23 C
Yaounde
dimanche, 21 juillet 2019 22:52
Acceuil TÉLÉCOMS International La productivité, défi technologique des entreprises en Afrique

La productivité, défi technologique des entreprises en Afrique

Il y a quelques semaines, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre (MS-WCA) a organisé, respectivement à Abidjan, Douala et Dakar ses rendez-vous informatiques-Microsoft Open Door. Ce show case technologique annuel a permis à Microsoft de faire le point sur les nouveautés technologiques du moment, mais aussi d’échanger avec ses clients

(Entreprises, PME-PMI, secteur public, ONG, étudiants, etc.) afin de mieux comprendre leurs préoccupations.

 

Au-delà de ce que cette rencontre pouvait représenter en termes d’opportunités d’affaires, les Open Door traduisent l’engagement de Microsoft dans l’accompagnement qu’il apporte aux entreprises qui veulent intégrer la technologie dans leur mode de gestion pour dynamiser leur compétitivité et leur performance.

Besoins globaux des entreprises africaines

Pour faire un bilan sommaire, les Open Door 2012 ont été un formidable cadre d’expression des besoins professionnels et particuliers des utilisateurs des technologies Microsoft. Des besoins qui peuvent être, pour l’essentiel, regroupés en deux points : les besoins en termes de productivité et ceux liés à la gestion et à la gouvernance. Dans cet article, focalisons-nous sur le premier point. Le second sera traité la semaine prochaine.

Besoins de productivité

Toutes les entreprises font face, à plusieurs défis. Elles cherchent sans cesse de nouveaux moyens de réduire leurs coûts afin de rester compétitives, d’optimiser leurs acquis technologiques, d’assurer la capacité de leurs employés à rester productifs où qu’ils soient.  Les participants aux Microsoft Open Door, que ce soit à Abidjan, Douala ou à Dakar, l’ont si bien exprimé. Petite revue des préoccupations recueillies.

Pour Mme NDJIDJOU Rosine, Responsable Informatique à Unilever Cameroun, le défi se pose en termes de sécurité informatique. Elle affirme: « Pour moi, la productivité d’une entreprise va de pair avec la sécurité. Je veux, par exemple, pouvoir utiliser ma messagerie électronique et envoyer des mails confidentiels à mes clients sans qu’un hacker puisse s’introduire dans le système. Par ailleurs, vu que je fais un peu de contrôle de gestion, je recherche un logiciel de gestion de base de données.»

A Dakar, M. Yankhoba N’Diaye, manager d’Africa Technologies & Consulting, a résumé les interrogations les plus récurrentes à savoir la réduction des coûts de communication. Il explique : « Nous faisons un métier où nous sommes amenés à beaucoup bouger, pourtant il faut pouvoir rester en contact avec les collaborateurs, partenaires et clients. Je recherche une solution permettant de réduire les coûts de la communication interne en répondant aux exigences de ‘’joignabilité’’ et de collaboration.»

Dans ce florilège de défis, il y a des besoins spécifiques qui sont circonscrits à des domaines précis comme ceux liés à la satisfaction de la clientèle (comment être réactif, pouvoir envoyer rapidement un agent ou employé disponible pour assister un client, etc.)

Aussi, est-il impossible de lister ces quelques exemples en passant sous silence cet autre défi, non moins important des entreprises, qui est inhérent à l’évolution rapide des technologies. Le monde des TIC évolue en effet à un rythme effréné. Par conséquent, il est difficile pour beaucoup d’utilisateurs de suivre la cadence des solutions et applications mises sur le marché, d’où le besoin de vouloir réduire la complexité, de vouloir stabiliser et rationaliser les plateformes informatiques existantes pour l’avenir comme l’a d’ailleurs laissé entendre M. Ngoko Dean-Richard de MTN-Cameroun.

En tout état de cause, ce petit tour d’horizon récapitulatif des défis enregistrés lors des Microsoft Open Door interpelle directement le leader mondial des logiciels sur sa capacité à apporter les réponses crédibles, susceptibles d’allier, à la fois, flexibilité, sécurité et productivité.

