Galaxy A7, A5, A3, TV SUHD, etc., les nouveaux produits de Samsung qui seront disponibles en Afrique en 2015

Les partenaires de Samsung et ses délégués à travers l’Afrique se sont réunis au Maxx Royal Belek Golf & Spa Hotel à Antalya en Turquie  ce vendredi 20 février 2015 pour le forum Samsung Africa qui se tient cette année en terres turques. Une occasion chaque année pour Samsung Electronics Africa de présenter à ses revendeurs et à ses délégués africains les nouveaux appareils électroniques et smartphones du constructeur qui seront introduits sur le marché africain au courant de l’année.

La gamme Galaxy

Parmi les nouveaux produits annoncés par Samsung cette année en Afrique, il y a les téléphones intelligents « milieu de gamme » de sa gamme Galaxy A. Ainsi, les smartphones Galaxy A7, A5 et A3 seront introduits en Afrique en 2015. Ces appareils sont, non seulement dotés, de caméra frontale de 5MP permettant de faire de meilleures photos selfie, mais aussi disposent des fonctionnalités originales comme un cadre GIF animé. Ils sont tous compatible à la technologie 4G LTE.

D’après les experts qui l’ont testé, le Galaxy A3 est équipé d’un Qualcomm Snapdragon 410 quadruple-cœur cadencé 1,2 GHz, 1,5 Go de RAM, de 16 Go d’espace disque. L’appareil de 4,5 pouces dispose d’un capteur de 8 mégapixels à l’arrière et 5 mégapixels à l’avant. Le Galaxy A5 est à peu près similaire au Galaxy A3. Il a une batterie de 2300 mAh, un écran de 5 pouces en technologie Super AMOLED et en définition HD 720p et un capteur de 13 mégapixels à l’arrière. Le Galaxy A7 est légèrement plus grand avec 5,5 pouces. Il est doté d’une mémoire vive de 2048 Mo avec une fréquence de processeur de 1,8 GHz. Le système intégré est un Android 4.4.4 et la capacité de la batterie est de 2600 mAh. Il dispose d’un capteur de 13 mégapixels à l’arrière et 5 mégapixels à l’avant.

Prix unique

Tous ces appareils sont déjà disponibles en Afrique. Au Gabon par exemple, Siraj Dhraïef, directeur technique de Gabcel, un partenaire de Samsung, explique qu’il dispose déjà des smartphones de la famille Galaxy. D’après lui, il faut généralement trois semaines entre la date de lancement d’un produit par la maison-mère et sa disponibilité au Gabon. Et parfois, les commandes effectuées ne sont pas satisfaites. « Nous pouvons commander 500 nouveaux smartphones après l’annonce officielle de lancement, mais nous n’en recevons que 300. Il arrive rarement que l’on nous envoie le nombre exact des nouveaux appareils que nous commandons », se plaint-il. Interrogé à ce sujet, Jaspreet Singh, le directeur de la division IT and Mobile du bureau Afrique de l’Ouest de Samsung Electronics, explique que « toutes les commandes des nouveaux produits ne peuvent pas être satisfaites au même moment. Car lorsque l’on lance un produit, des milliers de commandes nous parviennent à travers le monde. Il faut donc servir tout le monde, car la première production ne peut pas répondre à tous les besoins. C’est au fur et à mesure que la production avance et avec le temps qu’on peut satisfaire à toutes les commandes ». Vishwas Saxena, le directeur des services électroniques de Samsung dans la même région ajoute qu’il n’y a pas de différence entre les prix pratiqués en Europe et en Afrique. « Samsung a un prix maison identique pour tous les pays. Ce sont les taxes douanières imposées dans chaque pays qui peut faire varier les prix d’une région à l’autre », explique-t-il.

No limit

Le forum de cette année s’est tenu sous le thème “One Beat – Beyond the Limit”. Une volonté pour l’entreprise d’aller toujours au-delà de la limite. «L’année dernière nous avons introduit notre intention en Afrique: ‘’One Beat’’. Il incarne l’esprit de surmonter les difficultés et d’aller vers une vision de solidarité à travers le continent. Une partie de cet esprit est axé sur la fourniture à nos consommateurs africains des produits innovants qui reflètent les besoins et les passions des consommateurs », explique S.Y. Hong, le PDG de Samsung Electronics Africa.

