Accueil AFRIQUE DE L’OUEST TIC et Télécoms : Le Sénégal toilette son cadre juridique

TIC et Télécoms : Le Sénégal toilette son cadre juridique

(TIC Mag) – Le gouvernement sénégalais a officiellement lancé le 7 février 2017 une vaste opération de toilettage de son cadre juridique, en ce qui concerne le secteur des Télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (TIC). Selon le gouvernement, cette opération consiste en l’élaboration des textes législatifs et réglementaires du secteur des TIC en prenant en compte les orientations stratégiques retenues dans le Plan Sénégal émergent (PSE) ainsi que la Stratégie Sénégal numérique 2025, et biensûr, l’arrimage du cadre juridique aux évolutions du secteur.

Il s’agit pour le gouvernement sénégalais de désormais  prendre en compte «la neutralité technologique et le choix d’une typologie plus cohérente des régimes juridiques applicables aux activités de télécommunications, la concurrence, l’interconnexion, l’accès et le service universel, les ressources rares et la tarification. Il est également question de la notion de marchés pertinents et d’opérateurs puissants, du principe de dégroupage de la boucle locale, de la sélection du transporteur et la portabilité des numéros, de la gestion des ressources d’adressage ainsi que du domaine ‘’.SN’’ », le directeur de cabinet du ministre des Postes et Télécommunications, Malick Ndiaye (photo).

Notons que par ailleurs, c’est le cabinet Jones Day qui a été retenu par le gouvernement sénégalais pour réaliser l’audit de l’actuel cadre juridique de son secteur TIC et télécoms. A cet effet, rappel Malick Ndiaye, « il sera essentiellement question de faire un diagnostic de l’état des lieux du cadre juridique adopté depuis 2011, mais inopérant, faute de décrets ».

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Charlotte Kouecheu Chekep [#CCABank] à l’#AfricaBankingForum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est digitale » - https://t.co/A8UMQeEHX1

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/4KIpaEHtox #DigitalBusinessAfrica

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital » - https://t.co/8UK2HDqbDm

Voir plus...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...