Google explique pourquoi il scanne des courriels Gmail

Après avoir nié des mois durant que ses systèmes scannaient les messages pour en extraire les contenus, le moteur de recherche Google a finalement reconnu l’usage de la pratique.

Après les réseaux sociaux, c’est au tour de Google de créer la polémique sur la protection de la confidentialité des données transmises via internet. L’information est disponible en anglais sur le blog officiel de Google : « nos logiciels analysent tout votre contenu pour vous fournir des informations sur les produits, de la publicité ciblée, et une détection des spam ou des logiciels malveillants ».

 

Dans ses conditions d’utilisation modifiées en avril dernier, le moteur de recherche précisait que : “Nos systèmes automatisés analysent votre contenu (y compris les emails) pour vous diffuser des fonctionnalités pertinentes pour vous, comme des résultats de recherche personnalisés, de la publicité sur mesure, et détecter spam et malwares. Cette analyse a lieu à la réception, à l’envoi et lors du stockage du contenu”.

Autrement dit, Google s’autorise à scanner les contenus de tous les courriels des utilisateurs de son service de messagerie Gmail. Dans la pratique, tous les mails envoyés via Gmail, ne seront plus tout à fait confidentiels, puisque Google aura connaissance de leurs contenus.

La décision de Google a suscité la colère de plusieurs utilisateurs, qui ont protesté par des messages critiques sur le compte du moteur de recherche. Une réaction qui a poussé Google à monter au créneau avec  Matt Kallman, son porte-parole pour présenter sa décision comme avantageuse pour les utilisateurs : « Ce changement apporte plus de clarté et se fonde sur les retours que nous avons reçus ces derniers mois », explique-t-il.

Une réponse qui ne semble pas satisfaire les utilisateurs. D’autant plus que l’annonce intervient à un moment ou la confidentialité des données sur internet est vivement remise en question, avec de nombreux scandales à la clé. Dernier en date, les révélations d’Edward Snowden, l’ancien consultant de l’agence de sécurité américaine Nsa sur les écoutes et les filtrages de données par les américains à travers le monde.

Photo : begeek.fr

Lire aussi

Victor Ndonnang : « L’Afrique et le Cameroun sont beaucoup plus consommateurs des équipements et contenus Internet »

Dorine TETO : « Ringo est la troisième marque la plus connue au Cameroun »

Internet : les 25 ans du “World Wide Web”

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cheikh Bakhoum et Isidore Diouf

Installé DG de Sénégal Numérique SA, Isidore Diouf présente...

– Isidore Diouf est désormais officiellement installé à la tête de l’ex-Agence de l’Informatique de l’État devenue...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son conseil d’administration

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter...

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter ses pays malgré les pannes de câbles sous-marins