Victoria Uwadoka : « XP est aujourd’hui dépassé tout comme la Renault R4 ! »

Le 8 avril 2014, Microsoft a mis officiellement fin à son support sur le système d’exploitation Windows XP et la suite bureautique Office 2003. Dans cette interview, Victoria Uwadoka, Marketing and Communications Lead à Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, revient sur les implications de la fin du support de ces logiciels et sur la conduite à tenir pour une migration réussie vers des technologies plus modernes, plus sécurisées et plus adaptées aux besoins actuels. Entretien.

Il y a environ un an, Microsoft a entamé une vaste campagne de sensibilisation pour informer les entreprises de la fin de support de Windows XP et Office 2003. On se souvient des rencontres avec les chambres de commerce, les associations professionnelles, les DSI des entreprises camerounaises, etc. Avez-vous le sentiment aujourd’hui que le message est passé ?

Après un an de campagne, on peut dire que le message est partiellement passé. Pourquoi ? Parce que nous avons constaté que jusqu’à aujourd’hui, beaucoup d’entreprises n’ont pas encore effectué leurs migration.

Nous avons certes diffusé largement l’information à travers les moyens et canaux dont nous disposions, mais, est-ce que le message est passé au sens où les entreprises doivent avoir entamé leur migration? Je n’en suis pas certaine. C’est pourquoi, nous continuions à sensibiliser tous les utilisateurs de Windows XP à comprendre ce que la fin du support signifie et quelles sont les mesures à prendre pour passer à un système d’exploitation moderne (c’est-à-dire, Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1).  Nous voulons nous assurer que nous avons attiré suffisamment l’attention des directeurs d’entreprises sur les risques encourus après la date du 8 avril 2014.

 

Avant de revenir sur les dangers, car il faut bien continuer à en parler, beaucoup se demandent toujours pourquoi Microsoft met-il fin au support de Windows XP ?

En effet, Windows XP a connu un succès phénoménal. La preuve, aujourd’hui, XP s’exécute encore sur un quart à un tiers des postes de travail dans le monde, plus de 13 ans après le son lancement sur le marché. Il faut néanmoins comprendre que XP est aujourd’hui dépassé tout comme la Renault R4 ! Les fonctionnalités de XP ne répondent pas au nouveau mode de travail en entreprise. Dépassé même au plan de la sécurité vue l’évolution de la cybercriminalité et des programmes malveillants. Ce système d’exploitation a été créé à une époque où les menaces étaient fondamentalement différentes. Nous sommes dans une nouvelle ère technologique qui nécessite l’utilisation des outils plus adaptés aux nouvelles tendances.

 

Microsoft met un terme à toute assistance techniques pour Windows XP et Office 2003 c’est à dire sans mises à jour logicielles ni correctifs de sécurité. Tout à l’heure vous évoquiez  les dangers auxquels s’exposent les utilisateurs, en majorité les entreprises. Dites-nous en un peu plus.

Comme vous l’avez bien souligné dans votre question, depuis le 8 avril 2014, Microsoft ne fournira plus les mises à jour permettant de protéger les postes qui tournent toujours sur Windows XP.  Les  PC continueront à fonctionner, mais ils seront plus vulnérables face aux risques d’insécurité.  Les environnements non pris en charge et non corrigés sont vulnérables aux menaces. Il y aura également un manque de support des éditeurs de logiciels indépendants (ISV) et des fabricants de matériel : Une étude du secteur publiée par Gartner Research en 2011 a indiqué que, de nombreux éditeurs de logiciels indépendants (ISV) ont cessé de prendre en charge de nouvelles versions des applications sur Windows XP.  L’accès aux innovations matérielles risque d’être entravé, car selon Gartner Research depuis 2012, la plupart des fabricants de matériel pour PC envisageait cesser la prise en charge de Windows XP sur la majorité de leurs nouveaux modèles de PC.

 

Vu que nous sommes au-delà du 8 avril aujourd’hui, doit-on comprendre qu’il est trop tard pour les entreprises qui n’ont pas encore démarré leur migration ? Microsoft a-t-il prévu des mesures d’accompagnement ?

Non, il n’est pas trop tard si une entreprise prend dès aujourd’hui les dispositions pour démarrer un projet de migration. Et oui, Il y a plusieurs offres et programmes disponibles pour accompagner chaque entreprise selon leurs besoins spécifiques. Les entreprises concernées peuvent contacter leurs partenaires Microsoft, leur gestionnaire de compte ou le cas échéant, contacter Microsoft directement pour un accompagnement sur mesure. Nous sommes joignables au +225 20310504

Ou par email à  [email protected].  Je veux saisir cette opportunité pour rassurer les utilisateurs sur l’engagement de Microsoft à collaborer étroitement avec eux pour soutenir leur migration de Windows XP à Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1.

 

A lire aussi :

Adieu Windows Xp et Office 2003 !

« Notre rôle à l’UIT, c’est d’inciter à une baisse continuelle des coûts »

Victor Ndonnang : « L’Afrique et le Cameroun sont beaucoup plus consommateurs des équipements et contenus Internet »

Dorine TETO : « Ringo est la troisième marque la plus connue au Cameroun »

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Marc-André Loko

Marc-André LOKO : “La souveraineté digitale passe par l’accélération...

Marc-André Loko: « Dans sa stratégie numérique, le Bénin est dans une logique de diversification des partenaires...

Timothy Ashong, DG Rascom : « Le marché africain...

Timothy Ashong, DG Rascom : « Le marché africain est pour les fournisseurs de services africains, pas...
Jean Francis Ahanda

Jean-Francis AHANDA [ST DIGITAL] : « Être un acteur de référence du...

– L'entreprise ST Digital était présente à Brazzaville au Congo lors de la huitième édition du...