23 C
Yaounde
vendredi, 6 décembre 2019 01:50
Acceuil TÉLÉCOMS Gestion publique Niger : La taxe sur les appels internationaux restaurée par le gouvernement

Niger : La taxe sur les appels internationaux restaurée par le gouvernement

[Digital Business Africa] –Au Niger, c’est une nouvelle expression de la tension qui est désormais palpable entre les opérateurs télécoms et les autorités du pays. Alors que le gouvernement accuse les opérateurs télécoms les usagers des services de télécommunications de n’avoir pas tenu leurs engagements à améliorer leurs prestations et à investir dans le secteur, il a décidé de la réinstauration de la taxe sur les appels internationaux pour le compte de l’année budgétaire 2019. Ceci, après l’avoir supprimé en 2018.

De manière concrète, cette taxe dénommée ‘‘Taxe sur la terminaison du trafic international entrant’’ (TATTIE) consiste à prélever entre 50 et 88 Fcfa par minute de communication sur les appels internationaux entrants, selon que les opérateurs sont détenteurs de licence 4G. En 2018, cette taxe qui avait rapporté précédemment des recettes estimées à une vingtaine de milliards de francs CFA avait été supprimée par les autorités, en échange de la promesse des opérateurs de réaliser de gros investissements sur leurs réseaux afin d’améliorer la qualité du service.

Seulement, le gouvernement estime aujourd’hui que les opérateurs télécoms concernés n’ont nullement réalisés les investissements promis : « Malheureusement, force est de constater que les engagements auxquels ces sociétés ont souscrit n’ont pas été entièrement honorés […] C’est pourquoi il est proposé le rétablissement de cette taxe », expliquait en septembre 2018 Hassoumi Massoudou, le ministre nigérien des Finances. Cette décision intervient alors que le fisc nigérien a procédé à la mise sous scellé des locaux des opérateurs Orange et Airtel dans le pays pour défaut de paiement d’impôts. De quoi tendre un peu plus les relations entre les deux parties.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,056FansLike
6,643FollowersFollow
375SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

Minette Libom Li Likeng : « La révolution digitale ne doit pas être perçue comme un risque par les collectivités territoriales »

–  A l’ouverture de la rencontre entre CAMTEL et les parties prenantes du secteur des communications électroniques du Cameroun le 25...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4WHf

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4W4H

Mactar Seck : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse demain à Yaoundé» https://www.digitalbusiness.africa/mactar-seck-faut-il-passer-a-un-rgpd-africain-reponse-demain-a-yaounde/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter @DigitalBusiness

Voir plus...

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

Mactar Seck [CEA] : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse à Yaoundé»

–  La réunion régionale africaine de suivi et d’examen du SMSI sur le thème : « les technologies de...

Piratage des contenus audiovisuels sur Internet : les propositions d’Albert Kamanou de TNT Africa Cameroun [VIDEO]

- Exit le séminaire international sur la lutte contre le piratage des contenus audiovisuels via Internet. Durant deux jours, du 25...

Cameroun : Judith Yah Sunday lance une opération de charme auprès des FAI et des telcos en faveur des services Camtel

-  La Cameroon Telecommunications (CAMTEL), l’opérateur public des télécommunications du Cameroun, va maintenir son opération de charme auprès des acteurs camerounais...

10 ans de l’ARPCE Congo : les réalisations et ingrédients du succès, selon Yves Castanou, DG

–  25 novembre 2009 – 25 novembre 2019. L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo Brazza...