ANIP-Bénin : Aristide Adjinacou, la force de l’expérience

[DIGITAL Business Africa] – Un féru des nouvelles technologies et du Numérique à la direction générale de l’ANIP. Aristide Adjinacou remplace le Rwandais Pascal Nyamulinda, démissionnaire après y avoir passé 16 mois. Jusqu’à sa nomination à la direction générale del’ANIP, ce mardi 02 juillet 2024, Aristide Adjinacou était encore directeur général du Pôle système d’information et digitalisation à l’Agence des systèmes d’information et du numérique (ASIN). C’est sous cette casquette qu’il a ébloui le jury de la première édition des African Cio Awards dans la catégorie « Innovation », en marge du Gitex Africa.

Aristide Adjinacou a remporté le GPT-BJ, un assistant conversationnel basé sur l’IA générative. Le « bot » est capable de répondre aux questions relatives à la réglementation béninoise ( exemple du code des impôts, du code du numérique, du code du travail, du code pénal du Bénin). Une innovation de l’ASIN pour rendre la réglementation béninoise accessible à tous. L’Agence nationale d’Identification des Personnes (ANIP) est créée par la loi n°2017-08 du 19 juin 2017, portant identification des personnes physiques en République du Bénin.

De la base au sommet

C’est à l’Agence des systèmes d’information et du numérique (ASIN) que le nouveau directeur de l’ANIP se révèle au grand public. Pourtant, un travail de fond a débuté depuis. Aristide Adjinacou a été cumulativement de 2019 à juillet 2024 Manager de Transition, la première communauté des DSI/CTO de transition de décembre. Président de iSHEERO, Managing Director Hakili Labs.
Avant cela, il a été Managing Director Digilense d’août 2016 à juillet 2024 ; Associate and Member of Supervisory Board, Solidarités Entreprises Nord-Sud (SENS), de mai 2015 à juillet 2024 ; Directeur des opérations à l’Agence des Services et Systèmes d’Information du Bénin entre septembre 2020 et mai 2023 et Head of IT Delivery (Transition Manager) chez Europcar Mobility Group de mai 2017 à décembre 2019.

Chez Alcatel-Lucent Entreprise, il aura passé 16 ans et quatre mois (temps plein). Aristide Adjinacou y est arrivé à la pointe des pieds, et en est reparti d’un pas rassuré. Il débute dans la boîte comme Development Team Lead de mars 2000 à février 2005. Puis Software Projet Manager de mars 2005 à décembre 2007. Entre janvier 2008 et mars 2014, Aristide Adjinacou occupe le poste de R&D Director ( temps plein). Avant de finir, PMO director (mars 2014 – juin 2016).

Mais la carrière du jeune Aristide débute réellement chez Safran Aircraft Engine en tant que Embedded Software Engineer entre septembre 1998 et février 2020. Aristide Adjinacou est diplômé de l’École des hautes Technologies et du Numérique (ISEN), option Engeneer, Télécommunication (1995-1997). Il est aussi nanti de plusieurs formations, dont un MBA (ESSEC) complété avec des certificats tels que « Leading Digital Transformation » (HEC Mines Paris Tech) et « Artificial Intelligence Implications for Business Strategy » (MIT).

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

– Une réunion dominicale, ce 14 juillet 2024, dans les locaux du ministère de L'économie et...

Afrique de l’Ouest : Une série d’actions « correctives...

Afrique de l’Ouest : Une série d'actions « correctives » chez Niger Télécoms pour améliorer l’expérience des...
Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...