Accueil INNOVATION Tech Event Cameroun : L’AUF en partenariat avec AFRINIC initie des techniciens à la mise...

Cameroun : L’AUF en partenariat avec AFRINIC initie des techniciens à la mise en œuvre de l’IPV6

[Digital Business Africa] – L’African Network Information Centre (AFRINIC) est une structure qui se donne pour mission de servir la communauté africaine à travers une gestion efficace et professionnelle des ressources Internet (adresses IP et ASN) et promouvoir l’utilisation des technologies ainsi que la gouvernance de l’Internet basé sur des principes participatifs et multisectoriels.

Elle développe ainsi de nombreux projets dans ce sens, parmi lesquels « Promouvoir l’IPV6 » à travers un programme de formation complet qui offre une formation gratuite à plus de 600 ingénieurs réseaux par an sur la gestion des ressources de numéros Internet (INRM) et la planification et le déploiement IPv6.  Selon son site Web, ces cours IPv6 sont certifiés IPv6 Forum (Gold) et sont entièrement pratiques, en utilisant un vaste banc d’essai IPv6 qui donne aux participants une expérience pratique sur l’équipement réel pour configurer, tester et dépanner IPv6.

Du 12 au 16 novembre 2018, une trentaine de participants (AUF de Yaoundé et de Ngaoundéré, MINESUP, CAMTEL, DGSN, ANTIC et les universités d’Etat du Cameroun) ont ainsi bénéficié au sein du Campus numérique de la Francophonie à Yaoundé de cette formation à l’aide des kits élaborés par AFRINIC. Ceci en vue d’obtenir des certifications qui leur permettront d’une part de comprendre le fonctionnement du protocole IPv6 et le déployer dans leurs institutions, et d’autre part, devenir des facilitateurs pour mettre sur pied des formations similaires ou des formateurs habilités à dispenser leurs modules de formations sur IPv6 reconnus par AFRINIC.

« Les adresses IP sont des numéros des équipements qui sont connectés sur Internet, et la version 4 du protocole était codé sur 32 bits c’est-à-dire 4 milliards 2 millions de possibilités. Vu que beaucoup d’équipements se connectent, il fallait donc penser au futur d’Internet et c’est de là qu’est né le IPV6 qui est lui codé sur 128 bits donc octroie une infinité de possibilités », explique Honlue Moussa, le formateur en chef AFRINIC.

« Ce sont de nouveaux mécanismes et leur mise en œuvre est beaucoup plus compliquée, les ingénieurs ont peur de s’engager, on vient donc comme ça leur tenir la main pour leur montrer comment ça se passe et les aider à le faire, » ajoute-t-il.

« Les formations sont hyper interactives, ils ont posé beaucoup de question, et la formation est aussi à au moins 40% pratique, donc pendant ces 5 jours, on a alterné entre théorie, explication des concepts et la mise en place pratique dans les bancs d’essai », précise Honlue Moussa.

La formation a donc consisté en une série d’exposés théoriques et cas d’utilisation, travaux pratiques en groupe, simulation en ligne, sur un ensemble de modules tels que les bases d’IPv6, comprendre l’adressage IPv6, l’attribution d’adresse dans IPv6, ainsi que le routage de base dans IPv6 ou les bases des techniques de transition. La formation a été sanctionné par un examen de certification composé en ligne.

L’AUF vise à travers cette formation l’obtention du label « Delivery Partner » d’AFRINIC pour l’organisation de session de formation et d’examen sur IPv6 dans ses campus. La concrétisation de ce partenariat durable avec AFRINIC sur le volet formation et certifications s‘inscrit en droite ligne de leur nouvelle stratégie 2017 – 2020, ce qui leur permettra de disposer d’une réserve compétente de formateurs en IPv6 qui pourront être mobilisés dans leurs Campus numériques en fonction des besoins. Cela leur permet aussi de disposer d’une plus grande visibilité en étant la première institution africaine à soutenir la tenue de certification IPv6 et de surcroît en français

Par Gaëlle Massang

Lire aussi : Willy Manga : « L’AUF ne fait pas que promouvoir l’IPV6, elle l’utilise également »

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

La Guinée revendique des investissements de 300 millions de dollars au cours des 10 dernières années https://t.co/silbVd0IOr #DigitalBusinessAfrica

Alioune N’Diaye confirme que le Groupe Orange cherche un repreneur pour Orange Niger https://t.co/heoLpGWZ6c #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Alioune Ndiaye : Le groupe Orange va lancer sa banque en Afrique de l’Ouest

- Encouragé par la forte progression de son service Orange money, le groupe français de télécommunications Orange envisage de lancer prochainement...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...