Caméra NX500 et TV SUHD

Autre appareil annoncé en Afrique cette année, la nouvelle caméra NX500. C’est l’appareil Samsung qui dispose de la plus haute résolution avec des capteurs BSI APS-C de 28 Megapixels. Samsung explique que par rapport aux capteurs CMOS conventionnels, les BSI réduisent le bruit plus efficacement en gardant le chemin entre la lentille et capteurs clair pour plus de lumière sur chaque pixel, en réduisant le rapport signal-sur-bruit. Ce qui permet d’avoir des images parfaites même en situation de faible lumière et d’enregistrer avec souplesse des vidéos UHD.

Samsung annonce aussi quatre nouvelles séries de téléviseurs incurvés SUHD en Afrique, y compris le JS9500, le JS9000 et le JS8000 en introduisant sur chacun un certain nombre de caractéristiques, fait sur mesure pour correspondre aux modes de vie des utilisateurs dans la région. Des téléviseurs au design artistique qui permettent le transfert des contenus et l’enregistrement des programmes TV et des captures d’images fixes toutes les 5 secondes, avec audio. Ces téléviseurs utilisent la technologie Nano-cristal qui transmet différentes couleurs de la lumière en fonction de leur taille pour produire la plus grande pureté des couleurs. D’après Samsung, cette technologie offre aux téléspectateurs 64 fois plus d’expression de la couleur que les téléviseurs classiques.

Tizen pour l’interactivité avec la télé

Le constructeur coréen indique qu’à partir de 2015, tous les nouveaux Smart TV de Samsung, y compris la gamme SUHD, seront alimenté par Tizen, une plate-forme open source qui supporte les standards web pour le développement des applications destinées pour la télévision. Ce qui permettra aux utilisateurs d’avoir accès à une gamme plus large de contenus et de services Smart TV. Pour les experts de Samsung, Tizen vient complètement changer la manière dont les usagers interagissent avec la télévision. Des partenariats entre SuperSport et eNCA sont en cours de négociation avec le constructeur coréen pour offrir à ces téléviseurs les dernières actualités de l’Afrique ainsi que les dernières informations sportives.

Au niveau des appareils ménagers, Samsung Electronics Africa annonce des appareils adaptés au marché africain. Il s’agit : du nouveau réfrigérateur RF9900 de la collection Chef, conçu pour assurer que la nourriture maintienne sa température normale en gardant au maximum son goût (ce réfrigérateur de quatre portes dispose de trois système de refroidissement produisant trois flux d’air séparés dans le réfrigérateur, permettant ainsi un contrôle d’humidité optimal pour chaque compartiment) ; de la nouvelle machine à laver Dualwash ™ ou encore du nouveau climatiseur Samsung AR9500 au design triangulaire.

Les délégués et partenaires Samsung présents en Turquie pourront également apprendre davantage sur les opportunités existantes dans différents pays africains et apprendre les moyens d’optimiser leurs ventes en étudiant le comportement d’achat des consommateurs africains. « La question clé pour nous à Samsung, explique George Ferreira, le vice-président et chef de l’exploitation de Samsung Electronics Africa, est de savoir comment les gens utilisent nos produits. Nous travaillons dur pour comprendre ce que les gens veulent et ont besoin. Et nous repoussons les limites de ce que la technologie peut faire. Je crois que les produits exposés à notre forum incarnent cette façon de penser et nos solutions offrent aux consommateurs africains de nouvelles expériences et des produits ambitieux ».

Samsung Electronics Co., Ltd. qui revendique déjà le leadership dans l’Internet des objets emploie aujourd’hui 307 000 personnes à travers 84 pays. L’entreprise coréenne annonce des ventes annuelles de 196 milliards de dollars.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements...

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements aux partenaires locaux 

Emmerson Mnangagwa, président du Zimbabwe : « J’ai approuvé...

Emmerson Mnangagwa, président Zimbabwe : « J'ai approuvé l'octroi d'une licence à Starlink »
Maintenu à son poste de ministre, Boukar Michel sera également chargé de piloter digitalisation de l’administration tchadienne

Maintenu à son poste de ministre, Boukar Michel sera...

– Rappelé dans le gouvernement du Dr Succès Masra nommé Premier ministre le 1er janvier 2024,...