Pr Philémon ZOO ZAME : « Près de 900 milliards de F.CFA de CA tous segments de marchés confondus » [Vidéo]

[ICT Media STRATEGIES] – Le gouvernement camerounais et l’Organisation des télécommunications du Commonwealth (CTO) ont organisé le DIGITAL WEEK CAMEROON 2023. L’événement a eu lieu à Yaoundé du 16 au 20 octobre 2023.

Objectif de la rencontre, rassembler les membres du Commonwealth et les parties prenantes des industries des TIC et de l’énergie.

Présent à la cérémonie d’ouverture présidée par le Premier ministre chef du Gouvernement, le Directeur général de l’ART, le Pr Philémon ZOO Zame, a dressé un tableau du secteur des télécoms au Cameroun.

D’après lui, en 2022, le Cameroun compte quatre (04) opérateurs concessionnaires ; six cent (600) opérateurs titulaires de licences, récépissés de déclaration préalable et d’agréments ; vingt-deux (22) millions d’abonnés à la téléphonie mobile. Avec près de neuf cent (900) milliards de francs CFA de chiffre d’affaires global, tous segments de marchés confondus.

Sur la base de ces résultats et en considération du potentiel de développement du secteur, le Pr Philémon ZOO ZAME estime que le chiffre d’affaires global du secteur pourrait se rapprocher de la somme de deux mille (2000) milliards de francs CFA à l’horizon 2030.

ICT Media STRATEGIES vous propose l’intégralité de son propos.

Le DIGITAL WEEK CAMEROON 2023 a été diffusé en direct sur la page Facebook de Digital Business Africa. Visitez la page pour regarder l’intégralité de la session et des présentations : https://web.facebook.com/DigitalBusinessAFRIC/videos

Pour vos événements publiés en direct sur vos pages Facebook, Twitter, YouTube et Zoom, contactez ICT Media STRATEGIES: Tél: +237 674 74 01 68 Mail : [email protected]

Par ICT Media STRATEGIES

Cette vidéo est un contenu de la chaîne YouTube du cabinet de veille stratégique, d’e-Réputation et de Personal branding ICT Media STRATEGIES

L’intégralité du discours du DG de l’ART à la cérémonie d’ouverture du Digital Week Cameroon 2023.

  • The Prime Minister, Head of Government,
  • Distinguished members of the Government,
  • The Secretary General of the Commonwealth Telecommunications Organization,
  • Honorable Dr Samuel Joseph, Minister of Communications, Works, Labor and Energy of Monserrat,
  • Distinguished members of the Diplomatic Corps,
  • Honorable Members of the Parliament,
  • Distinguished Delegates,
  • Ladies and Gentlemen,

It is with great delight that i have the honour to take the floor at this august assembly to welcome you all to the opening ceremony of the Digital Week-Cameroon, jointly organized by the Government of the Republic of Cameroon and the Commonwealth Telecommunications Organization, under the high patronage of the Head of State,  President of the Republic, His Excellency, Mister Paul BIYA.

Before continuing my speech, allow me your Excellency, Mister Prime Minister, to express my very respectful and sincere  gratitude for your availability to personally chair the opening ceremony of the “Digital week Cameroon” whose theme is “Towards a digital future”.

Your presence in this place testifies the interest that the Government places to the development of the telecommunications and ICT sector.

My thanks also go to all those who, in your respective ranks and titles, kindly honored this ceremony with your presence.

Particularly, i give a special thanks to the international community   of Commonwealth Telecommunications Organization who is represented at the Digital Week-Cameroon by Mrs Berndatte LEWIS,  the Secretary General of this Organization, eighteen (18) member states and sixty three (63) delegates from the five continents of the world.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Mesdames, Messieurs,

Créée en 1967, le Commonwealth Telecommunications Organization (CTO) est l’organe spécialisé le plus ancien du Commonwealth, spécialement en charge du développement des Technologies de l’information et de la communication au sein d’un espace composé               de 33 pays membres ayant, notamment, en commun l’usage de la langue anglaise.

A titre de rappel historique, la République du Cameroun a été admise  au sein du Commonwealth Telecommunications Organization (CTO),                  en date du 05 juin 2002, et le 31 juillet 2002, l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) fût désignée mandataire                            du Gouvernement Camerounais auprès du CTO.

En sa qualité de bras séculier du Gouvernement dans le secteur des télécommunications et des TIC, l’ART assure les missions de régulation des télécommunications depuis sa mise en place effective en 1999.

