Yves Thierry Assong : « Avec Keyopress, l’internaute a le PDF des journaux à 200 F.Cfa»

0

(TIC Mag) – Environ cinq mois après avoir mis sur pied la première version de l’application camerounaise de lecture des journaux en PDF, Yves Thierry Nguefack Assong, le Sales Manager de Boorgeon, la start-up créatrice de Keyopress, a présenté à TIC Mag, cette nouvelle plateforme mise sur le marché et déroule ses avantages.

TIC Mag : Parlez-nous de votre application Keyopress et de ses avantages ?

Yves Thierry Nguefack Assong : KeyoPress, c’est le kiosque numérique camerounais qui se veut le premier, le leader, en matière de vente des presses numériques. La solution Keyopress est sur le marché depuis septembre 2015. Avec Keyopress, l’internaute peut désormais avoir accès à sa presse à tout endroit et à tout temps. En lisant la presse numérique, il contribue à la réduction des émissions des gaz à effet de serre dûs à l’impression sur papier. L’internaute en allant sur Keyopress à la possibilité de sauvegarder la presse qu’il achète et le lire même hors connexion. Et enfin, en acceptant Keyopress comme le kiosque de lecture de sa presse, l’internaute réduit de façon significative les coûts. C’est-à-dire que la presse qui coûte généralement 400 francs Cfa en kiosque, est vendue sur Keyopress à moins de la moitié du prix de la version soft du journal.

TIC Mag : Pourquoi avoir mis choisi de vendre ces journaux au prix de 200 Francs Cfa ?

YTNA : Nous donnons la possibilité aux lecteurs de lire à 200 francs Cfa, parce que c’est de commun accord avec les directeurs de publication. Ce prix a été arrêté afin d’uniformiser les prix. Mais nous sommes en train de travailler sur un nouveau modèle économique qui permettrait aux internautes d’avoir facilement la presse à des conditions plus alléchantes.

TIC Mag : Quel est le moyen de paiement pour avoir accès à ces journaux en PDF ?

YTNA : Pour le moment, le moyen utilisé, c’est MTN Mobile Money. Mais très bientôt les utilisateurs pourront payer à partir de leurs comptes bancaires et via Orange Money sans oublier les crédits de communications.

TIC Mag : Quels sont les journaux que vous proposez en ce moment sur Keyopress ?

YTNA : Pour le moment, les journaux qui sont disponibles sur keyopress sont notamment « Le Quotidien de l’économie », l’hebdomadaire « Intégration », « Diapason », « Matila », les mensuels « Paysan Elite » et “L’immigrant”, les Magazine «Chap Chap » et “Pause Café”, sans compter d’autres qui arrivent très bientôt.

TIC Mag : Comment font ces médias pour être intégrés dans la base de données de Keyopress ?

YTNA : Une fois l’application terminée, nous avons recensé la majorité des directeurs de publication et nous sommes allés vers eux. Aujourd’hui, ce sont les directeurs de publication qui sont en train de venir vers nous pour pouvoir intégrer la plateforme et vendre les versions numériques de leurs journaux. Il faut souligner qu’en vendant la version numérique la presse a une large portée, ils se font plus de marge. Par exemple, les impressions des versions physiques oscillent entre 3000 et 5000 par numéro. Avec la version numerique la cible est encore plus large, les coûts d’impression et de transport sont annulés, les marges deviennent en conséquence plus importantes et les ventes sont faites sans contraintes de capacité de production ou de moyen de transport pour acheminer la presse à des lieux difficilement accessibles.

TIC Mag : Comment est né le projet Keyopress?

YTNA : Ce qui nous a incité à créer Keyopress, c’est d’abord le volet économique.  Parce qu’à notre niveau nous voulions recevoir la presse chaque matin. Mais quand on se met à additionner les coûts (si l’on veut recevoir l’information de toutes les presses), cela devient lourd. Et il y a aussi volet environnemental. C’est-à-dire qu’on a constaté qu’en imprimant sur du papier presse on contribue à 32% de l’empreinte écologique carbone dû à l’impression du papier.  Face à cela nous nous sommes dit : “Pourquoi pas proposer Keyopress, ce nouveau produit aux lecteurs de journaux qui tous les matins se regroupent devant les kiosques pour lire les grandes une ou alors se connectent à la revue de presse matinale sur les chaînes de télévision.

TIC Mag : Il y a combien de personnes derrière votre application ?

YTNA : Derrière notre application, il y a cinq personnes donc trois stagiaires. Il y a Serge Ntong qui est CEO & Founder de la start-up Boorgeon et Moi-même.

TIC Mag : Avez-vous également approché les médias internationaux ?

YTNA : Pour les médias internationaux, nous avons approché quelques-uns et nous attendons les feedbacks. Par exemple « 20 minutes » en France qui est un quotidien gratuit que nous voulons intégrer sur la plateforme.

TIC Mag : Comment télécharge-t-on Keyopress ?

YTNA : Pour avoir Keyopress, vous pouvez aller directement sur la Google Playstore et taper Keyopress, ou aller directement sur le site web www.keyopress.com et à partir du site vous aurez un lien de téléchargement de l’application mobile.

Propos recueillis par Patricia Nya Njaounga (Stg)

PUB-Innovation-4-Human.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici