Cameroun : La Croissanterie, la recette du succès

[Message] Le 16 Décembre 2016, deux nouvelles croissanteries ouvrent les portes dans les stations Total Nomayos et Total aéroport à Yaoundé.

C’est en Mai 2016 que La Croissanterie inaugurait son implantation au Cameroun, au quartier Bonapriso à Douala. A l’époque déjà, ce restaurant est annoncé comme le premier d’un partenariat ambitieux qui verra le développement et l’implantation de plusieurs restaurants dans le pays. Le 16 Décembre 2016, deux nouvelles croissanteries ouvrent les portes dans les stations Total Nomayos et Total aéroport à Yaoundé.

Motivé par l’attrait d’un pays à fort potentiel et s’appuyant sur un partenariat avec le groupe TOTAL, La Croissanterie assume l’opportunité d’étendre son réseau dans des lieux stratégiques du Cameroun.
Après six mois d’activité, le point de vente de Bonapriso affiche des résultats très satisfaisants. C’est aussi, pour la population camerounaise, la traduction d’une création d’emplois pérenne dans le temps.

La qualité des produits au cœur de la réussite
Le concept de La Croissanterie – modèle historique de la restauration rapide à la française – a rapidement su convaincre ses nouveaux consommateurs. Si les viennoiseries connaissent un véritablement engouement, la sandwicherie trouve aussi son public.

Au Cameroun, l’enseigne choisi d’être fidèle à son positionnement et à son identité, aussi bien dans l’aménagement moderne de ses restaurants que dans ses gammes de produits. A cet effet, les consommateurs camerounais retrouvent la même qualité de produits et de services qu’en Europe.

Comme chaque restaurant de l’enseigne, tous les produits sont fabriqués sur place, le jour même, pour garantir fraîcheur et qualité. Pour les produits frais, l’enseigne préfère faire valoir les productions locales, rigoureusement sélectionnées.

Recrutement et formation, deux piliers essentiels de la réussite

Garantir ce modèle efficient impose aussi la valorisation des ressources humaines. Formation, accompagnement et suivi en continu par les équipes de La Croissanterie, (avant et après ouverture) permettent d’assurer une qualité et un service constant au sein des différents restaurants.

La Croissanterie offre chaque jour la possibilité de se restaurer et d’énergiser la vie, désormais accessible aussi à la population de Yaoundé.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday, nouvelle PCA du Rascom et Timothy...

Judith Yah Sunday, PCA Rascom, Timothy Ashong, DG: les défis du nouvel exécutif
Cameroun : En 2023, l'ART a reversé 30 milliards de F.Cfa au Trésor public, à l'Antic, au FST et Cie

Cameroun : En 2023, l’ART a reversé 30 milliards...

- Le Conseil d'Administration de l'Agence de Régulation des Télécommunications (ART), Etablissement public à caractère spécial,...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son conseil d’administration