Pour Minette Libom Li Likeng, les consommateurs doivent s’associer pour faire baisser les tarifs Internet

 

(TIC Mag) – Alors que la polémique n’est pas encore retombée sur les réseaux sociaux suite à l’augmentation des tarifs Internet par les opérateurs télécoms notamment Mtn et Orange Cameroun, la ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng s’est également prononcée sur le sujet le 20 avril 2017 en marge de la Caravane Globe-Trotter. Interrogée par un porteur de projet sur le sujet, elle a estimé que dans des situations similaires, il revient en premier aux consommateurs de dénoncer ces augmentations et de porter le problème auprès des autorités compétentes.

« En ce qui concerne les prix, si vous ne me donnez pas vos difficultés à travers le secrétariat technique, la tâche devient plus difficile pour moi. C’est le commerce ! Moi-même, quand je voulais charger mon téléphone, je me suis rendu compte que les propositions avaient changé ! J’étais obligé d’aller prendre une clé. Moi aussi je suis une consommatrice et je connais vos difficultés. Mais, pour aller adresser ces problématiques, surtout pour vous les startups, il faut que j’ai des éléments… C’est dire les prix qui augmentent et autres. C’est ensemble que nous allons faire front. Ce sont les consommateurs qui peuvent dire que voilà, c’est une consommation spéciale et il faut que ça baisse. Avec arguments, les prix en question vont baisser ».

Dans la foulée, la ministre se dit favorable à la définition des tarifs Internet en fonction des catégories d’utilisateurs : « Il faudrait que je puisse aller négocier des prix favorables pour les startups, pour les incubateurs ou pour la recherche. Puisque jusqu’à présent, tout le monde est logé à la même enseigne, parce qu’on n’avait pas encore identifié ce mouvement qui est en marche et qui contient des projets viables qui peuvent transformer notre société ».

De manière plus globale, la ministre a plaidé pour des prix Internet généralement accessible à tous les utilisateurs : « je crois que pour que l’économie numérique se développe, il faudrait qu’il y ait du large bande disponible à un coût abordable ».

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday, nouvelle PCA du Rascom et Timothy...

Judith Yah Sunday, PCA Rascom, Timothy Ashong, DG: les défis du nouvel exécutif
Cameroun : En 2023, l'ART a reversé 30 milliards de F.Cfa au Trésor public, à l'Antic, au FST et Cie

Cameroun : En 2023, l’ART a reversé 30 milliards...

- Le Conseil d'Administration de l'Agence de Régulation des Télécommunications (ART), Etablissement public à caractère spécial,...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son conseil d’administration