Les solutions UC (Communications unifiées) selon Microsoft WCA

Il faut le dire d’emblée. Face à autant de préoccupations aussi complexes que variées, Microsoft propose des Microsoft Oppen Doors Doualasolutions adaptées à tout type d’activités. Ndee Uwadoka, Marketing and Communication Manager chez Microsoft-WCA pense qu’il faut déjà repréciser l’importance de l’informatique en entreprise. « Aujourd’hui, dit-elle, l’entreprise peux accélérer sa croissance grâce à la nouvelle technologie. Les entreprises utilisent de plus en plus de services informatisés et veulent se doter de solutions évolutives. Le plus de Microsoft est de pouvoir offrir des solutions qui répondent à tous les besoins exprimés.»

« Lors des évènements Microsoft Open Door, nous avons présenté ces solutions de la nouvelle ère, y compris la solution, de bout en bout, pour la Productivité – Communication Unifiée, Messagerie et Collaboration, et La Flexibilité (portabilité et mobilité)», ajoute-t-elle.

En effet, les solutions Microsoft pour la productivité sont fournies par Microsoft Exchange Server, Microsoft Lync, Microsoft Office et Microsoft Windows 8.

Les entreprises qui avaient les mêmes défis à relever comme indiqué plus haut et qui utilisent ces solutions, comme la société Africa Technologies & Consulting, n’hésitent pas à témoigner de nombreux avantages sur plusieurs points : amélioration de la productivité des collaborateurs en entreprise en leur permettant d’être plus efficaces en termes de contrôle, de gestion et d’intégration ; réduction des coûts de messagerie, des appels longue distance et des conférences audio, des coûts associés aux systèmes de communication ; réduction des coûts immobiliers et d’installations, et même réductions des frais de déplacement…pour ne citer que ceux-là.

Les solutions Microsoft en matière de productivité constituent un mode de convergence technologique puissant à l’échelle de l’entreprise. Conçues sur un réseau professionnel optimisé, elles améliorent les processus de communication et la productivité.

Microsoft a un écosystème de partenaires formés et certifiés pour accompagner les entreprises et, en cas de problème, pour effectuer les analyses et diagnostics qui s’imposent. Parmi ces nombreux partenaires, il y a MC3 Trade-Côte d’Ivoire dont le Directeur Général, M. Fabrice Akomian, avait déclaré, en tant que distributeur à valeur ajoutée de produits Microsoft, que leur rôle va au-delà de la logistique et du stock.« Nous sommes aussi un acteur stratégique TIC à travers la prescription de solutions à valeur ajoutée et de l’accompagnement sur des projets. Nous mettrons très bientôt à disposition des professionnels de l’informatique une plateforme de démonstration des logiciels Microsoft.»

En guise de conclusion, il faut noter que bien que face à de nombreux et divers défis, les entreprises africaines voient s’ouvrir devant elles des opportunités de simplification et d’intégration des nouvelles technologies. En fonction de leurs besoins, Microsoft, fort de son expérience, a déjà conçu les solutions les plus adaptées et complètes possibles pour les accompagner. Adopter ces solutions présente de réels gages pour atteindre les objectifs de productivité qu’elles se sont fixés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,104FansLike
6,005FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

@aristidemabatto @sammyngounde @kevin__mb @tchoupinov On trouve plein de vendeurs camer sur Facebook, Cherche sur https://t.co/IciJu2z8Np ou allibaba, sinon regarde aussi sur l'application kiquu qui vend au Cameroun. Moi perso j'ai acheté sur Amazon.

Mon frère s’est réveillé ce matin et n’a pas vue sa voiture ( Immeuble à bonamoussadi près de la mosquée). Elle est probablement garé quelques part. En dernier espoir, INBOXEZ moi si vous avez une info utile. Max de #RT #douala

4

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G https://t.co/jv0Y3lpmsj #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G

- En Afrique du Sud, l’opérateur historique Telkom a fait savoir vendredi 12 juillet, son intention de supprimer ses services 2G...

Tech : La Toshiba Memory Corporation change de dénomination et devient Kioxia Holdings Corporation

- A partir du 1er octobre 2019, on ne parlera plus de Toshiba Memory Holdings Corporation, mais de Kioxia Holdings Corporation....

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...