèle mobile à travers toutes ses plateformes numériques.

Ainsi, une de nos actions prioritaires comme nous l’avons indiqué à Mme la Ministre, sera de mettre en place un écosystème alternatif et évolutif pour faciliter l’inclusion financière à moindre coût de la grande majorité des TPEs y compris celles du secteur informel et des startups, en complément aux écosystèmes propulsés par chaque opérateur MTN et Orange.

Ce nouvel écosystème alternatif sera composé d’entreprises locales du secteur des Télécoms et du Numérique, membres du REPTIC et spécialisés dans la fourniture et gestion de plateformes numériques à leurs clients-entreprise. Cet écosystème alternatif sera bâti autour des acteurs suivants:

  • des Opérateurs alternatifs d’accès Internet dénommés ISP (tels que Matrix Telecom, Creolink) qui intègrent dans leur réseau plusieurs Fournisseurs de plateformes de services IT/Web et Prestataires de plateformes de réseau social ;
  • un Opérateur alternatif de téléphonie d’entreprise dénommé CSP (GTS-Infotel) avec son réseau de partenaires-Fournisseurs de plateformes numériques de type IT (Applications Métier) et de Communication (Standard téléphonique, Centre de service-clients) sur un numéro PRO (fixe virtuel) multicanal d’identification de chaque entreprise ;
  • un Agrégateur des services de paiement mobile par USSD (NPSI/CAMPOST) avec son réseau de partenaires-Fournisseurs de plateformes de services de paiement mobile sur des comptes PRO-Money reliés à des numéros PRO comme code-marchand unique, et qui assure l’interopérabilité totale entre les comptes mobile-money des clients et les comptes pro-money des marchands.

Voilà brièvement décrit notre projet d’écosystème alternatif qu’il est indispensable de mettre en œuvre pour permettre aux membres du REPTIC de contribuer efficacement au développement inclusif de l’économie numérique avec l’appui des Pouvoirs Publics et des partenaires de développement dans le cadre par exemple de la mise en œuvre du projet PATNUC financé par la Banque Mondiale.

Digital Business Africa : Où en sommes-nous avec les préparatifs de la restructuration du REPTIC ?

Le processus de restructuration du REPTIC est bien en cours. A cet effet, nous avons déjà tenu deux réunions préparatoires pour la révision des statuts et l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire prévue se tenir prochainement dans le cadre d’une opération touristique dénommée « Spécial Bangoulap Tour ».

A cet effet, je saisis cette opportunité pour inviter les entreprises et professionnels du secteur des télécoms et du numérique à rejoindre le REPTIC en complétant le formulaire d’adhésion sur le site web reptic.cm. Cet appel s’adresse également aux Fournisseurs internationaux de plateformes numériques opérant au Cameroun tels que Yango, TouchPay, CinetPay, Intelcia, e-Tranzact, e-Same, Waspito, ….

Permettez-moi enfin de lancer un appel à dons auprès du Chef de l’Etat, S.E.M. Paul Biya ainsi qu’auprès des grandes Institutions et Entreprises locales, afin de permettre au REPTIC d’accomplir ses missions, mener à bien ce projet d’écosystème alternatif et relancer le développement du projet cameroondigital.tech, la plateforme de digitalisation du Cameroun.

Propos recueillis par B-O.D, Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter...

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter ses pays malgré les pannes de câbles sous-marins

Cameroun : Camtel créditée d’une comm’ digitale de qualité...

Cameroun : Camtel créditée d'une comm’ digitale de qualité

 Côte d’Ivoire : 20 startups participeront au Viva Technology...

 Côte d’Ivoire : 20 startups participeront au Viva Technology Paris 2024 contre 12 en 2023