Francs CFA : Comment vérifier l’authenticité des billets de la nouvelle gamme Type 2020 en circulation en zone Cémac depuis le 15 décembre 2022

[DIGITAL Business Africa] – La nouvelle gamme des billets de banque en zone Cémac baptisée Gamme Type 2020 par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Béac) est entrée en circulation ce 15 décembre 2022. Seulement, une vidéo d’un taximan camerounais refusant un nouveau billet de 2000 francs Cfa est rapidement devenue virale.

La raison du conducteur : “Je ne sais pas encore faire la différence entre le bon et le faux billet de la nouvelle game“. Donc, prudence pour le taximan. Sa méfiance peut être justifiée, car des faussaires peuvent rapidement mettre en circulation des fausses coupures.

La vidéo du taximan refusant le nouveau billet

Mais, pour éviter la circulation des fausses coupures, la Béac a prévu des signes spéciaux sur les nouveaux billets pour permettre aux usagers de vérifier l’authenticité des nouveaux billets et faire la différence avec des faux. Digital Business Africa vous les présente. Voici donc les vrais billets et vous ne trouverez pas sur les faux billets ces signes spéciaux :

Les sept signes spéciaux des billets de et 10 000 et 5000 francs Cfa 

1 – Premier signe distinctif, les filigranes : trois têtes d’élan (moi qui pensait aux têtes de boeuf). Selon le Larousse, d’origine asiatique, l’élan, cervidé à l’impressionnante parure, est l’un des plus grands mammifères de la taïga. Appelé orignal par les Canadiens français, l’élan est un hôte familier des grandes forêts boréales d’Europe et d’Amérique depuis les temps préhistoriques.

Les trois têtes d’élan sont donc visibles en filigrane à l’oeil nu sur tous les billets de la nouvelle gamme. Pas aisé pour les faussaires d’introduire ces filigranes. Comme avec les anciens billets, leur valeur faciale est également disponible par transparence.

2 – Deuxième signe distinctif, un motif incomplet. A l’oeil nu, difficile de voir 5 000 ou 10 000 écrits de manière verticale à la gauche du billet. Ces motifs partiels recto et verso se complètent parfaitement par transparence. Difficile pour les faussaires de réaliser cette prouesse.

3 – Troisième signe distinctif, l’impression en relief. Sur les billets de 5000 et 10 000 francs Cfa, les chiffres, le nom de la banque (Banque des Etats de l’Afrique centrale) et l’image du siège de la Béac à Yaoundé sont imprimés en relief et sont perceptibles au toucher. Difficile également pour les faussaires d’imprimer en relief.

4 – Quatrième signe distinctif, deux numéros de série. Chacun de ces billets dispose de deux numéros de série identique. L’un (celui du bas à gauche) est visible au premier regard et l’autre (haut à droite) visible après inclinaison. Le faux billet vous présentera juste un seul numéro de série, contrairement aux deux numéros identiques du billet original.

5 – Cinquième signe distinctif, un motif dynamique 3D. C’est en quelque sorte le joker pour distinguer le bon billet du faux. Digital Business Africa a constaté qu’un motif dynamique 3D visible à la droite du billet change progressivement de couleur selon l’inclinaison du billet. Toujours difficile pour les faussaires de réaliser une telle prouesse.

6 – Sixième signe distinctif, le fil de sécurité. C’est également un signe distinctif présent dans l’ancienne gamme des billets francs Cfa Cémac. Ce fil de sécurité a un effet dynamique : à l’inclinaison ou par transparence, l’on y voit la tête d’élan et la valeur faciale.

7 – Septième signe distinctif, comme le braille. L’une des innovations de cette nouvelle game de billet est l’introduction des signes pour malvoyant. Ces signes au bas à gauche des billets sont en relief et perceptible au toucher. Le motif varie en fonction de la valeur faciale.

Les six signes spéciaux des billets de 1000 et 500 francs Cfa

1 – Premier signe distinctif, les filigranes : Les trois têtes d’élan sont visibles en filigrane à l’oeil nu sur tous les billets de la nouvelle gamme. Pas aisé pour les faussaires d’introduire ces filigranes. Comme avec les anciens billets, leur valeur faciale est également disponible par transparence.

2 – Deuxième signe distinctif, un motif incomplet. A l’oeil nu, difficile de lire complètement 500 ou 1000 écrits de manière verticale à la gauche du billet. Ces motifs partiels recto et verso se complètent parfaitement par transparence. Difficile pour les faussaires de réaliser cette prouesse.

3 – Troisième signe distinctif, l’impression en relief. Sur les billets de 500 et 1000 francs Cfa, les chiffres, le nom de la banque (Banque des Etats de l’Afrique centrale), et l’image du siège de la Béac à Yaoundé sont imprimés en relief et sont perceptibles au toucher. Difficile pour les faussaires d’imprimer en relief.

4 – Quatrième signe distinctif, deux numéros de série. Chacun de ces billets dispose de deux numéros de série identique. L’un (celui du bas à gauche) est visible au premier regard et l’autre (haut à droite) visible après inclinaison. Le faux billet vous présentera juste un seul numéro de série, contrairement aux deux numéros identiques du billet original.

5 – Cinquième signe distinctif, un fil de sécurité. C’est en quelque sorte le joker pour distinguer le bon billet du faux pour les billets de 1000 et 500 F.Cfa. Ce fil de sécurité noyé a la mention Cémac que Digital Business Africa a peu apercevoir. Cette mention CEMAC est lisible par transparence. Difficile pour les faussaires de réaliser une telle prouesse.

6 – Sixième signe distinctif, comme le braille. L’une des innovations de cette nouvelle game de billet est l’introduction des signes pour malvoyant. Ces signes au bas à gauche des billets sont en relief et perceptible au toucher. Le motif varie en fonction de la valeur faciale. Une barre pour le billet de 500 F.Cfa et deux barres pour celui de 1000 F.Cfa.

Les sept signes spéciaux du billet de 2 000 francs Cfa

1 – Premier signe distinctif, les filigranes : Les trois têtes d’élan sont donc visibles en filigrane à l’oeil nu sur tous les billets de la nouvelle gamme. Pas aisé pour les faussaires d’introduire ces filigranes. Comme avec les anciens billets, leur valeur faciale est également disponible par transparence.

2 – Deuxième signe distinctif, un motif incomplet. A l’oeil nu, difficile de voir 2 000 écrit de manière verticale à la gauche du billet. Ces motifs partiels recto et verso se complètent parfaitement par transparence. Difficile pour les faussaires de réaliser cette prouesse.

3 – Troisième signe distinctif, l’impression en relief. Sur les billets de 2000 francs Cfa, les chiffres, le nom de la banque (Banque des Etats de l’Afrique centrale), et l’image du siège de la Béac à Yaoundé sont imprimés en relief et sont perceptibles au toucher. Difficile également pour les faussaires d’imprimer en relief.

4 – Quatrième signe distinctif, deux numéros de série. Chacun de ces billets dispose de deux numéros de série identique. L’un (celui du bas à gauche) est visible au premier regard et l’autre (haut à droite) visible après inclinaison. Le faux billet vous présentera juste un seul numéro de série, contrairement aux deux numéros identiques du billet original.

5 – Cinquième signe distinctif, un motif dynamique 3D. C’est en quelque sorte le joker pour distinguer le bon billet du faux. Ce motif dynamique 3D visible à la droite du billet change progressivement de couleur selon l’inclinaison du billet. Toujours difficile pour les faussaires de réaliser une telle prouesse.

6 – Sixième signe distinctif, le fil de sécurité. C’est également un signe distinctif présent dans l’ancienne gamme des billets francs Cfa Cémac. A la différence que sur le nouveau billet de 2 000 francs Cfa, Digital Business Africa a pu constater que deux pistes métalisées dont l’une avec changement de couleur à la vue. Autres éléments figurant sur ce fil de sécurité à effet dynamique visible à l’inclinaison ou par transparence, la tête d’élan, la mention Béac et la valeur (2000 visible par transparence) .

7 – Septième signe distinctif, comme le braille. L’une des innovations de cette nouvelle game de billet est l’introduction des signes pour malvoyant. Ces signes au bas à gauche des billets sont en relief et perceptible au toucher. Le motif varie en fonction de la valeur faciale. Pour le billet de 2 000 F.Cfa, on peut distinguer trois barres.

L’ensemble des billets de la nouvelle gamme Type 2020

Selon le gouverneur de la Béac, Abbas Mahamat Tolli, « cette nouvelle gamme de billets plus compacte, plus moderne et mieux sécurisée, consacre le principe d’homogénéité des signes monétaires et l’intégration sous-régionale au recto et toutes les dénominations, et valorise à travers ses iconographies au verso et toutes les dénominations, tous les vecteurs de l’émergence de la Cemac, que sont l’éducation, la santé et l’agriculture moderne, ainsi que les thématiques sociétales de l’heure, qui sont la protection de l’environnement et la place de la femme dans la société. Elle met en exergue les langues officielles des pays de la Cemac que sont le français, l’anglais, l’arabe et l’espagnol, en les déclinant dans l’inscription Banque des États de l’Afrique centrale et dans la valeur faciale des billets ».

Par Beaugas Orain DJOYUM, Digital Business Africa

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’...

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’ état de santé du président Traoré et invite...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil élaboré booster le secteur des TIC et de...

Données : La politique de confidentialité de Facebook va...

Données : La politique de confidentialité de Facebook va changer dès le 26 juin 2024