25 C
Yaounde
vendredi, 23 août 2019 20:15
Acceuil TÉLÉCOMS Gestion publique Bénin : Le gouvernement veut plus d’investissements dans le secteur des communications électroniques

Bénin : Le gouvernement veut plus d’investissements dans le secteur des communications électroniques

[Digital Business Africa] – A la faveur du conseil des ministres du 14 novembre 2018, le gouvernement a décidé de la mise en œuvre des orientations de la réforme du marché des communications électroniques. Cette réforme consiste à renforcer le cadre de vente des services des opérateurs et à l’adapter aux besoins des consommateurs de revenus modestes ainsi qu’au nouveau contexte des OTT.

Ainsi, la vision phare du gouvernement du Nouveau départ qui est de faire du Bénin la plateforme de service numérique de l’Afrique de l’ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale, est en train de prendre corps avec la définition des mesures nécessaires à la revalorisation du secteur des communications électroniques en République du Bénin.

Convaincu de ce que l’absence d’investissements dans le secteur entraîne une mauvaise qualité des services et qu’un surcoût de la non qualité est plus important, le gouvernement de veut alors contrôler l’obligation d’investissement dans les réseaux et l’innovation par les opérateurs.

Cette politique qui vise à mieux faire profiter aux populations des services de communication mobile de façon durable est une réponse à la politique des prix tel que pratiquée par les opérateurs actuellement, avec des bonus fictifs qui pénalisent de surcroît le consommateur.

En effet, en relation avec l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et de la Poste (ARCEP-Bénin), le gouvernement entend mettre en place un encadrement tarifaire, et gérer de manière efficiente les impacts des services de contournement (OTT) par les moyens propres de chaque opérateur.

Concrètement, cette réforme qui n’a pas pour but de prélever des taxes, mais d’utiliser les leviers de régulation admises au plan communautaire et international pour restructurer le marché des télécommunications, consiste à demander à l’ARCEP de mettre en œuvre les outils de régulation pour la sauvegarde de la pérennité du marché et le développement du numérique suivant la politique sectorielle.

L’opinion devrait donc savoir qu’aucune taxe ne sera appliquée sur les tarifs de consommation des services de télécommunications. Bien au contraire, cette décision permettra d’ouvrir l’accès à tous les réseaux et services, sans discrimination et fait donc droit aux plaidoyers de la jeunesse de disposer de l’internet.

Par Laurent Ajovi

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,070FansLike
6,166FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Léon Juste Ibombo : « Notre stratégie numérique Congo Digital 2025 se décline en axes tactiques… »

- Au Congo Brazza, la stratégie nationale de développement de l’économie baptisée « Congo Digital 2025 » a été officiellement présentée à Brazzaville le 09 août...

Emery Okundji Ndjovu : Pourquoi j’ai coupé l’Internet en RD Congo après l’élection présidentielle

- L'accès à internet et aux réseaux sociaux a été coupé en RD Congo  le 31 décembre 2018 au lendemain des...

Emery Okundji Ndjovu : Pourquoi j’ai coupé l’Internet en RD Congo après l’élection présidentielle

- L'accès à internet et aux réseaux sociaux a été coupé en RD Congo  le 31 décembre 2018 au lendemain des...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements (GIS)»

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...