20 C
Yaounde
lundi, 19 août 2019 06:32
Acceuil AFRIQUE CENTRALE Cameroun Charles Kamdem : « KAJOU est une solution software et hardware pour...

Charles Kamdem : « KAJOU est une solution software et hardware pour diffuser du contenu numérique de qualité en offline »

[Digital Business Africa] – Chef du projet KAJOU au Cameroun, Consultant et promoteur du Centre de lecture et d’animation culturelle (Clac), Charles Kamdem présente les avantages de la plateforme Kajou présentée au public de Yaoundé le 20 juillet 2019.

Digital Business Africa : Présentez-nous KAJOU récemment lancée à Yaoundé que vous présentez comme le 1er media offline au Cameroun. De quoi s’agit-il exactement?

Charles Kamdem : Je vous remercie de l’intérêt que  porte Digital Busines Africa au projet KAJOU.  KAJOU est une solution software et hardware pour diffuser du contenu numérique de qualité en offline. Pour le moment, elle peut être directement  installée depuis une carte SD.  Elle  sera également téléchargeable d’ici quelques mois.

« Je pense  donc qu’il vaut mieux éduquer les enfants et les adolescents  au bon usage du numérique en leur prodiguant des conseils adéquats.  »  .Charles Kamdem

Pour ceux qui ne sont pas tout à fait habitué au jargon numérique, je dirai simplement que  KAJOU est une carte mémoire (SD), comme des cartes qu’on achète dans des boutiques de téléphonie par exemple,  qu’on insère dans son téléphone android. Puis, on installe l’application sans avoir besoin d’Internet et on peut immédiatement accéder aux centaines de vidéos éducatives, professionnelles, culturelles…

Digital Business Africa : Quels sont les principaux avantages de KAJOU ?

Charles Kamdem : Comme indiqué plus haut l’avantage  majeur de KAJOU est qu’il s’utilise SANS INTERNET (offline).  KAJOU propose également à ses utilisateurs des vidéos en rapport avec la vie personnelle (éducation,  santé, sports et loisirs) et la vie professionnelle (création d’entreprise, élevage, agriculture, artisanat, maraichage,  conservation de produit)

Digital Business Africa : À partir de quel âge peut-on l’utiliser ?

Charles Kamdem : KAJOU est adaptée à tous les publics. Les écoliers du primaire qui veulent apprendre à compter et à lire, les élèves du secondaire qui veulent réviser leurs leçons de mathématiques, les jeunes et adultes qui  veulent avoir des astuces ou être coachés pour pouvoir monter leur entreprise ou encore mieux manager leur business s’ils sont déjà en activité, tous trouvent leur compte sur Kajou.

Digital Business Africa : Comment fait-on pour s’en procurer ?

Charles Kamdem : C’est tout simple, des vendeurs KAJOU se baladent dans les rues et peuvent directement vendre le produit à Yaoundé. Vous pouvez aussi commander et vous faire livrer KAJOU en appelant l’un des numéros suivants : +237 677 885 312 et +237 693 043 678 ou simplement en envoyant votre commande par e-mail à l’adresse : [email protected]

Digital Business Africa : Certains parents pensent qu’on devrait éloigner les enfants de certains outils technologiques jusqu’à un certain âge. 15 à 16 ans par exemple. Quel est votre avis sur le sujet ?

Charles Kamdem : Cette question est effectivement en débat depuis quelques temps. Il y a d’un côté les « idéalistes » qui affirment qu’il faut mettre les outils numériques entre les mains des enfants et adolescents vers l’âge de 15 ans,  de l’autre côté se trouvent des «  réalistes » qui observent que le numérique, et ses outils, sont incontournables et qu’il est  très difficile d’éloigner les enfants de ces outils jusqu’à ce qu’ils aient 15 ans.  Dans  la rue,  chez des copains, à l’école… ils seront forcément en contact avec ces outils. Je pense  donc qu’il vaut mieux éduquer les enfants et les adolescents  au bon usage du numérique en leur prodiguant des conseils adéquats.

Propos recueillis Par Beaugas Orain DJOYUM

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,074FansLike
6,126FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

A 13ans je voulais déjà conduire du coup je le faisais avec un clando (taxi clandestin en quelque sorte). C’est pas me suis retrouvée au feu rouge next to mon oncle chez qui je vivais?? Tous ça j’avais les clients derrière hein 😭😭😭🤦🏼‍♀️😅😅😂🤣 https://t.co/1NsVhnrJXu

Vous avez une idée de projet ou une start-up et vous êtes un as du “pitch”?
Ne manquez pas une occasion exceptionnelle de gagner une prime allant jusqu’à 5.000.000 F CFA pour démarrer ou développer votre projet ou idée Tech en participant aux Tech Fridays.
#TechFridays

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel - https://t.co/kLDePS9QSI via @DigitalBusiness #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Niger : Telecel RCA veut reprendre les actifs d’Orange Niger

- Au Niger, on connait désormais qui sera le repreneur des actifs du groupe de télécommunications français Orange…et ce sera un...

Ethiopie : Le premier ministre menace de couper totalement Internet

- Alors que l’Ethiopie est en proie depuis environ deux mois à de menaces sécuritaires, la réponse du gouvernement pourrait aussi...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Protégé : Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Protégé : Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements...

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...

Protégé : Surveillance douanière : Le Liberia s’enquiert de l’expérience camerounaise avec sa technologie 100% Scanning

- Une délégation libérienne conduite par le Directeur général des Douanes du Cameroun, Edwin Fongod Nuvaga, est venue s’enquérir de l’expérience...