Protais Ayangma (MUTATIONS) : « Notre nouveau modèle économique repose essentiellement sur la digitalisation »

0

(TIC Mag) – Le PDG de la South Media Corporation qui édite le quotidien camerounais à capitaux privés Mutations explique la vision que se donne aujourd’hui le quotidien après 20 ans d’activités. La Presse en ligne tuera-t-elle la presse écrite traditionnelle ? Le patron de Mutations ne le pense pas. Certes, certaines personnes vont se détourner des kiosques, mais, croit-il, ce risque est mineur comparé aux gains énormes susceptibles d’être générés par la digitalisation des médias.

TIC Mag : Le nouveau Mutations est en kiosque depuis le 09 janvier 2017. Lors de la soirée d’anniversaire des 20 ans de Mutations, vous avez indiqué que le nouveau Mutations aura également un ancrage important sur les plateformes digitales. Que nous réserve Mutations dans ce domaine ?

Protais Ayangma : La digitalisation de notre journal est l’un des axes stratégiques de la refondation de notre journal. Elle vise à augmenter notre audience par l’inclusion d’un public jeune et de la diaspora. Notre nouveau modèle économique repose essentiellement sur ce pilier. Notre site web sera moderne, dynamique et responsive.

TIC Mag : Le journal va-t-il publier en ligne l’ensemble de ses articles quotidiens ?

P.A. : Le journal digital ne sera pas l’exacte copie du journal papier. Il y aura par exemple des alertes, etc. Avec le journal digital, nous avons moins de contrainte d’espaces et de temps qu’avec le papier. Ce qui nous donne plus de possibilités.

TIC Mag : Pensez-vous comme certains éditeurs de journaux traditionnels que la presse en ligne participe à la chute des revenus et des ventes en kiosque de la presse papier ?

P.A. : Au contraire. La presse en ligne, en s’attaquant à de nouvelles cibles et du fait de sa disponibilité dans l’espace et dans le temps, contribue à accroître le nombre de lecteurs. Aujourd’hui, il suffit d’avoir un smartphone pour être connecté sur le web.  La presse en ligne règle l’épineux problème de la distribution. Probablement, certaines personnes vont se détourner des kiosques, mais ce risque est mineur comparé aux gains énormes susceptibles d’être générés par ce nouveau marché induit par la presse en ligne.

TIC Mag : Quelle est l’expérience de Mutations en la matière ?

P.A. : Notre expérience est très limitée. C’est dire que nous partons de rien. C’est pour cela que nous avons fait appel à des experts.

TIC Mag : Les médias traditionnels trouvent encore difficilement un modèle économique efficace en ligne. Comment entendez-vous rentabiliser votre site web ?

P.A. : Nous n’allons pas inventer le fil à couper le beurre. Nous allons faire comme les grands journaux à travers le monde. Il y a les abonnements payants et la vente d’espaces. Le vrai défi sera celui des contenus.

TIC Mag : Par le passé, l’on avait du mal à se procurer la version PDF du journal Mutations. De nouvelles mesures pour commercialiser la version PDF du journal ? 

P.A. : Oui, nous avons mis en place des mesures pour commercialiser la version PDF du journal. Vous me permettrez de ne pas m’étendre dessus, car nous entrons déjà là dans notre stratégie.

TIC Mag : L’on annonçait également une nouvelle équipe. Quels sont les grands changements dans l’équipe ? Le journal Mutations disposera-t-il d’une rédaction web ?

P.A. : L’équipe est une construction permanente. Ce sera toujours un judicieux mix entre les anciens qui ont chevillé au corps l’esprit du journal et des nouveaux jeunes créatifs et ouverts au modernisme. Le plus grand changement c’est la séparation des fonctions éditoriales des fonctions de support avec à leur tête un Secrétaire général.

TIC Mag : De manière générale, après 20 ans, quelle est la nouvelle vision que Mutations se donne ?

P.A. : La nouvelle vision de Mutations se traduit par notre nouvelle signature : « Mutations, notre patrimoine commun ». Il s’agit de se reconnecter à nos lecteurs qui seront désormais les seuls propriétaires de Mutations. Cela se traduira par une ouverture du capital social et de nos colonnes au plus grand nombre. Notre nouvelle ambition, matérialisée par une charte éditoriale et un credo, c’est d’être le premier choix en termes de préférence et d’influencer positivement la marche du pays par une information sure, libre et engagée. Nos valeurs sont :  Éthique, Professionnalisme et Indépendance.

Propos recueillis par Beaugas-Orain DJOYUM

PUB-Innovation-4-Human.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici