22 C
Yaounde
mercredi, 18 septembre 2019 01:12
Acceuil TÉLÉCOMS Opérateurs Télécoms : En démentant leur départ, MTN Cameroon et MTN Bénin contredisent...

Télécoms : En démentant leur départ, MTN Cameroon et MTN Bénin contredisent Ralph Mupita, le directeur financier du groupe

(TIC Mag) – « Des spéculations de la presse prêtent au Groupe MTN l’intention de se désengager de certains pays dont le Cameroun. La Direction Générale de MTN Cameroon tient à rassurer son aimable clientèle et ses partenaires, que MTN continue d’attacher une grande importance à ses activités au Cameroun et n’envisage pas de quitter le pays ». Cette précision est de Saim Yaksan, le DG de MTN Cameroon, qui a publié un vif démenti le 14 mars 2018 contredisant son retrait du marché camerounais.

Au même moment, MTN Bénin démentait également la même information, affirmant via un communiqué que « MTN est, et demeure au Bénin ». « Suite aux articles et informations circulant dans les journaux et les médias sociaux, qui rapportent que MTN pourrait quitter le Bénin à cause du coût élevé des redevances liées aux frais de fréquences, la Direction Générale de MTN rassure son aimable clientèle qu’il n’en est rien. MTN est toujours au Bénin et continue de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement sur le sujet des frais de fréquences. MTN n’a pas cessé d’investir dans son réseau, recrutant de nouveaux employés et attribuant des contrats pluriannuels aux PME locales et aux entreprises qui travaillent avec elle. Nous cherchons avant tout à faire en sorte que les négociations aboutissent et notre priorité est de trouver le compromis viable et durable qui permette à MTN de poursuivre ses opérations et de fournir des services numériques de qualité aux clients », précisait le même jour le communiqué non signé de la direction générale.

Ces différentes sorties médiatiques viennent en effet contredire les déclarations de Ralph Mupita, le Chief Financial Officer de MTN Group qui laissaient très peu de doutes sur une menace de retrait de l’opérateur des marchés béninois et camerounais. Dans une interview à Bloomberg, le directeur financier du groupe indiquait que MTN a lancé une étude pour voir, de ses 22 opérations en Afrique et au Moyen Orient, quels sont les marchés où il pourrait se retirer à cause des faibles revenus, des guerres civiles ou encore des malentendus avec les régulateurs télécoms.

Parlant des problèmes avec les régulateurs, il y avait deux principalement : « C’est une grande priorité pour nous de résoudre ce problème à court terme. Si ce n’est pas résolvable, alors ce ne sera pas résolvable. Nous voulons trouver une solution à l’amiable pour rester au Cameroun », affirmait-il concernant la filiale camerounaise, avant d’ajouter « Nous nous battons dur pour rester dans ce marché, le sens économique doit prévaloir », parlant de la filiale béninoise.

Au Cameroun en effet, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) lui avait infligé en octobre 2017 une amende de 3,5 milliards de Francs Cfa à MTN Cameroon et réduit sa licence d’un an. Motif principal, irrégularités constatées dans le processus d’identification des abonnés. La même sanction était infligée à Orange Cameroun. Et à ce jour, MTN n’a toujours pas reglé cette amende.

Au Bénin, une décision de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste du Bénin (Arcep) datée du 17 novembre 2017, sommait l’opérateur de téléphonie mobile MTN, Spacetel Bénin SA, de payer aux autorités du Bénin, une somme de 134,4 milliards de F.Cfa, au titre de redevances impayées. En effet, pour défaut de paiement des redevances annuelles de gestion et d’utilisation des fréquences, l’Arcep a lancé une procédure de sanction contre MTN-Bénin. Une décision prise, moins d’une semaine après la sommation qu’avait reçue Stephen Blewett, alors directeur général de MTN Bénin, de « quitter le territoire au plus tard le 24 novembre 2017 », selon l’arrêté du 17 novembre de Sacca Lafia, ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique. La décision signée de l’Arcep, mettant en demeure l’entreprise, de payer les redevances dues au titre des années 2016 et 2017, soulignent des manquements en matière de non-paiement de ces redevances d’exploitation des ressources en fréquence. Un montant jugé exorbitant par MTN qui dénonce la méthode de calcul utilisée par les autorités béninoises. Autre signe de tension entre MTN et les autorités béninoises, l’expulsion toujours en 2017 du directeur général de la filiale locale du Groupe.

Les deux démentis des filiales béninoises et camerounaises viennent donc en contradiction aux propos de Ralph Mupita, le Chief Financial Officer de MTN Group. Certains observateurs avertis affirment que l’opérateur sud-africain veut ainsi faire du chantage auprès des régulateurs et des gouvernements des deux pays. Vu qu’il leur ait exigé de respecter la loi et de payer de qu’ils doivent !

Par TIC Mag

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,045FansLike
6,290FollowersFollow
329SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

Comment surveiller les transactions mobiles financières, Digital Business Africa N°004 présente quelques pistes avec James G. Claude de GVG

- Le numéro 004 de la version Mag de Digital Business Africa est disponible dans vos kiosques numériques. A la Une...

Tchad : L’UA et la CEA priment trois acteurs du développement de l’Internet en Afrique

- C’est l’une des annonces phares du Forum africain sur la gouvernance de l'Internet qui s’est terminé le 12 septembre 2019...

Recensement biométrique dans la Fonction publique au Gabon : Les clarifications du gouvernement

- Le Conseil des Ministres du 29 mars 2019 a entériné la décision portant recensement biométrique au sein de la Fonction publique....

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Côte d'Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique - https://t.co/cGXHetQXlj

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires - https://t.co/mNiINPTC0J

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019 - https://t.co/cDYnVycgTx

Voir plus...

Côte d’Ivoire : Dr GUIBESSONGUI N’Datien prend officiellement ses fonctions de nouveau Directeur de Cabinet du ministère du numérique

A cette occasion, le Directeur de Cabinet sortant, M. Henri DJOMAND, a traduit sa gratitude et ses remerciements au Ministre Claude Isaac...

Kenya : Safaricom distribue plus de 720 millions de dollars de dividende à ses actionnaires

- Au Kenya, le géant des télécommunications Safaricom a débuté la distribution des dividendes bruts par anticipation pour un montant total...

Régulation : Comment faire face aux grands acteurs télécoms ? Les stratégies de Sébastien Soriano dans Digital Business Africa N°004

- Aujourd’hui, le constat est là. Dans plusieurs pays, la sanction des opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service n’apporte pas toujours la...

Comment surveiller les transactions mobiles financières, Digital Business Africa N°004 présente quelques pistes avec James G. Claude de GVG

- Le numéro 004 de la version Mag de Digital Business Africa est disponible dans vos kiosques numériques. A la Une...

La République de Guinée et l’ARPT vont intenter un recours en annulation de la sentence arbitrale en faveur de GVG

L’autorité de Régulation des Postes et Télécommunications a signé un contrat avec le groupe GVG, en mai 2009, dans des conditions très...

RD Congo : Proche de FATSHI, Augustin Kibassa Maliba est le nouveau ministre des Postes et Télécoms

- Le tout premier gouvernement de Félix Antoine Tshisekedi (FATSHI) est connu sept mois après son investiture. Le Premier ministre, Sylvestre...