De plus, l’ART assure également le recouvrement, pour le compte de l’Etat, des droits, frais, contributions et redevances perçus,                               qui font ensuite l’objet de reversement annuel de quotes-parts au profit du Trésor Public, du Fonds Spécial des Télécommunications (FST),                 de l’ANTIC et d’autres organismes publics.

Afin de permettre à l’ART de mieux accomplir ses missions, le Président de la République a signé, en date du 03 décembre 2020,                                      le décret N°2020/727 portant réorganisation et fonctionnement de l’Agence de Régulation des Télécommunications, qui accorde                        de nouveaux leviers d’action et lui confère un rôle accru en matière               de développement des communications électroniques et de soutien                     à l’innovation technologique en vue d’une transformation numérique                     de notre société.

Dans le cadre de l’évaluation des effets de cette nouvelle organisation,                   il a été relevé, pour le compte de l’exercice 2022, une augmentation                              de la dynamique concurrentielle au sein du secteur, matérialisée                      par les chiffres clés ci-après :

  • quatre (04) opérateurs concessionnaires ;
  • six cent (600) opérateurs titulaires de licences, récépissés de déclaration préalable et d’agréments ;
  • vingt-deux (22) millions d’abonnés à la téléphonie mobile ;
  • près de neuf cent (900) milliards de francs CFA de chiffre d’affaires global, tous segments de marchés confondus.

Sur la base de ces résultats et en considération du potentiel  de développement du secteur, nous escomptons que le chiffre d’affaires global du secteur puisse se rapprocher de la somme de deux mille (2000) milliards de francs CFA à l’horizon 2030.

C’est dans le contexte de mise en œuvre d’actions concrètes visant  à contribuer à l’accélération de la transformation numérique de notre pays, en considération des catégories d’acteurs impliqués dans le développement des TIC, que le mandataire du Gouvernement a pris l’initiative de faire tenir le Cameroun Digital Week.

L’objectif recherché, à travers l’organisation de ces thématiques spécifiques, est de mettre en exergue le savoir-faire et l’expertise   des femmes, des jeunes et des innovateurs dans les TIC, et d’offrir à ces catégories d’acteurs un cadre de discussions, de partage d’expériences et de promotion de leurs projets à fort potentiel.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Mesdames, Messieurs,

Au regard de ces développements notables, le programme des quatre journées du Cameroun Digital Week, décliné ci-après,  devrait contribuer à une évolution harmonieuse, efficace et efficiente du secteur dans l’optique de la construction d’un Cameroun Numérique.

  • au cours de la journée du lundi 16 octobre 2023, il s’est tenu                      le forum des femmes dans les TIC ainsi que la 61ème session                      du Comité exécutif, réunion statutaire du CTO ;
  • tout au long de cette journée du mardi 17 octobre 2023,                              il est prévu la tenue du Séminaire conjoint Gouvernement                       et parlement réservé aux membres du Gouvernement, aux membres du Parlement et aux décideurs du secteur ;
  • le mercredi 18 octobre 2023, il se tiendra le Building Blocks                      for a Digital Cameroon Forum ;
  •  le jeudi 19 octobre 2023 aura lieu la réunion restreinte du Conseil       du CTO, instance de supervision du fonctionnement de cette organisation ;
  • ce même jeudi 19 octobre 2023 sera l’occasion de la tenue du Forum des innovateurs dans les TIC et de celui des jeunes.

En parallèle aux travaux prévus au Cameroun Digital Week, l’occasion sera donnée aux participants de visiter et découvrir                                             le Cameroon FuturScape, qui est un espace aménagé aux couleurs                  de notre pays, visant à présenter des solutions projetées pour une intégration durable du numérique dans plusieurs domaines d’activités       au Cameroun.

Pour conclure mon propos, je voudrais souhaiter aux participants                     du Cameroun Digital Week, de fructueux travaux ainsi qu’un agréable séjour au Cameroun, particulièrement à Yaoundé, la ville aux            sept (07) collines, tout en espérant que vous apprécierez les richesses culturelles qui vous seront dévoilées lors de certaines articulations               du programme.

Long live the Commonwealth Telecommunications Organisation     (CTO),

Long live international cooperation,

Long live Cameroon and His President of the Republic,                        Head of State, His Excellency Mister Paul BIYA.

   THANK YOU FOR YOUR KIND ATTENTION !

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le projet autorisant le traitement des données à caractère...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d’une...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d'une croissance rapide