22 C
Yaounde
samedi, 21 septembre 2019 10:50
Acceuil Articles recommandés Cameroun : Alamine Ousmane Mey, représentant personnel de Paul Biya, au Transform...

Cameroun : Alamine Ousmane Mey, représentant personnel de Paul Biya, au Transform Africa Summit 2019

[Digital Business Africa] – Le Transform Africa Summit (TAS 2019) s’est tenu  à Kigali au Rwanda du 14 au 17 mai 2019 en présence de trois présidents africains : Paul Kagamé du Rwanda (par ailleurs PCA de la Smart Africa Alliance, organisatrice de l’événement), Uhuru Kenyatta du Kenya et Ibrahim Boubacar Keita du Mali.

Une douzaine de chef d’Etat africains ont envoyé leur représentant personnel à ce sommet qui s’est tenu cette année sous le thème : « Booster l’économie numérique en Afrique ». Parmi eux, Paul Biya. Le président de la République du Cameroun a envoyé Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, à ce sommet.

Cameroun : Alamine Ousmane Mey représentant personnel de Paul Biya au Transform Africa Summit 2019
Kigali, Rwanda. 15 mai 2019. Le ministre camerounais de l’Economie, Alamine Ousmane Mey (en bonnet), derrière le président rwandais Paul Kagamé lors de la photo de famille après la session du Board de la Smart Africa Alliance. Au TAS2019

Il était notamment le représentant personnel du chef de l’Etat camerounais au Conseil d’administration de la Smart Africa Alliance qui organise le TAS 2019. Une session du conseil d’administration de la Smart Africa Alliance présidé par Paul Kagamé, président dudit conseil, s’est tenu durant le Transform Africa Summit 2019.

« Il y a eu trois chefs d’Etat et 11 chefs d’Etat délégués au TAS 2019. Il y a en effet des ministres qui sont arrivés avec la lettre de délégation des présidents. Donc, c’est un bilan positif en terme de participation de haut niveau des décideurs publics africains », se réjouit Lacina Koné, directeur général de la Smart Africa Alliance, qui précise que sous un autre angle 15 ministres en charge de l’Economie numérique ont participé à la rencontre des ministres de la Smart Africa Alliance.

Kigali, Rwanda. 15 mai 2019. Le ministre camerounais de l’Economie, Alamine Ousmane Mey, lors de la session du Board de la Smart Africa Alliance présidé par Paul Kagamé. Au TAS2019

Le CA de la Smart Africa Alliance  est essentiellement composé des chefs d’Etat des pays membres de cette alliance et des partenaires techniques et institutionnels. Le Cameroun est membre de cette alliance depuis deux ans. Alamine Ousmane Mey a donc représenté le président Paul Biya à ce conseil.

Parmi les résolutions du CA de la Smart Africa Alliance, celle de renvoyer l’adoption du plan d’action de la Smart Africa Alliance qui a été soumis aux administrateurs. « Le Board a approuvé la poursuite de la création des SPV dans les pays membres. Le Board a également accordé 30 jours aux Etats membres et aux gouvernements de revenir avec leurs observations sur la stratégie triennale de la Smart Africa Alliance », confie à Digital Business Africa Lacina Koné. Information confirmée par Alamine Ousmane Mey.

Paul Kagamé au TAS 2019 : Pourquoi nos appels téléphoniques doivent d’abord passer en Europe « pour être inspectés » ?
Kigali, Rwanda. 15 mai 2019. Le président rwandais Paul Kagamé et son homologue kényan, Uhuru Kenyatta au TAS 2019.

Rappelons que la Smart Africa Alliance a été créée à l’initiative de Paul Kagamé en 2013 à l’occasion du Transform Africa Summit tenue cette année-là à Kigali au Rwanda. Il naît du constat selon lequel les pays d’Afrique du Nord avaient pris un train d’avance considérable sur ceux d’Afrique subsaharienne en matière de développement des TIC. C’est ainsi que le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, le Tchad et l’Ouganda avaient alors décidé d’unir leurs efforts autour d’un projet commun de réduction de leur fracture numérique. Aujourd’hui, 24 pays en sont membres y compris le Cameroun.

L’objectif de l’Alliance, vulgariser les TIC pour contribuer au développement socio-économique des Etats. Le projet décline sa vision en cinq objectifs, placer les TIC au cœur des programmes de développement socio-économique, améliorer leur accès et particulièrement celui à la large bande, améliorer la responsabilisation, l’efficacité et la transparence grâce aux TIC, accorder la priorité au développement du secteur privé, et impulser le développement durable via les TIC.

Par Beaugas Orain DJOYUM, à Kigali

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,053FansLike
6,305FollowersFollow
330SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

L’université inter-Etats Cameroun-Congo lancera un concours pour les filières TIC

(TIC Mag)   - L’Université inter-Etats Cameroun-Congo, dont les locaux seront logés à Sangmélima (région du Sud-Cameroun) accueillera «dès novembre 2015» des étudiants des deux...

Start-Up : Bridge for Billions lance un concours de pitch international

- - Alors que Bridge for Billions s’apprête à fêter son 4ème anniversaire à annoncé ce 18 Septembre 2019, l'écosystème...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Côte d'Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique - https://t.co/cGXHetQXlj

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires - https://t.co/mNiINPTC0J

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019 - https://t.co/cDYnVycgTx

Voir plus...

Gabon : Un répertoire numérique pour identifier les citoyens dans et hors du pays

- Il sera désormais possible au Gabon d’identifier chaque citoyen de manière complète à partir d’un identifiant numérique. C’est le sens...

Internet / Télécommunications : Intersat signe un contrat avec l’Azerbaïdjanais Azercosmos OJSC pour arroser l’Afrique

- L’opérateur de télécommunication Intersat qui propose des solutions Internet par satellite dans la région africaine a annoncé la signature en...

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

Comment surveiller les transactions mobiles financières, Digital Business Africa N°004 présente quelques pistes avec James G. Claude de GVG

- Le numéro 004 de la version Mag de Digital Business Africa est disponible dans vos kiosques numériques. A la Une...

La République de Guinée et l’ARPT vont intenter un recours en annulation de la sentence arbitrale en faveur de GVG

L’autorité de Régulation des Postes et Télécommunications a signé un contrat avec le groupe GVG, en mai 2009, dans des conditions très...

RD Congo : Proche de FATSHI, Augustin Kibassa Maliba est le nouveau ministre des Postes et Télécoms

- Le tout premier gouvernement de Félix Antoine Tshisekedi (FATSHI) est connu sept mois après son investiture. Le Premier ministre, Sylvestre...