24 C
Yaounde
lundi, 22 juillet 2019 14:04
Acceuil Téléphonie Actu MTN MTN Côte d’Ivoire et MTN Cameroon ont ralenti la croissance du groupe...

MTN Côte d’Ivoire et MTN Cameroon ont ralenti la croissance du groupe sud-africain en 2018

[Digital Business Africa] – Les filiales ivoiriennes et camerounaises du groupe MTN ont freiné la croissance du groupe sud-africain de télécommunications dans la zone WECA (West And Central Africa) en 2018. C’est ce qu’on peut apercevoir à la lecture des résultats financiers annuels consolidés du groupe MTN pour l’année 2018 publiés, 07 mars 2019, en Afrique du Sud.

Les revenus de MTN Cameroon ont chuté de 7,3% en glissement annuel en passant de 5, 37 milliards de rands sud-africains (217,4 milliards de F.Cfa)  en 2017 à 4,95 milliards de rands (200,5 milliards de F.Cfa environ) en 2018. Soit près de 17 milliards de Francs Cfa de pertes.

Chez MTN Cote d’Ivoire, les revenus sont passés de 7, 41 milliards de rands sud-africains (300 milliards de F.Cfa environ) en 2017 à 7, 15 milliards de rands (289,7 milliards de F.Cfa environ) en 2018, enregistrant ainsi une baisse de 6,6%, soit plus de 10 milliards de F.CFa de pertes.

Toutefois, les revenus data de MTN Côte d’Ivoire ont progressé de 22,4% à 36 milliards de francs Cfa (891 millions de ZAR), tandis que les revenus de MTN Mobile Money ont enregistré une croissance de 42% passant de 20,2 milliards de F.Cfa (500 millions de ZAR) à 28,7 milliards de F.CFa (710 millions de ZAR).

« La performance du chiffre d’affaires des services dans la zone WECA a été négativement impactée par la sous-performance de MTN Cameroun et de MTN Côte d’Ivoire. L’environnement opérationnel au Cameroun, en particulier, a été extrêmement difficile, notamment en raison du conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Nous sommes encouragés par l’évolution positive du chiffre d’affaires des services YoY au cours des derniers mois. Dans toute la région, nous avons constaté une forte augmentation du nombre de clients MoMo. Ceci devrait soutenir une accélération des revenus de fintech au cours de l’année à venir. L’optimisation des SVA (services à valeur ajoutée) sur l’ensemble des marchés a entraîné la baisse des revenus numériques », lit-on dans les résultats financiers consolidés.

Résultats voix en baisse

De manière plus précise, les revenus des appels sortants chez MTN Cameroon sont passés de 3,02 milliards de rands sud-africains (122,3 milliards de F.Cfa environ) en 2017 à 2,7 milliards de rands (112,3 milliards de F.Cfa environ) en 2018. Soit une baisse d’environ 8,2%. Les revenus des appels entrants, eux, sont passés de 663 millions de rands ( 26,8 milliards de F.Cfa environ) en 2017 à 515 millions de rands ( 20,8 milliards de F.Cfa environ) en 2018. 
Soit une baisse d’environ 22,3%.

MTN Côte d’Ivoire et MTN Cameroon ont ralenti la croissance du groupe MTN en 2018
Hendrik Kasteel, DG de MTN Cameroon

Pour ce qui concerne par contre la data, l’on a enregistré une hausse. MTN Cameroon compte 5 802 000 abonnés data et 2 553 000 parmi eux sont des abonnés actifs. L’opérateur estime que sur les 25,1 millions de Camerounais, le taux de pénétration du mobile est de 65%. Les revenus data ont représenté 880 millions de rands (35,5 milliards de F.Cfa environ) en 2018, soit une hausse de 10,3% comparé aux 798 millions de rands (32,2 milliards de F.Cfa environ) de 2017.

Les revenus MTN Mobile Money au Cameroun ont aussi augmenté, passant de 112 millions de rands (4,5 milliards de F.Cfa environ) en 2017 à 316 millions de rands (12,7 milliards de F.Cfa environ) en 2018. Soit une hausse de 182,1%, la plus grande progression enregistrée dans le groupe dans ce segment du mobile money. MTN Cameroon revendique près de cinq millions d’abonnés.

Commentant cette contre-performance du Cameroun, Rob Shuter, le PDG du Groupe MTN, a expliqué que cela est également due aux troubles que connaît le pays dans les deux régions anglophones, mais aussi aux contre performances commerciales.

« Dans le portefeuille WECA (West and Central Africa, ndlr), les deux grands marchés sont le Cameroun et la Côte d’Ivoire (respectivement de 7,3% et de 6,6%, ndlr). Ils génèrent la plus grande partie de la performance qu’on peut  y voir. Ils ont tous les deux enregistré une baisse d’environ 7 % de leurs revenus de services. Le portefeuille était en baisse de 5%, vous voyez que les autres n’étaient pas trop mauvais. Il y a des circonstances différentes dans chaque pays. Pour ce qui est du Cameroun, cette situation est davantage liée à l’instabilité socio-économique et aux fermetures d’Internet.  Egalement une certaine perte de l’élan commercial, mais je dirais probablement plus macro qu’interne », explique le CEO du groupe.

En dépit de la baisse globale des revenus au sein de la filiale camerounaise, Rob Shuter se félicite néanmoins de la résolution des tensions avec les autorités camerounaises. « Nous savons qu’en début d’année, nous avions du travail à faire avec les autorités publiques, en particulier au Bénin et au Cameroun. Sur ces marchés, nous avons bien progressé dans la résolution des problèmes de redevance de fréquences et dans la finalisation des conditions de licence », explique le CEO du groupe.

Par Digital Business Africa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,103FansLike
6,005FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

@aristidemabatto @sammyngounde @kevin__mb @tchoupinov On trouve plein de vendeurs camer sur Facebook, Cherche sur https://t.co/IciJu2z8Np ou allibaba, sinon regarde aussi sur l'application kiquu qui vend au Cameroun. Moi perso j'ai acheté sur Amazon.

Mon frère s’est réveillé ce matin et n’a pas vue sa voiture ( Immeuble à bonamoussadi près de la mosquée). Elle est probablement garé quelques part. En dernier espoir, INBOXEZ moi si vous avez une info utile. Max de #RT #douala

4

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G https://t.co/jv0Y3lpmsj #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G

- En Afrique du Sud, l’opérateur historique Telkom a fait savoir vendredi 12 juillet, son intention de supprimer ses services 2G...

Tech : La Toshiba Memory Corporation change de dénomination et devient Kioxia Holdings Corporation

- A partir du 1er octobre 2019, on ne parlera plus de Toshiba Memory Holdings Corporation, mais de Kioxia Holdings Corporation....

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...