Accueil Dernières publications Ludovic Biyong : « Dans un avenir proche, tous les objets de...

Ludovic Biyong : « Dans un avenir proche, tous les objets de la terre généreront des données »

(TIC Mag) – Le Camerounais Ludovic Biyong, promoteur de la start-up PA2M, présente à TIC Mag les défis des acteurs du secteur de l’aéronautique dans l’appropriation du numérique et surtout dans l’utilisation des algorithmes et de la Business intelligence pour prédire les défaillances des avions.

TIC Mag : Quelle est l’importance de l’algorithme que vous avez développé pour l’industrie de l’aéronautique ?

Ludovic Biyong : Le monde scientifique aujourd’hui essaye de trouver des méthodes efficaces pour traiter des données liées à l’environnement ou à la médecine. L’algorithme intelligent que nous avons mis au point pour réduire le nombre d’hospitalisations inutiles va aujourd’hui s’adapter à tout nouveau secteur : celui de l’aéronautique. Car, c’est bien là le rôle même de ces fameux algorithmes : proposer des outils pour améliorer le bien-être et le quotidien de chacun.

La connectivité des aéronefs est une première étape critique. Ceci ajouté aux services de sécurité, puis à l’amélioration de la performance opérationnelle en offrant un meilleur service aux usagers. Cet algorithme qui va collecter les données des appareils permettra également l’augmentation des revenus des compagnies aériennes, etc… Les données collectées peuvent améliorer les opérations au sol, en soutenant des délais plus rapides et de meilleures solutions de gestion de l’espace aérien.

TIC Mag : Quels sont les exemples concrets de ce qui est désormais possible avec les données analytics et avec votre algorithme ?

L.B. : Avec une architecture Big Data, une compagnie aérienne peut enrichir les données historiques avec des informations en temps réel (grâce à la connectivité) pour aider à prévoir, en vol, les défaillances partielles. Avec ces alertes en temps réel, une compagnie aérienne peut avoir de manière proactive des pièces prêtes à l’arrivée d’un avion, réparer la pièce manquante et ainsi réduire les temps d’arrêt, les retards des clients, et des contrôles de maintenance globaux.

TIC Mag : Quels sont les principaux enjeux pour Big Data dans le domaine de l’aviation ?

L.B. : Les avions sont de plus en plus des machines compatibles avec Internet. Donc, ils peuvent être sujettes à des attaques de piratage. Nous devons faire notre possible pour protéger les renseignements sur les passagers, les détails de paiement et les adresses IP à la fois à bord, mais aussi par le contenu en streaming.  Chaque outil puissant peut avoir un côté sombre. Tout ce qui a la capacité de changer le monde, par définition, peut être en mesure de le changer autant pour le pire que pour le meilleur. L’un ne fonctionne pas sans l’autre.

TIC Mag : Quels sont les perspectives dans ce domaine ?

L.B. : Dans un avenir proche, tous les objets de la terre généreront des données, y compris nos maisons, nos voitures, même nos corps. Presque tout ce que nous faisons aujourd’hui laisse une trace/traînée numérique, un flux perpétuel de textes, de données de localisation et d’autres informations qui continueront de bien vivre après que chacun de nous sera mort depuis longtemps. Nous sommes maintenant exposés à autant d’informations en une seule journée que nos ancêtres du XVème siècle l’ont été dans toute leur vie. Tout est stocké et enregistré à jamais. Ceci est l’histoire d’une révolution extraordinaire qui file d’une manière presque invisible dans notre vie.

Propos recueillis par Beaugas-Orain DJOYUM


Note de la rédaction : Après des doutes sur l’authenticité de la photo initiale d’illustration, celle-ci a été changée par une autre photo. Toutes nos excuses.

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

La Guinée revendique des investissements de 300 millions de dollars au cours des 10 dernières années https://t.co/silbVd0IOr #DigitalBusinessAfrica

Alioune N’Diaye confirme que le Groupe Orange cherche un repreneur pour Orange Niger https://t.co/heoLpGWZ6c #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Alioune Ndiaye : Le groupe Orange va lancer sa banque en Afrique de l’Ouest

- Encouragé par la forte progression de son service Orange money, le groupe français de télécommunications Orange envisage de lancer prochainement...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...