Cameroun : Opération séduction pour ré-identifier les abonnés mobiles

(TIC Mag) – Depuis vendredi, une vaste opération de sensibilisation des abonnés est organisée dans les 10 régions du pays. L’opération, pilotée conjointement par les délégués régionaux du Minpostel et les représentants régionaux des opérateurs de téléphonie mobile, vise à attirer les abonnés encore réticents à venir « compléter » ou « faire » leur identification dans les différents points créés pour l’occasion.

Pour la région du Centre, c’est à Hilaire Biwolé Mezoa, le Délégué régional du Minpostel qu’a été confiée la mission d’annoncer la bonne nouvelle. Rencontrer les abonnés dans les points d’identification et leur expliquer le bien-fondé de cette opération et espérer, grâce au bouche à oreille, qu’ils puissent aussi amener leurs proches à se faire identifier. Le patron des Postes et Télécommunications dans la région du Centre, était accompagné de représentants de l’Agence de régulation des télécommunications (Art) et de l’Agence nationale des Technologies de l’information et de la communication (Antic).

La descente sur le terrain d’Hilaire Biwolé Mezoa a également permis de faire le point sur les dispositifs mis en place par les opérateurs pour respecter le délai du 30 juin. La date butoir pour les opérations d’identification des abonnés. Même si Mtn et Orange n’ont pas souhaité donner des estimations, Nexttel et Camtel disent être respectivement à 80% et à 99% d’abonnés identifiés. Des informations rapportées par Parfait Nguele Ze, le Chef d’Agence Camtel-Jamot, et Ababakar Abadam, le directeur Adjoint de Nexttel pour la région du Centre.

Même si ces données sont encourageantes, il faut attendre la confirmation de l’ART, seule institution habilitée à confirmer la qualité du processus d’identification. Une condition désormais sine qua non, après les nombreuses insuffisances observées dans les précédentes opérations d’identification.

Des insuffisances expliquées par Beaugas Orain Djoyum, CEO de ICT Media Strategies, dans une interview accordée au quotidien gouvernemental (CT du 10 juin 2016). « Il se trouve que les opérateurs n’ont pas appliqué à la lettre les principes de l’identification des abonnés tels que prescrits par le régulateur. A savoir, disposer pour chaque abonné, des éléments comme son nom, son adresse, le numéro de la pièce d’identité avec laquelle il s’est fait identifier et également la date d’activation du numéro du téléphone » avait-il déclaré. Avant d’ajouter que « Ces détails n’ont pas tous été fournis de manière adéquate. Probablement, à cause d’une formation incomplète des agents identificateurs d’une part, et du manque d’une solution logicielle d’identification optimale d’autre part ».

Dans les quartiers généraux, les opérateurs de téléphonie mobile disent avoir renforcé leurs effectifs. Chez Orange, plus de 600 agents supplémentaires ont été mobilisés dans la ville de Yaoundé, et plus de 800 dans région du Centre. Idem chez Mtn Cameroon, où Ahmadou Bello, le délégué régional pour la région du Centre dit avoir « déployé plus de 800 téléphones » pour l’opération.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Orange Digital Center et Coursera s’associent pour offrir des...

Orange Digital Center lance un programme gratuit de formations certifiantes de haut niveau en partenariat avec...

International : Le Cameroun accueille le 3e Congrès africain...

International : Le Cameroun accueille le 3e Congrès africain sur le Numérique ferroviaire, organisé par Camrail

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements...

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements aux partenaires locaux